De J141 à J150 – Back to Sanur Beach ! (du 21 au 29 mai 2016, avec des trous ;-))

DSCF2748Nous retrouvons donc Sanur après nos deux semaines à Florès. Étonnamment, malgré notre mauvaise première impression, nous apprécions bien plus ce deuxième séjour. On connaît déjà un peu, on connaît les prix, les bons restos… Nous reprenons nos quartiers au Vinandaka Homestay, où nous nous sentons comme à la maison ; la proprio nous a même réservé la même chambre que la première fois !  Nous nous faisons une petite routine bien agréable après notre itinérance florésienne.

La raison principale de notre choix de Sanur pour notre séjour à Bali est le fait que cette plage se prête très bien au kite surf, sport que Benoît aime beaucoup. Sanur est réputé être l’un des meilleurs spots de kitesurf au monde… malheureusement, le vent n’est pas toujours de la partie. Nous profitons du coup de trois jours annoncés sans vent pour caler notre escapade à Lembongan 😉

L'autre option quand il n'y a pas de vent,c 'est de faire du wakeboard ;-)

L’autre option quand il n’y a pas de vent,c ‘est de faire du wakeboard 😉

Nous passons donc des journées ma foi bien agréables à Sanur, entre balades sur la promenade du front de mer (que nous connaissons désormais par cœur !), bains de mer pour moi, wakeboard et kitesurf pour Benoît, blog, lecture, happy hours à l’hôtel Fairmont (quand on sera riches, on y dormira !)… et deux massages balinais, au top !

DSCF2699

DSCF2907

Happy hour au Fairmont

Happy hour au Fairmont

DSCF2835

Côté repas nous prenons nos habitudes dans 2-3 endroits que nous aimons bien et nous retrouvons avec joie une nourriture plus variée et plus internationale qu’à Florès. Benoît fait sa cure de Magnum, à un euro pièce il en profite… Nous faisons également quelques chouettes pique-niques sur la plage, où de petites cabanes en bordure d’eau semblent faites exactement pour cela.

Les merveilleux sandwiches de "The Owl", dans la rue principale de Sanur...

Les merveilleux sandwiches de « The Owl », dans la rue principale de Sanur…

... et je ne parle même pas des petits-déj !

… et je ne parle même pas des petits-déj !

Benoît nous offre également une soirée « buffet + danses balinaises » dans un resto au bord de la plage, nous dînons à la lumière des bougies en regardant les danseurs, un super bon moment !

DSCF4059

DSCF4096

Le dimanche nous passons une bonne partie de l’après-midi avec une association qui fait du nettoyage des plages et du recyclage, une chouette expérience… On apprend à faire des tabourets à base de bouteilles plastiques pleines de sacs plastiques, et les sacs à main à partir de sacs plastiques fondus ensemble. Cela a lieu au Man Shed, un bar à la déco très spéciale, 100% collections diverses et variées et récup’.

Session recyclage

Session recyclage

La salle du Man Shed avec des tables pas ordinaires...

La salle du Man Shed avec des tables pas ordinaires…

Nous passons enfin une journée sur la plage de Padang Padang avec l’une de mes collègues et son conjoint, venus passer leurs vacances en Indonésie. C’est super sympa de les voir, et je me mets à jour des derniers news et potins de mon ancien boulot 😉 La plage quant à elle est jolie, blottie entre de grands blocs rocheux, mais bien touristique…

Padang Padang bien cadrée ;-)

Padang Padang bien cadrée 😉

Nous quittons définitivement Bali le dimanche 29 mai au soir, pas mécontents de passer à une nouvelle étape de notre voyage mais pas non plus dégoûtés de la destination comme on l’avait craint un moment. Notre premier vol de Bali à Kuala Lumpur se passe bien ; nous avons réservé une chambre dans un hôtel de l’aéroport et nous passons une bonne nuit avant notre vol KL-Perth le lendemain. Ce vol-là est nettement plus pénible, en tout cas l’enregistrement… La file d’attente pour enregistrer est littéralement monstrueuse, très peu de guichets sont ouverts, et malgré nos deux heures et demie d’avance nous n’avons toujours pas enregistré 50 minutes avant le départ de notre vol. Il y a bien un guichet « d’emergency check-in », mais la queue est là aussi très longue. Je finis par demander à la personne qui gère la file si on peut couper, elle me répond d’aller au guichet d’urgence mais voyant la queue là-bas elle finit par accepter de nous laisser doubler…

DSCF4895

On pique ensuite un sprint jusqu’à l’immigration, où on refait la même, puis jusqu’à la sécurité où de nouveau on double tout le monde. Je ne regarderai plus jamais de travers les boulets pauvres gens qui me passent devant en panique dans les aéroports… Nous arrivons quelques minutes avant la fermeture des portes de l’avion, se hâter n’était pas inutile ! On s’installe et on pousse un gros ouf de soulagement, we did it ! Mais cela nous fait une bonne piqûre de rappel sur le fait de toujours être laaaaarge quand on prend l’avion… Maintenant, en route pour l’Australie !

Publicités
Tagué , , ,

3 réflexions sur “De J141 à J150 – Back to Sanur Beach ! (du 21 au 29 mai 2016, avec des trous ;-))

  1. […] Notre retour pour neuf jours à Sanur, bien mieux qu’escompté, c’est par là […]

  2. Géraldine dit :

    Haaaa les frayeurs aéroportesques ! On connaît ici aussi 😉 Quand tu crois que c’est bon, t’es dans les temps une fois les portiques de sécurité passés, et qu’en fait il te reste des kilomètres à (par)courir jusqu’à ta porte d’embarquement…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :