BILAN INDONESIE (FLORES, KOMODO & BALI)

Notre itinéraire à Bali - cliquez sur l'image pour l'agrandir

Notre itinéraire à Bali – cliquez sur l’image pour l’agrandir

L’Indonésie était une destination que j’attendais avec impatience. Au final, durant près d’un mois elle nous aura soufflé le chaud et le froid. Harcèlement de rue, paysages sublimes, arnaques en tout genre, animaux incroyables, routes et infrastructures désastreuses, rencontres inattendues, l’Indonésie nous a fait osciller sans cesse entre le pire et le meilleur. Ce fut un voyage fatiguant, car tout semble compliqué. Il faut sans cesse négocier, vérifier, recompter, chercher les infos… Pourtant, les points positifs ont réussi à l’emporter sur tout cela, et l’Indonésie a clairement piqué notre curiosité. Nous espérons avoir l’occasion d’y retourner dans les années qui viennent afin de continuer à explorer cet immense archipel aux îles très différentes les unes des autres et de découvrir plus en profondeur Bali.

Notre itinéraire à Florès

Notre itinéraire à Florès & parc national de Komodo

L’Indonésie en chiffres :

  • 25,5 jours de traversée du pays : 2,5 jours/3 nuits à Sanur ; 3,5 jours/5 nuits à Labuan Bajo et 2 jours/1 nuit de croisière vers Komodo ; 2 jours/2 nuits à Bajawa ; 0,5 jour/1 nuit à Ende ; 2 jours/2 nuits à Moni ; 1,5 jours/2 nuits à Maumere ; 2 jours/3 nuits à Sanur ; 2,5 jours/2 nuits à Lembongan ; 1,5 jours/1 nuit à Ubud ; 2,5 jours/3 nuits à Sanur
  • 14 Magnum ou Cornetto dévorés par Benoît – presque un par jour au vu de la disette florésienne 😉

Hébergement :

Sauf précision contraire, les prix s’entendent pour des chambres doubles avec sdb privée et clim.

  • Sanur:
    • 8 nuits au Vinandaka Homestay. 250 000 roupies/nuit avec booking, 200 000 roupies/nuit en direct. Pas de petit-déjeuner mais eau chaude à volonté pour le thé/café. Accueil adorable, chambre/sdb d’une propreté irréprochable, bon wifi, on s’est senti comme chez nous et on recommande +++
    • 1 nuit au Gustavbali Homestay car le Vinandaka était complet. 200 000 roupies/nuit avec booking, 220 000 roupies/nuit en direct, cherchez l’erreur ! Tout moins bien que le précédent, si ce n’est qu’un petit-déjeuner basique était servi.
  • Labuan Bajo: hébergement compliqué car les hôtels sont souvent pleins 2-3 jours à l’avance, y compris ceux qui ne sont pas sur internet (beaucoup de tour operators)
    • 1 nuit au Komodo Indah. 125 000 roupies/nuit pour une chambre archi miteuse mais qui avait le mérite d’exister… Tout le reste était complet lorsque nous sommes arrivés. Pas de clim, ventilateur sur demande, sdb commune très très basique (douche au seau), mais petit-déjeuner étonnamment correct. Pas d’insonorisation, coqs et et mosquée à deux pas = réveil à 4H du matin !
    • 1 nuit au Siola Homestay: 200 000 roupies/nuit pour une chambre correcte avec ventilateur. Petit-déj léger inclus. Accueil gentil.
    • 1 nuit sur le bateau lors de notre croisière vers Komodo
    • 3 nuits au Manta Manta. 200 000 roupies/nuit sans petit-déjeuner, ventilateur, relativement calme, ce fut notre meilleure adresse à Labuan Bajo
  • Bajawa: 2 nuits au Corinna Hotel. 250 000 roupies/nuit, chambre pas mal et wifi excellentissime, ce qui est assez rare à Florès pour être souligné. Accueil très gentil et efficace.
  • Ende: 1 nuit à la Guesthouse Alhidayah. 150 000 roupies/nuit, chambre basique, correct pour une nuit mais pas plus.
  • Moni: 2 nuits au Hidayah Hotel. 500 000 roupies en tout après négociation, chambre et sdb propres et spacieuses, plutôt calme. Accueil moyen. Pas de wifi à Moni. Ventilateur.
  • Maumere:
    • 1 nuit au Gardena Hotel. 150 000 roupies/nuit pour une chambre très miteuse et très cafardeuse mais accueil gentil…
    • Puis 1 nuit au Budi Sun Resort. 500 000 roupies/nuit pour un bungalow très agréable vue jardin. Nous avons beaucoup aimé la piscine et le resto, un peu de luxe pour terminer notre séjour à Florès c’était le top, on serait bien restés plus longtemps 😉
  • Lembongan : 2 nuits aux Abian Huts. 455 000 roupies/nuit pour un très beau bungalow avec terrasse et sdb privée extérieure. Nous avons été surclassés car l’hôtel où nous avions réservé était complet suite à une erreur de leur part. Le gérant nous a donc envoyés chez son frère qui tient un hôtel plus luxueux, sans modifier le prix. Petit-déjeuner moyen vu le standing visé par l’hôtel. Location de scooter automatique : 80 000 roupies/j (négociable à 70 000), 50 000 roupies pour la demi-journée.
  • Ubud : 1 nuit au Santun Homestay, calme et bien situé à deux pas de la rue principale. Pour 150 000 roupies/nuit j’avais une belle chambre double dans le style indonésien avec ventilateur, sdb privée et très bon petit-déjeuner inclus.

Budget :

Pour Benoît :

  • 13 243 200 roupies = 874 euros de vie sur place
  • 119,5 euros d’avion AR Bali-Florès
  • 26,13 euros d’hôtel + repas à KL

Pour Aurélie :

  • 10 869 950 roupies = 717,5 euros de vie sur place
  • 119,5 euros d’avion AR Bali-Florès
  • 26,45 euros d’hôtel + repas à KL

Ce qui nous fait donc au total :

Pour Benoît : 1019,6 euros soit 40 euros/jour tout compris

Pour Aurélie : 863,5 euros soit 33,9 euros/j tout compris

Nous dépassons donc notre budget de 30 euros/jour ; l’Indonésie n’est pas une destination très chère, les hôtels et restos sont globalement bon marché, mais nous y avons fait des activités dispendieuses entre le baptême de plongée, le wakeboard et kitesurf pour Benoît (qui expliquent d’ailleurs la différence de dépenses entre nous), la croisière vers Komodo en bateau privatisé, et des restos un peu plus chers que d’habitude à Sanur car on en avait vraiment marre du mie et du nasi goreng typiques  (nouilles et riz frits). Enfin, on le vit bien, d’autant plus que sur les quatre premiers mois de voyage nous sommes à 28 euros/j de budget moyen, ce qui compense en partie ce petit craquage indonésien 😉

Cours lors de notre séjour :

1 euro = 15 150 roupies

Ce que nous avons préféré :

Pour Benoît, les « 3 K » : Kitesurf, Kelimutu, Komodo ! Quant à moi je dirais :

  • Les paysages superbes… Forêt primaire, océan, plages de sable noir, les paysages de Florès notamment et de Lembongan font partie des plus beaux que nous ayons vus dans notre vie.
  • La faune incroyable de Rinca et Komodo, entre dragons, raies Manta, cacatoès, pigeons impériaux… Ce fut un vrai bonheur de pouvoir voir tous ces animaux dans leur milieu naturel.
  • Lembongan, notre coup de cœur insulaire à côté de Bali.
  • Les rencontres sympas que nous avons faites, pas très nombreuses mais d’une intensité qui compte double 😉 Entre les dames adorables de la gare routière à Detukoso, le chauffeur routier qui nous a pris en stop à Ende, les dames des villages typiques près de Bajawa, on a fait quelques belles rencontres durant ce séjour…
  • La nourriture locale et internationale à Sanur, il y en a pour tous les goûts et à ce stade de notre voyage nous avons énormément apprécié de pouvoir manger local un soir, libanais un autre, puis italien, le tout pour des prix raisonnables.
Vue sur le Gunung Agung (Bali) depuis Lembongan

Vue sur le Gunung Agung (Bali) depuis Lembongan

DSCF8842

Ce que nous avons moins aimé :

  • Les sollicitations incessantes à Bali pour nous demander si nous voulons un taxi (franchement, a-t-on vraiment l’air de chercher un taxi lorsque nous marchons dans la rue en discutant ?) ou bien nous vendre un tour organisé vendu trois fois le prix pour Komodo/Florès/toute autre île du coin alors que nous demandons simplement le tarif des vols secs. Dans la même veine à Florès, les « hello mister », « money mister » et « where you go » ont été pesants à la longue, de même que les multiples sollicitations pour faire des photos avec nous. Un peu c’est sympa, non stop durant 2 semaines ça devient vraiment pénible.
  • La non-protection de l’environnement : les déchets sont jetés par la fenêtre, les gens vivent dans les immondices, même les plus beaux sites naturels semblent pollués. Les plages notamment sont souvent bien loin de l’image paradisiaque que l’on pourrait s’en faire.
La plage de Labuan Bajo... La photo se passe de commentaire !

La plage de Labuan Bajo… La photo se passe de commentaire !

Les habitudes culturelles qui nous ont marqué :

  • La multitude de bemo, partout, tout le temps… Ces minibus publics sillonnent Bali et Florès, il faut simplement les attraper au vol, négocier le prix et aimer la musique à fond 😉
  • Les cimetières décorés d’ombrelles à Lembongan
  • Les camions de livraison tagués et décorés de manière très colorée
Benoît dans un bemo à Maumere

Benoît dans un bemo à Maumere

Les camions décorés

Les camions décorés

Cimetière de Lembongan

Cimetière de Lembongan

Les articles du blog sur l’Indonésie :

  • Notre arrivée désastreuse à Bali, c’est ici
  • Notre départ illico pour Florès et nos premières journées à Labuan Bajo, c’est par là
  • Nos deux jours de croisière dans le parc de Komodo, c’est par là
  • Notre retour à Labuan Bajo pour quelques jours, entre plage et farniente, c’est ici
  • Nos deux jours à Bajawa, à la découverte du Wawo Muda et des villages typiques de la région, grosse frayeur incluse, c’est par là
  • Notre bref passage à Ende entre marché et plage aux galets bleus, c’est par là
  • Notre belle étape à Moni, entre rizières et lacs volcaniques du Kelimutu, c’est ici
  • Le passage du tour de Florès à Maumere suivi d’un peu de luxe florésien, c’est par là
  • Notre retour pour neuf jours à Sanur, bien mieux qu’escompté, c’est par là
  • Nos trois jours de luxe à Nusa Lembongan, c’est par là
  • Et enfin mes deux journées en solo à Ubud, c’est par là
Publicités
Tagué , , , , ,

6 réflexions sur “BILAN INDONESIE (FLORES, KOMODO & BALI)

  1. Géraldine dit :

    Mouais, pas super curieuse de découvrir l’Indonésie…

  2. j’irai bien en Indonésie, mais c’est vrai que ce n’est pas toujours agréable d’être en permanence sollicité !

    • Bienvenue ici 🙂 Nous avons eu plusieurs échos comme quoi dans le nord de Bali, moins touristique que le sud, c’était plus agréable… A tester !

      • Claire dit :

        Oui il faut que vous reveniez à Baliiii !! On a adoré mais vraiment adoré notre séjour au nord d’Ubud, moi qui craignais le tourisme de masse c’est une bonne surprise. On place maintenant le niveau d’ouverture et gentillesse des Balinais au même niveau que celui des Birmans, c’est vous dire…
        Par contre, à cause de nos démarches de visa là on vient d’arriver dans le sud pour la fin du séjour et comme prévu c’est l’horreur (Ubud aussi on a détesté). D’ailleurs on va probablement se cloîtrer à l’hôtel pour les quelques jours qui nous restent.
        Alors on comprend votre mauvaise impression à Sanur, mais vraiment faut revenir ! Je vais essayer de préparer un bilan des coins qui nous ont le + plu et idées d’itinéraires (mais là j’ai d’abord du retard à rattraper sur le blog)

      • Ah oui, pour que vous placiez l’accueil balinais au même niveau que l’accueil birman c’est qu’il a vraiment dû être top ! Bali, et l’Indonésie en général, ont vraiment titillé notre curiosité… cette fois-ci on n’a pas eu le temps de monter dans le nord de Bali car Benoît voulait faire du kitesurf, mais pour sûr on y retournera… Hâte de lire votre bilan et vos conseils en tout cas. Bises !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :