Notre été austral 2020, entre balades, boulot, bons fruits et… pluie !

Je comptais écrire et publier cet article hier, ayant réalisé in extremis que l’équinoxe tombait le 20 mars et non le 21 (et ce sera le cas jusqu’en 2044… avant que la date du 19 mars ne prenne le relais !  Il faudra attendre 2102 pour que cela retombe le 21 mars… Damn !) Et puis, je n’ai finalement pas réussi à terminer cet article hier soir – l’appel du home cinema, que voulez-vous ! – donc je le publie aujourd’hui.

Hier s’est donc terminé officiellement notre été austral 2020… Et c’est une bonne nouvelle car entre la chaleur intense, les fortes pluies, les nombreux insectes, l’été ici n’est vraiment pas ma saison préférée. Nous avons dû annuler certaines randos, avons fait la plupart des autres sous la pluie… Bref, vivement l’hiver 😉

La babouk est dans la place !

Durant cet été austral 2020, il y a donc eu…

  • Plein de bons fruits tropicaux ! C’est le gros point fort de l’été ici… Nous nous sommes régalés cette année entre mangues, fruits de la passion, pittaya… une vraie cure de saveurs et de vitamines !

Des mangues offertes par un gentil collègue 🙂

  • Beaucoup de boulot! Mais alors vraiment beaucoup ! Cet été 2020 a été très compliqué professionnellement pour moi, avec un sous-effectif plus que majeur… durant plusieurs mois j’ai ainsi été seule alors que nous sommes censés être quatre collègues. A force de râler et de menacer j’ai fini par obtenir quelques renforts et aménagements, mais cela m’a tout de même bien mis sur les rotules, j’ai vraiment frôlé le burn-out. Ces dix derniers jours ont été plus calmes, au début je pensais que c’était l’effet « vacances scolaires », et en fait c’était l’effet « Covid-19 »… les gens sortaient moins de chez eux. Et puis, depuis hier les affaires reprennent… heureusement je devrais avoir pas mal de renforts dans les semaines à venir, et les circonstances actuelles très particulières renforcent la solidarité entre collègues.

 

  • La visite du Marion Dufresne ! Ce navire mythique dessert les TAAF (Terres Australes et Antarctiques Française) lors de quatre rotations annuelles. Il était à quai pour quelques jours début janvier et nous avons pu pénétrer en son cœur… une visite passionnante, et clairement un voyage qui est sur la liste de nos envies baroudeuses ! Avec un bon anti vomitif quand même 😉

  • De la pluie, de la pluie, de la pluie ! Pas de cyclone cette année mais quelques belles tempêtes tropicales tout de même, avec des trombes d’eau qui tombent du ciel pendant des heures et des heures. C’est assez pénible lorsque l’on va comme moi travailler à pied ^^ Par contre c’est parfait pour laver la terrasse !

 

 

  • Des balades déjà connues mais bien pratiques pour aller s’oxygéner un peu lorsque l’on n’a pas beaucoup de temps. En janvier nous sommes ainsi retournés au pic Adam. Nous avions déjà fait cette balade en 2018 sous la pluie (souvenez-vous, on avait failli adopter un chien !), alors cette fois-ci on a vérifié que la météo était annoncée favorable avant de partir… et nous nous sommes tout de même pris une giga saucée. Le point de vue était encore tout bouché, Benoît était complètement dépité, je crois que je vais avoir du mal à lui refaire faire cette balade une troisième fois 😀 En plus au début de la marche je me suis assise sur une pierre… qui était une entrée de fourmillière à fourmis rouges, aussi appelées « fourmis de feu ». Je vous laisse imaginer les conséquences. Bref, une randonnée pleine d’aventures ! Toujours dans les balades pas loin de chez nous, en février nous sommes remontés au Colorado, là encore rapidement sous un bon gros déluge alors que les prévisions météo étaient rassurantes. Les joies de l’été à la Réunion je vous dis ! Et puis, le week-end dernier nous avons fait une grande marche sur le sentier littoral nord…  Nous partions pour une petite balade histoire de prendre l’air en post-garde pour moi, et puis au final nous avons fait 15km quand même ! Sans pluie, alleluia 😉

26 janvier 2020, balade du pic Adam

Autour du pic Adam se trouvent de nombreux champs d’ananas… avec de petits ananas…

… qui deviendront grands…

… puis mûrs !

Avant la pluie, jolie vue sur le littoral

Ça se couvre…

Et les goyaviers n’étaient même pas mûrs !

Balade du Colorado, avec un beau point de vue sur Saint-Denis au début…

… de magnifiques caméléons…

… et, bien sûr, de la PLUIE !!!

Sentier littoral nord…

… et sa « femme aux fleurs », imaginée par Lionel Lauret

Je crois que je ne suis pas prête de retourner à NYC…

Après l’effort, le réconfort ! (et accessoirement notre dernier « resto » avant le confinement…)

Les décos de Noël de Saint-Denis (certaines sont d’ailleurs toujours en place à l’heure où j’écris ces lignes !)

L’hôtel de ville de Saint-Denis, en habits de lumière…

Aquanor

Le beau ciel de Saint-Denis !

Lever de lune à Saint-Denis

  • La visite des parents de Benoît, qui ont passé dix jours avec nous début février. Ils s’étaient organisés pour que leurs 10 jours comportent deux week-ends, ce qui nous a permis de bien profiter d’eux et de découvrir pas mal de choses. Le premier week-end nous avons dormi au gîte de la forêt de Bélouve, avant d’aller randonner le lendemain jusqu’au trou de fer. Le deuxième week-end, direction le sud sauvage, la plaine des Grègues et le labyrinthe en champs thé.

Lever du jour dans la forêt de Bélouve

Le trou de fer

  • Une nouvelle éruption du piton de la Fournaise ! Le 10 février, le soir du départ des parents de Benoît, nous avons appris que le volcan était de nouveau en éruption… Ni une ni deux, nous avons décidé de profiter d’avoir encore la voiture de location pour filer plein sud, histoire d’admirer le spectacle ! Cette fois-ci l’éruption était visible depuis la route des laves ; bien qu’assez lointaines les coulées étaient tout de même bien visibles.

  • De la musique et des concerts ! En février nous avons eu la chance de voir Marc Lavoine en concert au théâtre de Champ Fleuri. Un vrai showman ce Marc ! Et puis c’était drôle d’assister à un concert parfois assez rock assis dans des fauteuils de théâtre… Un très bon moment. Quelques jours plus tard Benoît m’a fait la surprise de m’emmener voir « un jardin de silence », un spectacle mis en scène par Thomas Jolly (le tout nouveau directeur du centre dramatique d’Angers) retraçant la vie de Barbara au travers de certaines de ses chansons. Nous avons ensuite pu rencontrer les artistes, c’était extra !

Marc Lavoine et ses musiciens

« Un jardin de silence »

Le théâtre de Champ Fleuri, avec son agréable café extérieur

  • Les Francofolies de la Réunion ! Début mars, j’ai profité d’un week-end en solo pour partir en week-end à Saint-Pierre et assister à ce festival, auquel nous étions déjà allés en 2018. J’y allais initialement pour Ben l’oncle soul, que j’avais rencontré il y a 9 ans à NYC, mais j’y ai comme toujours fait d’autres belles découvertes comme Vidéoclub et Maya Kamaty. Le cadre de cet événement est toujours aussi agréable, avec des scènes montées en bord de mer… Une réussite !

Videoclub, 18 ans chacun et une belle énergie !

Maya Kamaty, une femme de caractère et de la musique entre maloya et folk

Ben l’oncle soul ^^

Le lendemain ça soufflait sur le lagon, les kitesurfers s’en donnaient à coeur joie

  • De bons repas ! Galette des rois sur la terrasse (made by Picard !), quelques restos, bons petits plats faits maison… Nous avons beaucoup cuisiné cet été, des valeurs sûres et des tests… souvent concluants d’ailleurs. Enfin, la palme du meilleur dîner revient sans conteste à Benoît, qui pour la Saint-Valentin nous avait organisé un dîner sur la plage à base de raviolis frais faits maison aux pleurotes, champignons de Paris et ricotta. Nous les avons emmenés crus et les avons cuits sur notre réchaud de randonnée, une merveille ! Et une excellente soirée 🙂

Galette des rois sur la terrasse

Dîner au Shabu, notre resto coréen chouchou à Saint-Denis

Brèdes chouchou

Brunch at home

Poêlée aux okras (ou gombos)

Dîner au 144 (pas exceptionnel, assez surfait au final)

Choucroute maison !

Courge farcie aux oignons, tofu, poudre d’amande et petits suisses. Pas hyper appétissant sur la photo, mais une tuerie absolue !

Légumes rôtis au four

Et je finis avec les fameux raviolis…

Je me faisais une joie de la fin de cet été austral, nous avions prévu quelques chouettes sorties et randonnées maintenant que la météo commence à s’améliorer, et j’attendais avril avec impatience – je devais avoir un mois de congés. Nous avions prévu de partir en amoureux à Londres avant d’aller observer les macareux en Bretagne, et puis nous devions fêter les 30 ans de ma sœur à Paris avant que je ne m’envole pour la Colombie avec mon amie Coralie. En quelques jours tout cela a volé en éclat, et les projets se sont transformés en incertitude ! J’ai passé une partie de ma soirée avant-hier à annuler tout cela – heureusement beaucoup de choses étaient remboursables ou me donnent droit à des avoirs – et je croise les doigts pour que les décisions politiques prises ces derniers jours permettent d’enrayer rapidement l’épidémie. En attendant, nous vivons actuellement au jour le jour, en essayant de ne pas tomber malade… et en profitant au maximum des petits bonheurs simples du quotidien !

Fêter la fin de l’été avec une bonne tarte aux pommes maison ❤

A tous, je vous souhaite un bon week-end et une bonne poursuite de confinement ! Et on respecte les consignes hein 😉

Tagué , , , , , , , , , , , , , , ,

6 réflexions sur “Notre été austral 2020, entre balades, boulot, bons fruits et… pluie !

  1. nilsetmareva dit :

    Un bel été austral ! La Réunion ne manque pas de belles choses à faire (et de bonnes choses à manger !), cela fait bien envie 🙂
    Je partage pour les projets contrariés…. mais c’est pour la bonne cause. En espérant que tout cela se résolve assez vite et sans trop de dégâts de part le monde. On pense fort à vous ! Prenez soin de vous, plein de bises, Maréva.

  2. Loupiot dit :

    Trop chouette cet article ! Oh oui je me souviens du petit chien. Vous ne l’avez pas revy ?
    Bien sur, je craque pour le petit cardinal trop mignon, le caméléon SUBLIME et hâte de faire la balade du Trou de Fer, magnifique… Trop chouette aussi le Beach Club Dodo, j’ai d’ailleurs répéré sur une photo la petite collection de bouteilles Dodo chez vous hihi. Et fan du Tea Time avec Mme Samovar et Zip !
    Bisous et bon courage !!
    Loupiot
    PS je persiste et signe, 30 ans non fêtés, 30 ans non validés !

    • Coucou ! Merci 🙂
      Non on n’a jamais revu le petit chien !
      Héhé je me doutais que le caméléon te plairait ! J’espère que nous en verrons ensemble aussi. Je n’avais pas noté ue tu voulais faire la rando du Trou de Fer, mais c’est cool, on va organiser ça. Elle est un peu longue mais tu en es tout à fait capable. Il faudra que nous dormions au gîte la veille au soir pour pouvoir partir très tôt (après, la visibilité se bouche).
      Tu sais que pour les Dodo ils ont refait une deuxième série d’étiquettes collector ?? Bon là on a lâché l’affaire…
      Gros bisous et à bientôt !
      PS : je comprends, et j’envisage de faire comme toi pour mes 35 ans… 😉

      • Loupiot dit :

        Oui j’avais noté 10km mais plutôt du plat. Surtout que j’ai cru voir qu’il y avait plusieurs chemins possibles (un boueux, ou un très facile) donc à voir en fonction de mes aptitudes de grande randonneuse hahaha !
        Ah oui à force on ne peut pas toutes les collectionner. Moi je reste fidèle aux Dodo Radler uniquement ! Bisous

      • Oui c’est exactement ça ! Tu en es tout à fait capable 🙂 et la vue au bout du chemin est une belle récompense… on se fait ça en septembre !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :