Redon(nez) moi un peu de Redon ! (du 24 juillet au 4 août 2022)

En route pour Redon !

Oui, oui, je sais, c’est mauvais comme jeu de mot, mais ça m’a fait rire ^^ Nous revoilà donc pour deux semaines à Redon, pour travailler la journée et buller / profiter de la Bretagne le soir. On aime ! Nous commençons notre séjour redonnais par un délicieux dîner au café Manivel, le restaurant adjacent au cinéma du même nom. La carte fait la part belle aux produits locaux et de saison, avec plein de plats végétariens et inspirés de pays étrangers, on se régale ! MiniChou teste pour la première fois la chaise haute et c’est un franc succès.

Pad thaï

Tartelette amandine aux abricots

Nous profitons de nos soirées redonnaises pour aller au cinéma à tour de rôle, manger des galettes et nous balader en ville. Il y a de nombreuses animations culturelles à cette période, notamment deux soirées musicales par semaine à la Croix des Marins : le mardi soir c’est soirée guinguette avec cours de danse (notamment tango) en plein air, et le vendredi soir c’est concert. Nous y allons à chaque fois, nous aimons beaucoup ce genre d’ambiance estivale. Entre la musique, les lumières, la beauté du lieu, c’est extra !

Ancien lavoir

Coucher de soleil sur le canal de Nantes à Brest

Soirée guinguette 1

Le concert du vendredi soir à la Croix des Marins. Ce soir là c’était le groupe Höpes qui jouait

Transats installés par la ville pour des spectateurs bien installés !

Nous avons pour notre part opté pour un grand drap dans l’herbe, un peu à l’écart, pour profiter de la musique sans être collés aux autres gens

Soirée guinguette 2…

Cette fois on prend l’apéro ! (en gardant un oeil sur le bébé en train d’escalader la table en palettes…)

Nous faisons également quelques sorties moins culturelles : le square pour initier MiniChou à la balançoire, Décathlon pour me racheter des chaussures de rando, et puis bien sûr la traditionnelle soirée pizza Domino’s sur le port de Redon, l’un de nos incontournables lorsque nous sommes là-bas.

C’est à Redon qu’il faut acheter ses oliviers !

Le rayon « bébé » de Décathlon, un succès moins franc qu’il n’y paraît… Le grand tuyau n’a pas franchement convaincu Minichou

Pizza night (avec 2 pizzas pour le prix d’une, car il y a eu une erreur sur notre commande ! La pizza végé commandée était pleine de poulet… Au final on a gardé les deux.)

Comme nous sommes à Redon pour deux semaines, nous avons un week-end off au milieu pour visiter la région. Après la découverte de l’édition 2022 du festival photo de La Gacilly le samedi, le dimanche est redonnais. Nous avions pensé prendre un TER pour Vannes ou Nantes mais les trains sont complets et/ou chers donc on laisse tomber. Le matin je laisse mes hommes dormir et… je pars ramer : j’ai en effet réservé une sortie en yole de Bantry sur la Vilaine, avec l’association Amarinage. Il s’agit d’une réplique d’une embarcation de 1796, construite à l’origine pour aller d’un bateau de guerre à l’autre, ou du bateau au rivage. Lors de la bataille de Bantry entre les Français et les Irlandais, cette yole s’échoue sur le rivage. Elle est récupérée par une famille irlandaise qui en fait un trophée familial, puis après quelques décennies d’oubli au fin fond d’un musée elle est désormais exposée au National Maritime Museum de Dublin. Pour mes quelques lecteurs passionnés de bateaux et d’histoire, vous trouverez plus de détails sur le site de l’association, par ici. La balade est agréable et j’apprends plein de choses sur la région et son histoire. Les personnes de l’association sont adorables et passionnées, ça fait plaisir. Quant aux bras, ils travaillent dur ! C’est la première fois que je rame sur ce genre de bateau, il faut prendre le rythme mais j’aime beaucoup. Benoît et MiniChou me retrouvent à l’arrivée et nous pique-niquons tous ensemble à la Croix des Marins.

Nous passons à proximité de l’ancien port sablier de Redon

L’Attis, un navire ayant fait la seconde guerre mondiale, désormais abandonné à quelques encablures du port de Redon…

Petite pause sur les ailes d’une libellule

Le passage d’écluse, un spectacle qui nous fascine toujours

Après cette petite pause, direction la piscine ! MiniChou avait bien aimé la dernière fois alors nous voulions retenter. C’est un franc succès ! Il marche à quatre pattes dans la pataugeoire – il faut même limiter un peu son intrépidité ! -, joue avec les jouets à disposition, se met debout contre le rebord et finit par sympathiser avec deux garçons de 7 et 8 ans. Cela fait plaisir de le voir aussi heureux ! Bon, on paye cette séance de piscine le soir, je pense que c’était un peu trop d’excitation pour lui, on a droit à quasiment deux heures de pleurs de décharge avant d’aller dormir. La prochaine fois nous limiterons un peu plus le temps dans l’eau !

Autre découverte de ce séjour redonnais, le parcours d’art moderne des Confluences d’été. Une quinzaine d’œuvres sont dispersées dans la ville, collages, statues, sculptures… Nous retournons également au Transformateur, ce grand espace urbain dédié à la vie artistique et communautaire. Les fresques murales y sont toujours aussi belles.

Sculptures par Yann Brard dans le cadre des Confluences d’été

Cèdrophone de Michel Leclercq, ou comment rentrer au cœur d’un cèdre de 150 ans (autrefois dans le parc de la maternité de Redon) et le faire chanter de l’intérieur grâce à un petit marteau

Les potagers partagés de Redon, j’adore ! Tomates cerises, herbes aromatiques… C’est super. Par contre apparemment il y des voleurs qui récupèrent les plans… C’est vraiment nul de faire ça !

Les hirondelles sont de sortie

Le banc de Michel Leclercq, entre bois et minéral au bord du canal

Dans le Transformateur

Enfin, nous profitons de ce séjour à Redon pour enfin rencontrer Hélène, une lectrice du blog rencontrée il y a dix ans sur un forum de voyageurs… et retrouvée par le plus grand des hasards sur un groupe de mamans du mois de décembre 2021. Improbable mais vrai 😉 Je suis ravie de la rencontrer ainsi que son bébé, qui n’a que quelques jours d’écart avec notre MiniChou. Encore une belle rencontre grâce à ce blog !

Une fois de plus nous rentrons à Paris ravis de ce séjour redonnais. Redon est une ville que j’ai découverte par hasard mais je m’y plais vraiment beaucoup. Entre les activités culturelles (expos, ciné, concerts…), la gastronomie bretonne et l’atmosphère agréable, Redon est décidément un coin de France où il fait bon vivre…

Tagué , , , , ,

2 réflexions sur “Redon(nez) moi un peu de Redon ! (du 24 juillet au 4 août 2022)

  1. Marie Claude dit :

    Et bien là, je suis émerveillée par « votre » ville de Redon. Je dis « votre » car depuis le temps que vous y allez vous faites parties de la ville….. mais oui, mais oui. Je ne pensais pas qu’il y avait tant d’activités déployées dans cette ville et, quelles diversités !!! Je comprends que vous vous y plaisiez…. Vos 2 semaines ont été bien remplies et vos photos sont magnifiques : que de beaux couchers de soleil, Mr MiniChou dans la voiture en train de regarder la route avec ses 2 jolies petites mains posées sur la vitre, quelle attention il a….. La piscine a aussi l’air de lui plaire, super… même si la nuit est un peu difficile, la prochaine fois il faudra l’emmener le matin….. Que de découvertes pour lui et pour vous en le voyant s’intéresser à tout et que d’animations…. vous avez bien pris votre rythme et c’est sympa. Ville qui gagne à être connue et elle l’est d’ailleurs vu le monde aux manifestations musicales….
    J’ai bien aimé les 4 hirondelles prises, elles sont superbes… et ta balade en « yole » t’a fait découvrir l’art de ramer…. découverte pour toi aussi.
    Compte rendu de vos 2 semaines super…. On s’y croirait…. Bonnes découvertes pour nous aussi.
    Bonne continuation à vous et grosses bises à vous 3.
    Votre Tantine : Marie Claude

    • Coucou ! Merci pour ton message et heureuse de t’avoir fait découvrir ce coin de Bretagne que nous ne connaissions pas non plus l’année dernière. Il fait bon vivre à Redon et on s’y sent bien !
      Quant à la piscine, je pense que c’est une bonne idée d’y aller le matin la prochaine fois…
      Gros bisous,
      Aurélie.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :