De l’ouest à l’Entre-Deux, jolies balades et bon resto ! (du 11 au 14 juillet 2020)

Cette année j’ai pu faire le pont à l’occasion du 14 juillet, une parenthèse bien appréciée dans cette période professionnelle actuelle compliquée. Nous avions loué une voiture et en avons profité pour bien nous balader, entre l’ouest et le joli village de l’Entre-Deux. Allez hop, c’est parti pour quatre jours de vadrouille !

Le samedi, après une matinée consacrée à faire les courses et de l’intendance diverse et variée, nous prenons la direction de l’ouest afin de faire une balade dans la « savane » avec un couple d’amis. La savane c’est cette portion de littoral qui est recouverte d’herbes jaunes, comme celles que l’on peut voir en Afrique. Pour les girafes et les éléphants par contre, il faudra repasser ! Nous avions déjà fait une petite balade dans le secteur l’année dernière, cette fois-ci nous faisons une grande boucle qui nous permet de découvrir également les vergers adjacents.

La route des Tamarins n’est pas très loin

Après une petite pause eau de coco au « Palais de l’eau de coco », l’un de nos QG réunionnais, nous admirons le coucher de soleil depuis la plage de St-Paul. Le soleil se reflète dans les vagues qui viennent lécher le sable noir, c’est vraiment très beau… Nous rejoignons ensuite un autre couple d’amis chez eux à Saint-Gilles. Nous prenons l’apéro avec eux avant de partir dîner « Chez pépé gentil », un resto que nous avions repéré à Boucan Canot. L’emplacement est surprenant (au beau milieu d’un parking…), mais les haies végétales et surtout l’excellente nourriture le font vite oublier… C’est de la cuisine bistronomique, aussi savoureuse que bien présentée, on se régale !

Velouté d’asperges fraîches et quenelle de fromage de chèvre de Takamaka

Farandole de légumes du chef

Pavlova aux fruits rouges

Mille-feuilles au caramel beurre salé

Le dimanche, direction l’Entre-Deux ! Ce village, situé dans les hauteurs de Saint-Louis, possède de très jolies maisons créoles et est le point de départ de plusieurs randonnées vers le Dimitile. J’avais gardé un excellent souvenir de mon week-end en solo en 2017 là-bas, et depuis j’en parlais régulièrement à Benoît, sans que nous y soyons retournés. La piscine notamment m’avait beaucoup tentée, donc nous partons cette fois-ci avec nos maillots et tout notre matériel de baignade… Hélas, nous trouvons porte close, Covid oblige ! Je suis déçue mais bon, c’est comme ça. Nous en profitons pour nous balader dans le village. Je retrouve avec plaisir les lieux, les maisons colorées et les jardins fleuris. Nous goûtons au Vavang’Art, un café/centre artisanal alternatif qui me rappelle beaucoup la Recyclerie dans le 18è. En fin de journée nous nous installons dans notre AirBNB, où nous sommes accueillis par Audrey et son ami Alexandre. Ils sont adorables et sont en train de préparer une expatriation en Amérique du Sud, nous passons une excellente soirée à parler voyages avec eux !

La place principale de l’Entre-Deux

L’office du tourisme est dans une jolie case créole

L’église de l’Entre-Deux

Au Vavang’Art… pour un peu je serais partie avec la table 😉

Notre joli AirBNB du jour…

… et les deux petits chats rencontrés dans la rue, pour eux aussi il a fallu résister !

Le lundi, c’est le jour de la « grosse rando » ! Direction le sentier Jacky Inard, qui me fait de l’œil depuis bien longtemps avec ses points de vue sur Cilaos et ses échelles vertigineuses… Cette belle rando fera l’objet d’un article à part entière.

Petite photo pour vous faire patienter 😉

Le mardi, on se repose ! On ne se presse pas le matin, nous profitons de la belle terrasse de nos hôtes pour petit-déjeuner face aux montagnes. Nous faisons ensuite quelques emplettes pour le pique-nique – spéciale dédicace au boulanger qui, me voyant commander 5 chouquettes, verse le contenu complet du plateau dans mon sachet – « je vais fermer », me dit-il ! – avant d’aller voir le bassin Sassa. La balade est agréable, le long d’une petite rivière. C’est toujours surprenant de voir à quel point ici la nature peut être aux portes de la ville. C’est très vert, avec des bananiers, des tas d’herbes, de fleurs… Le bassin est très joli, avec une petite cascade. Plusieurs familles s’y sont installés pour pique-niquer, c’est un bon spot ! De notre côté après une petite pause nous reprenons le chemin de la voiture, où nous avons laissé notre déjeuner, et nous pique-niquons à l’ombre sur la place du village.

Breakfast with a view

Le long du sentier vers le bassin Sassa, la verdure lé la !

Bassin Sassa

Nous quittons ensuite l’Entre-Deux et prenons la direction de l’Ermitage, où nous nous baignons dans un lagon à l’eau totalement transparente. Les avantages des bains « hivernaux » ! Nous restons sur la plage jusqu’au coucher de soleil, avant de reprendre la route vers Saint-Denis. Histoire de prolonger un peu le week-end nous décidons d’aller dîner aux snacks du Barachois. C’est un échec côté samoussas – ils ont été dévalisés, et les deniers samoussas fromage que j’arrive à acheter s’avèrent être au thon ! – mais une réussite côté ambiance… Il y a en effet un karaoké ce soir, et nous passons un bon moment à écouter les gens se succéder au micro, entre chansons créoles et standards internationaux. Une belle manière de clôturer ces quelques jours de vacances !

Arrivée à l’Ermitage…

… on admire les beaux dessins de Jace (il faudra d’ailleurs que je vous fasse un article sur cet artiste !)…

… les sourires aux grandes dents…

… et le coucher de soleil sur le lagon, toujours aussi beau !

Dinner time au Barachois

Tagué , , , , , ,

3 réflexions sur “De l’ouest à l’Entre-Deux, jolies balades et bon resto ! (du 11 au 14 juillet 2020)

  1. […] avec plaisir le confort de notre Airbnb, nous sommes bien contents d’avoir décidé de dormir deux nuits à l’Entre-Deux, et de ne pas devoir faire la route jusqu’à Saint-Denis ce soir ! *** Infos […]

  2. Red Sierra dit :

    Bonjour,
    C’est malin, les photos du restaurant m’ont donné faim !
    (Sourires).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :