Du Maïdo au Grand Bénare : bivouac, rando entre amis et chaussures capricieuses ! (14 et 15 août 2018)

Les sacs s’amoncellent dans le salon, les bouteilles d’eau sont remplies, les sacs de couchage « alpinisme » en bonne place, le sac de nourriture déborde… Ce mardi 14 août au soir a un sérieux goût d’aventure : nous partons bivouaquer au Maïdo !

La route jusqu’au Maïdo est longue ; il y a des travaux sur la route du littoral et malgré l’heure tardive – il est 21H45 – ça bouchonne ! Cela bouchonne aussi à la station-service, mais nous tenons à faire le plein avant d’attaquer les routes de montagne. La route pour monter au Maïdo est sinueuse, non éclairée et bordée de grands fossés, nous ne dépassons guère les 30 km/h. Enfin, nous finissons par arriver à destination… Nous sommes accueillis par un ciel étoilé de toute beauté. La voie lactée est magnifique, nous voyons même une étoile filante.

Equipés pour aller bivouaquer ! Et jamais sans mon oreiller… on en profite, on a une voiture ! (Laetichou tu m’as inspirée ;-))

Nous bivouaquons à côté de la voiture, sur un carré d’herbe pas très confortable mais qui présente l’avantage d’être à deux pas du départ du sentier pour demain. Il fait froid, très froid, c’est gelé dehors… C’est étrange de voir le sol tout blanc ici à la Réunion. Je suis contente d’avoir pris une couverture pour isoler le sol, ainsi que notre couette pour rajouter sur nos sacs de couchage. Nous nous faisons un petit cocon de chaleur, et c’est parti pour six heures de sommeil avant le lever du soleil et notre départ à l’assaut du Grand Bénare.

La nuit est bonne pour moi, moins pour Benoît qui a été réveillé par des voisins peu discrets, partis au beau milieu de la nuit afin de voir le soleil se lever sur le Grand Bénare. Nous nous contentons d’admirer le lever de soleil depuis le point de vue du Maïdo, et après un rapide petit-déjeuner nous retrouvons nos amis Charles et Caroline, avec qui nous allons passer la journée.

Lever de soleil au Maïdo

Cette randonnée du Grand Bénare est réputée être l’une des plus belles de la Réunion, cela fait longtemps qu’elle est sur ma liste des randonnées à faire ici… Le sentier longe le rempart de Mafate, sur la crête, jusqu’au sommet du Grand Bénare qui culmine à près de 3000 mètres d’altitude.

Il est 7H45 lorsque nous nous mettons en route. Le fond de l’air est bien frais mais nous ne tardons pas à nous réchauffer ! Rapidement nous arrivons aux premiers points de vue sur le cirque de Mafate. Nous avons une météo au top, le cirque est parfaitement dégagé et nous profitons d’une vue magnifique sur Mafate, ses remparts, ses villages… et sur le majestueux piton des Neiges.

Tout au bout de la crête, le sommet du Grand Bénare

Nous avançons bien sur le chemin de crête, dans cette végétation volcanique que j’aime tant. Au fur et à mesure de notre progression le point de vue sur Mafate se modifie, j’adore… Et puis, nous commençons à bien connaître les lieux et c’est agréable de reconnaître les endroits où nous avons déjà randonné. Nous voyons notamment très bien l’itinéraire que nous avons fait lors de notre dernier WE à Mafate (et on se dit que nous sommes des warriors, vu d’en haut cela semble trèèèèès long !)

Vue sur le cirque de Mafate

Notre marche est interrompue par un petit souci technique : la chaussure de Charles, tout droit rescapée du GR20 de Corse, a décidé de faire grève… la semelle s’arrache complètement. Benoît parvient à bricoler quelque chose avec un élastique du sac à dos de Charles, mais cinq minutes plus tard c’est l’autre semelle qui lâche… puis celle de Caroline… Cela faisait très caméra cachée, sans la caméra ^^ Charles et Caroline coupent tout ce qui peut servir de ficelle sur leurs sacs, Benoît leur refait des nœuds avec leurs lacets passés sous la semelle, et moi je parviens à récupérer deux bandages auprès d’une gentille randonneuse… Nous parvenons à rattacher à peu près les semelles, mais c’est une réparation de fortune !

Benoît se reconvertit en cordonnier pour réparer les chaussures de Charles

Bon an mal an nous finissons par atteindre notre but, le sommet du Grand Bénare… We did it ! De là-haut nous voyons Mafate mais également Cilaos, lui aussi parfaitement dégagé. Cette météo est incroyable 🙂 Après la pause photo réglementaire nous nous installons pour pique-niquer, en voilà un bon spot déjeuner… Nous finissons en apothéose avec de l’ananas coupé et des fraises apportés par Charles et Caroline, un régal.

Yeah !!

Vue depuis le sommet du Grand Bénare : derrière moi le piton des Neiges,  Mafate à gauche et Cilaos à droite

P1400643

La fine équipe !

Cirque de Cilaos et piton de la Fournaise dans le lointain

Le retour est en descente, ce qui semble plutôt favorable pour les chaussures de nos amis. Elles tiennent à peu près le coup… Les nuages ont fini par arriver et recouvrent progressivement tout le cirque de Mafate. C’est pour ça qu’ici il faut partir randonner tôt 🙂 Nous ne rentrons pas tout à fait par le même chemin, afin de varier et d’épargner un peu les chaussures nous bifurquons en direction de la Glacière, une grotte avec un petit plan d’eau. C’est un peu plus long que par la crête, mais le sentier est une piste plus large et plate.

Arrivée des nuages

La Glacière

Un cousin du mimosa

Un genre de genêt

Les chaussures de Charles finissent par complètement lâcher, et après quelques réparations supplémentaires (dont une avec une ceinture de trench, trouvée sur la piste…) il se résout à arracher complètement la semelle… Il reste avec Benoît, pendant que Caroline et moi traçons vers les voitures, où il a une paire de chaussures de rechange.

Finalement les garçons avancent bien et ils nous retrouvent rapidement au parking, nous n’avons pas besoin de faire le chemin en sens inverse. C’est une bonne chose car nous n’étions pas courageuses ! Avec le froid et le brouillard qui sont tombés, tout le monde a hâte de rentrer. En tout cas nous sommes bien fatigués, mais tous les quatre ravis de cette belle marche en bonne compagnie ! Définitivement à refaire…

On est dans le loulou !

De retour à Saint-Denis, après avoir rendu la voiture Benoît et moi terminons par un petit combo Va Piano/fête foraine, histoire de conclure la journée en beauté… Vive les jours fériés !

Publicités
Tagué , , ,

6 réflexions sur “Du Maïdo au Grand Bénare : bivouac, rando entre amis et chaussures capricieuses ! (14 et 15 août 2018)

  1. sous d'autres longitudes dit :

    Très sympa comme sortie! La vue était magnifique de là-haut, et avec le ciel bleu, les montagnes ressortent bien.
    La même mésaventure de semelle m’est arrivée en Alaska alors que l’on s’apprêtait à approcher d’un glacier et dans le gros village où nous étions, il n’y avait qu’un magasin à tout faire, genre chasse et pêche!!! Du coup j’ai passé deux jours avec des baskets de ville, accrochée à Christian dans les endroits litigieux!!!!!
    Bonne journée, bizzzzz à vous deux!

    • On se rend compte dans ces moments-là d’à quel point c’est important d’avoir de bonnes chaussures… dès qu’elles nous lâchent, les balades deviennent singulièrement plus compliquées 😉 Bonne journée à vous aussi ! Grosses bises 🙂

  2. Laure dit :

    Waouh waouh waouh c’est juste trop beau… ça donne envie de prendre les chaussures de rando et un billet d’avion et de venir direct ! (bon et un maillot de bain aussi, hein, le lagon et le farniente c’est bien également).
    Merci pour le partage, je continue à être fidèle à ton blog pour plein d’idées voyage / we !
    Bises

    • Mais oui, venez donc ! C’est une bonne idée ça ! Avec French Bee, la nouvelle lowcost, on trouve des AR à 400 euros…
      En tout cas cette rando était magnifique, elle est dans notre top réunionnais !
      Grosses bises 🙂

  3. […] du Colorado dimanche dernier (déjà faite en solo en 2016, mais jamais avec Benoît) et notre bivouac/rando du Grand Bénare du 15 août, ce week-end nous prenons la direction du volcan pour profiter de cet environnement […]

  4. […] privons pas. Nous avons notamment fait de beaux bivouacs ces derniers temps (à la Roche Ecrite, au Maïdo, au volcan), c’est fantastique de pouvoir partir comme ça et dormir au cœur de la nature le […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :