Un dimanche entre randonnée, baignade et Francofolies

Les semaines qui viennent de s’écouler ont été bien tristes, avec un nouveau décès dans mon entourage, le deuxième en quelques mois, de manière tout à fait inattendue… C’est la raison de mon absence sur ces pages ces derniers temps. Près d’un mois sans ouvrir le document Word où je prépare mes articles pour le blog, je crois que c’est la première fois que cela m’arrive… Je me suis sentie complètement ailleurs pendant plusieurs semaines, et je commence tout juste à ressortir la tête de l’eau. J’ai beau savoir que l’on n’y peut rien, et qu’à part accepter ce départ et continuer de vivre en profitant au mieux de chaque jour il n’y a pas grand-chose d’autre à faire, certaines journées restent aujourd’hui encore plus difficiles que d’autres. Je me raccroche au quotidien, et la journée du 11 mars que je vais vous raconter ci-dessous fait partie de ces moments de retour à la « vie normale »… même si.

Après une semaine de séparation (qui tombait bien mal…), Benoît me rejoint à la Réunion le samedi 10 mars. On se fait une petite journée tranquille entre retrouvailles, ciné et marché de nuit, et on se couche tôt (ou presque) afin d’être d’attaque le lendemain, où un programme à base de rando et de musique nous attend.

Le dimanche matin donc, Benoît récupère la voiture de location pendant que je prépare les affaires, et nous nous mettons en route direction le golf de Villèle. Nous ne nous sommes pas mis à un nouveau sport, non, mais c’est du golf que part notre randonnée du jour ! Juste à côté de l’accueil se trouve un petit portail, qui ouvre sur un sentier serpentant dans la nature… ou presque, puisque la route des Tamarins (une grosse quatre-voies) passe juste à côté. Disons que c’est le propre d’un certain nombre de randos ici à la Réunion ! Enfin, le petit bruit de fond ne nous empêche pas de profiter de la balade, par ailleurs très riche en oiseaux et en papillons, c’est super joli.

Et c’est parti pour la rando !

La route des Tamarins

Nous pique-niquons à l’ombre du pont de la quatre-voies, dans un petit coin bien plus bucolique que ce que le début de ma phrase pourrait laisser penser, et nous reprenons notre marche. Nous sommes en plein soleil et ça tape fort, sans compte que certaines portions du sentier sont envahies par les herbes piquantes! On galère un peu… Notre guide mentionnait un point de vue sur Saint-Gilles, nous ne le trouvons pas par contre nous découvrons un superbe point de vue sur le bassin des Aigrettes. C’est superbe, et rien que ce point de vue justifie de faire la balade ! En plus, pour une fois nous sommes à hauteur des pailles-en-queue qui survolent la ravine, et nous les voyons de très près.

Sous la quatre-voies, the place to picnic !

Un agame, un lézard venu d’Afrique et de Mada, envahisseur ici à la Réunion

Vue sur le bassin des Aigrettes

Paille-en-queue, l’oiseau emblème de Saint-Denis avec sa longue queue blanche

La pluie commence à tomber lorsque nous arrivons sur le parking, timing parfait ! Nous reprenons la voiture et filons nous baigner à l’Ermitage. Nous nous offrons une petite glace face au lagon avant d’aller faire trempette, c’est bien agréable…

Nous poursuivons ensuite notre descente vers le sud jusqu’à Saint-Pierre, où nous attend notre dernière activité du jour : les Francofolies ! C’est la deuxième édition réunionnaise de ce festival de musique, et je ne voulais pas le manquer. Nous trouvons une place pas trop loin de l’entrée, et un scan de billet et une inspection de sac plus tard nous découvrons avec émerveillement le site, en bord de mer, avec deux belles scènes et tout plein de stands de nourriture et de boissons. Nous sommes arrivés relativement tôt alors nous en profitons pour tester différentes activités proposées par les stands commerciaux installés sur le site : casque de réalité virtuelle (un manège qui se finit en chute libre), photos panoramiques… Nous passons ensuite une excellente soirée à écouter Amadou & Mariam, Lo’Jo et Bernard Lavilliers. Il y a bien moins de monde que lors des équivalents métropolitains, et nous sommes très près de la scène. C’est super, et cela me donne envie de prendre des places pour le Sakifo, l’autre grand festival musical de la Réunion, qui aura lieu en juin prochain. Affaire à suivre…

Here we are !

Pause goûter avant d’attaquer les concerts

Amadou & Mariam

Dodo beach bar

Bernard Lavilliers…

… et son tromboniste virtuose

Publicités
Tagué , , ,

8 réflexions sur “Un dimanche entre randonnée, baignade et Francofolies

  1. Des moments difficiles à vivre surtout quand ils reviennent un peu trop souvent….. alors je t’envoie toutes mes pensées, Aurélie. Gros bisous.

  2. Désolée d’apprendre ce qu’il t’arrive… 😦 Bon courage…

  3. Lair_co dit :

    Je t’envoie toutes mes pensées et tout mon soutien pour affronter ces douloureuses périodes et émotions. En tout cas, effectivement, de belles balades comme celles-ci, et de bons concerts, ça permet de se reconnecter au monde qui continuera toujours de tourner.

  4. je ne savais pas qu’il y avait une édition réunionnaise de ce festival, ça avait l’air chouette!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :