BILAN BIRMANIE

notre itinéraire - Source : http://www.gulliver-myanmar.com/fr/carte-de-birmanie/

Notre itinéraire – Source : http://www.gulliver-myanmar.com/

Moi qui rêve parfois d’avoir le pouvoir de remonter le temps pour voir comment les gens vivaient autrefois, j’ai trouvé ma machine magique en venant en Birmanie. Nous nous sommes sentis projetés un siècle en arrière, à une époque où les champs étaient cultivés à la main, les transports une véritable aventure et l’entraide pas un vain mot.

Pour ce premier voyage en Birmanie nous sommes restés très classiques en terme d’itinéraire. C’est souvent comme cela que sont nos premiers voyages dans les pays d’ailleurs, cela nous permet d’avoir un aperçu des endroits touristiques- qui le sont souvent pour de bonnes raisons – et nous permet de savoir si on a envie de plus creuser ou pas… Là, ce qui est certain, c’est que ce voyage en Birmanie ne sera pas le dernier ! Notre séjour nous a tellement enthousiasmés que nous avons envie de revenir  découvrir le pays plus en profondeur et notamment d’aller explorer certaines régions plus difficiles d’accès comme le nord et ses mines de pierres précieuses, ou encore les temples de Mrauk-U. La Birmanie a d’ailleurs détrôné le Laos à la première place de mes pays préférés d’Asie du Sud-Est, c’est pour dire…

La Birmanie en chiffres :

  • 24 jours de traversée du pays : 7,5 jours/8 nuits à Mandalay, 2,5 jours/3 nuits à Bagan, 1,5 jour/2 nuits à Kalaw, 3 jours/2 nuits de rando entre Kalaw et le lac Inle, 2 jours/2 nuits au lac Inle, 2 jours/2 nuits à Hpa-An, 2,5 jours/2 nuits à Mawlamyine, 1 nuit à l’aéroport de Yangon, et comme toujours un peu de temps dans les transports 🙂

Hébergement :

A chaque fois les tarifs sont pour des chambres doubles avec sdb privée et clim, petit-déjeuner inclus.

  • Mandalay : Nous recommandons plus que vivement The Home Hotel, où pour 28 euros/nuit nous avions une immense chambre double très propre avec sdb privée et clim. L’hôtel est bien situé, prête des vélos gratuitement et l’accueil est adorable.
  • New Bagan: Yun Myo Thu Hotel, chambre double avec mini terrasse pour 26 euros/nuit. Calme, accueil gentil.
  • Kalaw: 2 nuits au Thitaw Lay II B&B. Pour 22 USD/nuit nous avions une chambre double rustique (genre gîte), avec bonne literie et et sdb privée. Propre, accueil et petits-déjeuners au top.
  • Trek Kalaw-lac Inle: 2 nuits en homestay, chez l’habitant donc… Une expérience fabuleuse, nous avons été reçus comme des rois.
  • Lac Inle: Yar Pyae Hotel, 28 USD/nuit. Très bon accueil et chambre sympa
  • Hpa-An: United Hotel, que nous déconseillons +++ A 40USD/nuit ce fut le pire rapport qualité-prix de notre séjour avec une propreté plus que douteuse (mégots et papiers sales sous le lit, cafard sur le buffet du petit-déj), une localisation excentrée, une mauvaise insonorisation, un mauvais petit-déj et pour finir un taux de conversion USDàkyat très défavorable. Bref, fuyez !
  • Maylawmyine : Nous avons été contents du Sandalwood Hotel, où pour 30 000 kyats/nuit nous avions une chambre très bien au vu des options limitées dans cette ville. Le petit-déj en revanche est très basique.
  • Aéroport de Yangon: Nous avons passé une nuit au Roly’s Hostel, où nous avons payé 12 USD/personne pour un lit dans un dortoir mixte de 6 lits. Un TDM sans dortoir, est-ce vraiment un TDM ?! Au final nous n’étions que trois et nous avons bien dormi, mais l’accueil est un peu surprenant et le rapport qualité/prix pas au top. Par contre la localisation est excellente, à moins de 10 minutes de marche de l’aéroport…

Budget :

Pour Benoît : 512 856 kyats soit 390 euros

Pour Aurélie : 499 906 kyats soit 380 euros

A cela il faut rajouter quelques dépenses en euros :

  • 7 nuits d’hôtel à Mandalay : 100,67 euros/personne
  • 3 nuits d’hôtel à Bagan : 39,5 euros/personne
  • Déjeuner à l’aéroport de KL sur notre route vers Bali : 5,45 euros pour moi, 7,10 euros pour Benoît

Ce qui nous fait donc au total :

Pour Benoît : 537,30 euros soit 22,4 euros/jour tout compris

Pour Aurélie : 525,77 euros soit 21,9 euros/jour tout compris

Nous avons donc parfaitement tenu notre budget en Birmanie, ce qui est une bonne surprise d’autant plus que nous avions des hôtels un peu plus chers et confortables que d’habitude. Le faible coût de la vie sur place a permis de lisser cela. A noter aussi un poste d’économie non négligeable puisque nous n’avons pas payé l’entrée à Bagan… Un droit d’entrée de 25 000 kyats (environ 20 euros) est demandé lors de l’arrivée en bus ou en avion dans la région, mais période du nouvel an bouddhiste oblige le check-point routier était fermé lorsque nous sommes arrivés. Nous n’avons ensuite jamais été contrôlés durant nos visites, en dehors d’une fois à la pagode Shwesandaw où nous avons prétendu avoir oublié notre billet à l’hôtel. Nous y sommes retournés le lendemain en passant par une autre entrée, sans souci. Nous n’avons pas été fâchés d’avoir pu économiser ce ticket d’entrée, d’autant que l’argent va directement au gouvernement…

Cours lors de notre séjour :

1 euro = 1315 kyats

Ce que nous avons préféré :

  • Sans hésiter, en numéro 1, la gentillesse des Birmans… Nous avons été accueillis en Birmanie comme jamais nous ne l’avions été lors de nos voyages précédents, sauf peut-être en Jordanie.
  • Passer une semaine à Mandalay et profiter à fond du festival de l’eau avec les locaux. Une semaine inoubliable !
  • Les superbes paysages du trek entre Kalaw et le lac Inle, et l’impression d’avoir été projetés cent ans en arrière. Mon plus gros coup de cœur fut je crois les bottes de foin, identiques à celles que l’on peut voir dans les tableaux du 19è siècle en Europe
  • Avoir le temps d’observer la vie lacustre sur le lac Inle : pêcheurs, jardins potagers, pagodes, un vrai bonheur
  • La bonne surprise alimentaire – nous avions eu pas mal d’échos défavorables concernant la nourriture birmane et nous avons été très agréablement surpris. Ce n’est peut-être pas la cuisine la plus fine du monde, mais nous avons globalement très bien mangé en Birmanie. Nous avons notamment apprécié les « buffets birmans » où chacun d’entre nous trouvait son bonheur. J’ai par ailleurs trouvé qu’il était très facile de manger végétarien, bien plus qu’au Japon par exemple.
  • La bonne qualité hôtelière, là encore une bonne surprise. Nos hôtels en Birmanie se sont souvent avéré de véritables havres de paix.
  • La mignonitude des enfants birmans – pourtant on est difficiles à ce sujet, mais là on aurait pu en ramener un dans nos valises tellement ils sont cute et bien élevés
  • Le côté peu touristique de la Birmanie. Nous sommes restés comme je le disais sur un itinéraire « classique », et pourtant nous ne nous sommes pas sentis étouffés par un tourisme de masse comme en Thaïlande par exemple. Seule exception, Bagan : c’est le seul endroit du séjour où on n’était vraiment pas tous seuls, et où des enfants nous ont accueillis aux cris de « Money money »…
Des bottes de foin comme dans les tableaux de Van Gogh !

Des bottes de foin comme dans les tableaux de Van Gogh !

Le jus de sucre de canne, un délice !

Le jus de sucre de canne, un délice…

... d'autant plus qu'il est réalisé à la commande !

… d’autant plus qu’il est réalisé à la commande !

Ce que nous avons moins aimé :

  • La non-protection de l’environnement : les déchets sont jetés par la fenêtre, les gens vivent dans les immondices, même les plus beaux sites naturels semblent pollués.
  • Les multiples interdictions faites aux femmes dans les lieux de culte… Les femmes ne peuvent souvent pas s’approcher des statues du Bouddhas ni des points les plus sacrés. Cela laisse songeur quant à la position et l’image de la femme dans la société birmane… Enfin, les choses sont en train de changer, un jeune Birman nous confiait que la nouvelle génération n’est pas d’accord avec cela et pousse pour que cela change. A suivre donc…
  • Le comportement de certains touristes. Entre ceux/celles qui se baladaient torse nu / en minishort et marcel transparent dans les temples, ceux qui collaient leurs Reflex sous le nez des gens sans même leur demander s’ils pouvaient les photographier ou encore ce touriste américain qui distribuait des dollars aux enfants et aux jeunes moines, on a eu droit à quelques bons spécimens…
Un joli canal... plein d'ordures, c'est ça aussi la Birmanie

Un joli canal… plein d’ordures, c’est ça aussi la Birmanie

"Ladies prohibited", je me suis sentie bien accueillie moi ici...

« Ladies are prohibited », je me suis sentie bien accueillie moi ici…

Les habitudes culturelles qui nous ont marqué :

  • Le betel, qu’hommes et femmes mâchent à longueur de journée… Résultat, des dents abîmées, des gencives pourries, et des crachats rouges partout par terre
  • Les tenues des Birmans, un grand paréo noué différemment pour les hommes et pour les femmes
  • Le thanaka, cette pâte jaune clair que les femmes et les enfants se mettent sur les joues à la fois comme maquillage et comme protection contre le soleil.
  • Le coffee mix et le tea mix, des mélanges de café ou de thé déjà (trop) sucrés et lactés.
  • Le déchaussage obligatoire, y compris les chaussettes, dans les temples au sens large (même à l’extérieur du temple, sous les arcades etc, il faut être pieds nus)
  • Partout, mais vraiment partout, sont affichées des photos d’Aung San Suu Kyi et de son père
Préparation du betel (la noix est enveloppée dans une feuille)

Préparation du betel (la noix est enveloppée dans une feuille)

DSCF6545

Partout, des photos

Partout, des photos d’Aung San Suu Kyi et son père

Les articles du blog sur la Birmanie :

  • Notre incroyable semaine à Mandalay entre festival de l’eau et visite de la ville et de ses environs : c’est ici
  • Nos deux jours en e-bike à Bagan, d’un temple à l’autre : c’est par là
  • Notre étape rando en solo et gîte rustique à Kalaw : c’est ici
  • Notre magnifique randonnée de trois jours entre Kalaw et le lac Inle : c’est par là
  • Nos deux jours au lac Inle, à profiter du lac et des vignobles : c’est ici
  • Notre découverte des environs de Hpa-An, une destination nature : c’est ici
  • Nos trois jours à Mawlamine, une ville coloniale à l’atmosphère surannée : c’est par là
  • Et enfin, nos dix heures de train à travers la campagne birmane pour remonter sur Yangon : c’est ici
Publicités
Tagué , ,

10 réflexions sur “BILAN BIRMANIE

  1. Marc dit :

    Coucou les « smiling » !!!

    Surprise !!!
    Je suis votre périple depuis le début mais je suis resté pour l’instant très « discret ».
    Ca fait plaisir de vous lire et de revivre par procuration les sentiments de découverte et de liberté.
    J’ai beaucoup aimé le Japon et j’ai hâte de « vivre » l’Amérique latine ».
    Portez-vous bien et bonne continuation
    Marc (Peltier)

    PS: faudrait quand mm que le « grand gaillard » mange un peu plus !! 9 kg, c’est pire qu’à Koh Lanta !!

    • Coucou Marc !
      Merci pour ton message qui nous fait très plaisir ! On a justement pas mal pensé à vous ces derniers jours, lorsque Isabelle et toi vous nous disiez que ce que vous aviez préféré dans votre tour du monde, c’était de profiter les uns des autres avec vos enfants. On comprend tellement ce que vous vouliez dire… J’espère que tout va bien pour vous et on se donne RDV en septembre pour parler de tout ça de vive voix – on vous doit un dîner ! Grosses bises à toute la famille et à bientôt j’espère.
      PS : Le grand gaillard est plus musclé que jamais, et malgré les burgers et le Magnum quotidien d’Indonésie il n’a pas repris un gramme de gras…😉

  2. Géraldine dit :

    Hé bien, hé bien, je peux confirmer haut et fort que « Je veux bien aller en Birmaniiiiie » ! J’aimais déjà par les reportages télévisés et les revues de voyage, mais là tu me confirmes qu’il est encore temps d’y aller se balader. Qui sait, c’est peut-être le nouveau pays du sourire !
    Ho et pour voyager dans le temps, Madagascar c’est pas mal aussi 😉

    • Je repensais justement à Madagascar il y a quelques temps, il me semblait que tu avais écrit que les gens y étaient aussi très accueillants…
      Quant à la Birmanie, n’hésitez plus ! Cela devrait vous plaire…

  3. Planete3w.fr dit :

    Ah c’est super que vous aillez aimé la Birmanie, nous avons prévu d’y aller pendant notre tour du monde. C’est d’ailleurs l’un des pays qui nous attire le plus. En revanche, c’est dommage qu’il n’y ai pas d’autres visas touristique car effectivement en 28 jours c’est compliqué de voir les incontournables et d’aller explorer certaines régions plus difficiles d’accès.

    • La Birmanie est désormais mon pays préféré d’Asie du Sud-Est. Après, il faut y aller plusieurs fois car c’est vrai que 28 jours c’est très court, surtout avec la lenteur des transports sur place. Quand partez-vous en TDM ? Super projet en tout cas 🙂

  4. Voyage Way dit :

    Sympa ce bilan 🙂
    J’ai beaucoup aimé la Birmanie également pour différentes raisons mais avant tout pour le lac Inle qui est certainement l’un des plus beaux endroits que j’ai pu voir en voyage.

    J’avais opté pour un itinéraire proche du votre. Et comme tu le dis, les sites touristiques le sont souvent pour de bonnes raisons 😉
    Et au delà de ça, à quelques kilomètres de coins touristiques, on retrouve des lieux 100% authentique, sans touriste. C’est encore plus vrai en Birmanie qu’ailleurs!

  5. On se retrouve beaucoup dans tout ce que vous dites! La Birmanie est un pays incontournable d’Asie du Sud Est, en espérant que son authenticité ne soit pas trop menacée par le tourisme grandissant…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :