J123 – En train de Mawlamyine à Yangon

DSCF7587Prendre le train en Birmanie faisait partie de nos envies pour ce voyage, et nous l’avons concrétisée in extremis lors de notre dernier trajet birman, entre Mawlamyine et Yangon. J’avoue que j’étais plutôt réticente, le train mettant trois heures de plus que le bus et le trajet n’étant pas décrit de manière très engageante dans notre guide, mais Benoît était motivé pour deux 😉

Nous arrivons donc le 3 mai au matin devant la gare ferroviaire. Le chauffeur de taxi nous accompagne jusqu’au guichet, qui semble dater des années 50, où nous achetons nos tickets. Nous errons un moment sur le quai jusqu’à ce qu’un contrôleur ait pitié de nous et nous escorte à nos places et zou, c’est parti !

Première différence de culturelle, ici les scooters sont garés DANS la gare. C'est un concept à creuser !

Première différence de culturelle, ici les scooters sont garés DANS la gare. C’est un concept à creuser !

Pour ce long trajet – dix heures quand même… – nous avons opté pour des billets de première classe afin d’avoir des sièges rembourrés (en seconde classe, ce sont des bancs de bois). Pour 1 euro de plus (3,50 euros au lieu de 2,50 euros), nous n’avons pas hésité un instant ! Je craignais un peu de ne voir que des touristes occidentaux en première mais je suis bien vite rassurée, les Birmans aussi apprécient le confort des sièges rembourrés…

Le compartiment est organisé en carrés de quatre places ; nous sommes installés face à une dame qui voyage seule et nous fait de grands sourires. A côté de nous, une famille de trois générations s’est installée : la grand-mère, la mère et le petit garçon. Le train s’ébranle, nous quittons Mawlamyine en passant sur le grand pont que nous avons vu et traversé tant de fois à pied et en scooter. Rapidement la ville laisse place à la campagne, nous traversons des champs où sont construites de petites maisons. Dans les villages les enfants sont positionnés sur le bord des voies et regardent passer le train en lui faisant de grands signes.

DSCF7535

Heu, la fête de l'eau c'est ter-mi-né hein !

Heu, la fête de l’eau c’est ter-mi-né hein !

DSCF7626

Pendant que le paysage défile à travers les fenêtres, à bord la vie s’organise et le ballet des vendeurs se met en place : vendeuses de fruits qui portent leurs victuailles sur la tête, vendeur de thé, marchande de currys… La dame devant nous fait tout plein d’emplettes et nous fait gentiment goûter l’un de ses fruits qui m’intrigue, c’est trop gentil !

Notre voisine choisit son curry, et on ne lui raconte pas d'histoire...

Notre voisine choisit son curry, et on ne lui raconte pas d’histoire…

Marchande de mangoustans

Marchande de mangoustans

DSCF7575

Nous pensions que nous pourrions nous occuper dans le train plus facilement que dans le bus, mais le train cahote de manière impressionnante (jusqu’à nous décoller parfois de nos sièges !) et toute activité de type lecture, jeu ou blog est impossible, même pour Benoît. Tant pis, on écoute de la musique, on papote, on grignote des graines de tournesol et on se perd dans nos pensées en regardant le paysage défiler… Nous aimons décidément beaucoup ces longs trajets, ils nous laissent le temps de savourer le temps 🙂

DSCF7557

Fin de journée sur la campagne birmane

Fin de journée sur la campagne birmane

Le soleil est en train de se coucher lorsque nous arrivons à Yangon. Nous quittons le train très contents de cette dernière expérience birmane, cela nous a permis de profiter une dernière fois de tous les petits moments de vie ici ! Nous n’aurons pas le temps de visiter la ville cette fois-ci et nous attrapons un taxi pour rejoindre notre hôtel situé à deux pas de l’aéroport. Il y a beaucoup de circulation et le chauffeur a mis la radio coranique à fond. Il y a un écran avec sous-titres en français des psalmodies (pour nous ? pas pour nous ? mystère…), et certains passages nous interpellent/choquent vraiment, encore plus au regard des attentats récents.

La gare de Yangon

La gare de Yangon

Enfin, nous finissons par arriver à bon port et nous posons nos valises dans notre premier dortoir du séjour ! Nous ne sommes que trois dans un dortoir de six, ça devrait le faire… La fin de soirée se passe ensuite tranquillement, nous mangeons un morceau devant un reportage sur Sea Shepherd puis nous préparons nos affaires en prévision de notre vol du lendemain. Nous quittons la Birmanie le cœur serré, nos trois semaines et demi ici sont passées à toute allure… Ce n’est qu’un au revoir !

Les dortoirs ne nous avaient pas manqué !

Les dortoirs ne nous avaient pas manqué !

Publicités
Tagué , , , , ,

7 réflexions sur “J123 – En train de Mawlamyine à Yangon

  1. Juju dit :

    Votre escapade birmane m’a passionnée, plus que 3 mois et je pars sur vos traces!!!;-)

  2. Juju dit :

    Nous y resterons 18j avec au programme YANGON, Bagan, trek kalaw-lac inlé et Mandalay! Votre article sur le trek m’a complètement conquis! Et les birmans ont l’air tellement gentils et accueillants..

    • Top ! Les Birmans sont adorables, c’est ma meilleure expérience de voyage en terme d’accueil… Je serais dans tous les cas ravie de connaître tes impressions au retour ! D’ailleurs si tu es sur Paris on pourrait aller se boire un café en septembre, depuis le temps que l’on discute via le blog 😉 Bises !

  3. […] Et enfin, nos dix heures de train à travers la campagne birmane pour remonter sur Yangon : c’est ici […]

  4. Lair_co dit :

    Quel charme cette campagne birmane. Et les trains, les trains 💙

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :