Lille, me revoilà ! (du 16 au 18 septembre 2020)

Accueillie par Romy, de Xavier Veilhan, à la sortie de la gare de Lille

Mi-septembre j’ai passé quelques jours à Lille pour une formation. J’ai retrouvé cette ville avec plaisir, un peu plus d’un an après mon dernier séjour là-bas. L’airbnb que j’avais loué était bien sympathique, à deux pas du lieu de formation, ce qui m’a permis de rentrer déjeuner « chez moi » le midi, sur la petite terrasse adjacente à ma chambre. Plus sympa que de s’entasser dans une pièce sans fenêtre ^^ Ce petit séjour lillois fut également l’occasion de passer une soirée avec nos amis Claire et Vincent, autour d’un délicieux repas thaï. Moi qui suis tellement en manque de nourriture asiatique en ce moment, j’en ai profité !

Déjeuner sur ma terrasse

Retrouvailles avec les belles façades lilloises

Petite pause gourmande

En balade dans les rues piétonnes du centre-ville

J’étais occupée la journée, mais j’ai pu bien me balader tôt le matin et le soir. Parmi les découvertes de ce séjour j’ai tout particulièrement apprécié le marché de Wazemmes qui m’a projetée au Maghreb avec ses étals pleins de bouquets de menthe, de figues, sa musique orientale… Je l’ai trouvé très dépaysant. Par contre il faut y aller tôt car il y a foule !

« Rêves mexicains », une œuvre de Miguel Cuauhtémoc exposée dans les halles adjacentes au marché

J’ai également pu faire une visite guidée du Vieux Lille, organisée par ma formation. La guide nous a bien baladés, attirant notre attention sur tout plein de détails que je n’aurais pas vus sans elle. C’est ça qui est chouette dans les visites guidées 🙂 Les façades lilloises sont décidément bien belles…

La Vieille Bourse de Lille

La façade de la bonneterie « Chez Morel » est impactée par plusieurs boulets de canon…

… dont l’un a été revu et corrigé !

La poissonnerie/restaurant « A l’huîtrière », ou la plus belle façade Art Déco de Lille. La boutique a été rachetée par une enseigne de déco, mais la façade va être conservée, ouf !

La rue de la Monnaie et son vestige de moulin à eau datant de 1642

Statue hommage à Léon Trulin, agent de renseignement belge fusillé par les Allemands en 1915, à l’âge de 18 ans. par les Allemands à l’âge de 18 ans. Dans sa dernière lettre à sa mère, il écrit « Je pardonne à tout le monde, amis et ennemis. Je fais grâce parce qu’on ne me la fait pas ».

Coup de cœur également pour les illuminations nocturnes ; en sortant du resto le deuxième soir j’ai eu la surprise de découvrir que tous les monuments étaient illuminés en rouge. C’était magique de redécouvrir les façades admirées quelques heures plus tôt sous un autre angle.

Les adresses gourmandes découvertes lors de ce séjour :

  • Kloung Soukhotaï : le resto thaï recommandé par Claire et Vincent. Les plats sont à emporter. Mon pad thaï avait exactement la saveur de ceux que je mangeais en Thaïlande… Un mois et demi après, j’en ai encore l’eau à la bouche rien qu’en y repensant ! Il est un peu excentré par rapport au cœur historique, mais il vaut vraiment le détour.
  • Elephant thaï : un resto thaï aussi (j’ai fait ma cure !), testé en solo le deuxième soir. C’était plus chic et un peu plus cher que le précédent, mais la nourriture était excellente et l’accueil très gentil et attentionné. J’y ai passé un excellent moment. Ce resto est à deux pas de la Grand’Place.

 

Curry de légumes à la noix de coco à l’Elephant thaï

Tagué , , , , , ,

2 réflexions sur “Lille, me revoilà ! (du 16 au 18 septembre 2020)

  1. j’adore l’idée de réutiliser le boulet de canon autrement. Un petit bout d’histoire préservé !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :