De J216 à J220 – Home sweet home à Cuenca (du 4 au 8 août 2016)

IMG_7692Nous avions tellement apprécié de nous retrouver « chez nous » dans un appart privé à Santa Cruz que nous décidons de remettre ça à Cuenca. Nous posons donc nos valises pour cinq jours dans un joli trois pièces à dix minutes à pied du centre. Nous nous installons comme à la maison, déballons nos affaires, et profitons de la cuisine équipée et notamment du four pour cuisiner à fond 🙂Cake aux carottes, cakes pommes-caramel, far aux pruneaux, on se fait plaisir avec tout plein de gâteaux. Seul point pénible, le chien du voisin qui n’a de toute évidence pas l’habitude de voir du monde dans notre appart, et qui vient aboyer rageusement à notre porte tous les soirs.

Home sweet home à Cuenca

Home sweet home à Cuenca…

... où l'on se sent en vacances, il y a même de bonnes glaces ! ;-)

… où l’on se sent en vacances, il y a même de bonnes glaces ! 😉

Cuenca est une très jolie ville à l’ambiance coloniale et nous nous y promenons avec plaisir. Nous flânons dans les petites rues du centre, admirant les belles façades tout en grignotant des cacahuètes ou des noix enrobées de caramel (les meilleures de toute ma vie je crois…). La place centrale de la ville est magnifique, avec plein d’arbres, de bancs, et puis les deux cathédrales (la nouvelle et l’ancienne) qui la bordent. Il y a même un petit kiosque à musique, parfois investi par des policiers musiciens… Entendre la panthère rose jouée par un groupe de policiers, ça c’est fait 😉

La cathédrale nouvelle vue depuis la place centrale

La cathédrale nouvelle vue depuis la place centrale…

... et depuis un peu plus haut, avec ses dômes magnifiques

… et depuis un peu plus haut, avec ses dômes magnifiques

Le centre de Cuenca, classé à l'UNESCO, abrite de superbes bâtiments

Le centre de Cuenca, classé à l’UNESCO, abrite de superbes bâtiments

Cerise sur le gâteau, le tram est sur le point d'arriver à Cuenca !

Cerise sur le gâteau, le tram est sur le point d’arriver à Cuenca !

Marché aux fleurs, au pied de l'église

Marché aux fleurs, au pied de l’église El Carmen de la Asuncion

Au marché artisanal

Au marché artisanal

Eglise Santo Domingo

Eglise Santo Domingo

Cuenca regorge d’églises et de musées. La place San Sebastian me plaît bien, avec sa grande fontaine et sa jolie église. Nous visitons le musée d’art moderne, situé sur cette même place ; les œuvres exposées sont sympas, et le cadre est très beau avec tout plein de petites cours et jardins intérieurs.

Place et église San Sebastian

Place et église San Sebastian

L'une des jolies cours du musée d'art moderne

L’une des jolies cours du musée d’art moderne

Plantes locales reproduites en papier

Plantes locales reproduites en papier

Certaines oeuvres sont surprenantes, tels ces seins en bonbons (il en manquait d'ailleurs quelques morceaux...)

Certaines oeuvres sont surprenantes, tels ces seins en bonbons (il en manquait d’ailleurs quelques morceaux…)

Un autre chouette musée est le Pumapungo Museum & Archeological Park. Une erreur sur les horaires fera que nous n’aurons qu’une demi-heure à l’intérieur, pas assez pour tout bien visiter mais suffisamment quand même pour voir le clou de leur collection : des têtes réduites shuars ou jivaros. Impressionnant… Nous apprenons par la même occasion que le processus de réduction des têtes ne se faisait que dans un contexte bien particulier, pour venger la mort d’une personne du clan afin que l’âme de celle-ci puisse quitter les limbes dans lesquelles son meurtre l’avait conduite et accéder à la vie éternelle via un « échange d’âme » avec celle de son meurtrier lui aussi désormais tué, et à la tête réduite.

Balade au bord de la rivière

Balade au bord de la rivière

Tête réduite shuar

Tête réduite shuar

Nous ne pouvions pas visiter Cuenca sans aller voir de plus près les ateliers de confection de panamas… qui, contrairement à ce que leur nom indique, sont bel et bien équatoriens !Ils ont simplement été très utilisés par les ouvriers construisant le canal du Panama. La région de Cuenca est la principale productrice de ces célèbres couvre-chefs. La paille est tressée dans les villages des environs, et les chapeaux sont ensuite finalisés et mis en forme dans les ateliers de Cuenca. Nous visitons celui d’Homero Ortega, le plus célèbre chapelier équatorien. Les chapeaux sont absolument magnifiques, dans des styles très variés. Ils sont de plus beaucoup moins chers que ceux importés en Europe… C’est avec regret que nous renonçons à en acheter, la boîte pour les transporter est bien trop grosse alors qu’il nous reste encore un mois de voyage.

IMG_6212

Les chapeaux sont tissés dans les villages indiens des environs de Cuenca

Séchage des chapeaux après leur lavage

Séchage des chapeaux après leur lavage

Mise en forme dans une presse à vapeur

Mise en forme dans une presse à vapeur

Finitions et choix de la couleur du ruban ;-)

Finitions et choix de la couleur du ruban 😉

Le dernier soir, nous montons en taxi jusqu’au mirador de Turi, d’où nous avons une vue d’ensemble sur la ville. Il y a aussi là-haut un parc d’attraction avec balançoire géante dans le vide, j’hésite mais le parc ferme bientôt et il faut payer avant de pouvoir voir l’installation donc je renonce, pas assez de temps pour me préparer psychologiquement 😉

IMG_7911

Outre nos balades dans la ville, nous nous servons de Cuenca comme d’une base pour découvrir la région. Nous passons ainsi une journée à visiter le site kanari-inca d’Ingapirca, avant de partir randonner le demain dans le superbe parc national Cajas. Je profite également du dimanche pour aller visiter les marchés de trois villages indiens des environs, mais cette fois Benoît déclare forfait 😉 Articles à suivre !

IMG_7408

Publicités
Tagué , ,

9 réflexions sur “De J216 à J220 – Home sweet home à Cuenca (du 4 au 8 août 2016)

  1. Jeremie dit :

    Un petit bonjour de Paris! Ah vous avez toujours le sourir des voyageurs, ca fait plaisir à voir! Bonne suite!

  2. Coralie dit :

    Cuenca a l’air d’être une ville jolie et agréable. Que de belles et intéressantes choses à voir en Equateur 🙂 Et l’appartement que vous avez trouvé semble top ! Bisous

  3. […] notre visite d’Ingapirca nous continuons l’exploration des environs de Cuenca avec la visite du parc national Cajas. C’est plus près de Cuenca qu’Ingapirca, et il nous faut […]

  4. Laurianne dit :

    Ca y est, je commence à rattraper mon retard, il me reste 3 articles (je crois) à découvrir. Tout ce que j’ai pu découvrir jusqu’ici m’a beaucoup plu avec, évidemment, un gros coup de cœur pour les Galapagos ! J’aimerais (et j’espère) vraiment y aller un jour !
    Je continuerai un peu plus tard à vous accompagner pour la suite de votre voyage. Bisous

    • Ah, les Galapagos, c’est un rêve éveillé… Il faut absolument que vous y alliez, surtout vous qui aimez tant les oiseaux et les tortues. Gros bisous, aujourd’hui on va dans le centre historique de Sao Paulo ! Ce que j’ai lu sur votre blog m’a bien plu… On va essayer de trouver les tours avec vue panoramique gratuite 🙂

  5. […] cinq jours du côté de Cuenca, c’est par là, ainsi que la découverte de ses environs : Ingapirca par ici, le parc national Cajas par là et […]

  6. […] quittons Cuenca le 8 août au soir, en bus de nuit. Au revoir Equateur, bonjour Pérou… Nous mettons un peu plus […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :