Focaccias, météorite, échelles et cascades… un week-end intense ! (du 24 au 26 juillet 2020)

@ Fostin’s

Cette semaine le week-end commence dès le vendredi pour moi, car je suis de repos. La journée se passe tranquillement à Saint-Denis, entre sieste et petite balade dans la rue piétonne. Je manque craquer pour quelques emplettes vestimentaires, mais finalement je résiste ! Le soir, nous retrouvons des amis à Saint-Gilles et nous testons la pizzeria Fostin’s, dont j’avais lu beaucoup de bien. Son emplacement semble assez étrange de prime abord, au bord de la route et à quelques mètres de la rampe d’accès à la quatre voies, mais le patron a réussi à bien isoler avec des panneaux de bois et des plantes. La déco est très jolie, l’ambiance est cosy avec des coussins, des guirlandes d’ampoules… Quant au contenu de nos assiettes, il est délicieux ! Nos amis valident les pizzas, et nous on se régale avec nos focaccias burgers, des focaccias maison à l’ail et à l’huile d’olive, garnies de légumes marinés. C’est un délice, on reviendra d’autant plus que les prix sont doux ! Nous terminons la soirée par une petite promenade digestive dans Saint-Gilles, où nous découvrons le bar à jeux « l’étoile noire ». Un véritable repère geek 😉

Focaccia burger

Le samedi, après une matinée passée entre bibliothèque (il fallait bien rendre un jour les fameux Ramsès…) et Leclerc pour faire les courses (où on a d’ailleurs dû rester plus longtemps dans la file d’attente pour payer que dans les rayons à choisir nos produits…), nous décidons sur un coup de tête de monter au volcan afin d’essayer de voir la comète Neowise. Cela faisait plusieurs jours que je voyais passer des photos sublimes de cette comète, mais avec la notion qu’elle n’était visible que de l’hémisphère nord… quant à Benoît, il avait lu un article comme quoi elle serait visible de l’hémisphère sud uniquement ce week-end, mais n’avait pas noté qu’elle était aussi rare et spectaculaire. Bref, on s’est dit qu’on avait bien fait de partager nos infos 😉 La communication il n’y a que ça de vrai !

Nous voilà donc partis avec les jumelles, le dîner et plusieurs couches de vêtements dans le coffre en direction du volcan. La route est superbe, dans la belle lumière chaude d’une après-midi déjà avancée. C’est la première fois que nous montons au volcan à cette heure-là, et je me régale de ces vues et de ces couleurs !

Petite pause « point de vue » en montant vers la Plaine des Palmistes

On a aussi des geysers à la Réunion 😉

Nous arrivons à temps pour le coucher de soleil, et nous nous mettons ensuite en quête d’un bon spot pour observer Neowise. Benoît a lu qu’il fallait être à plus de 2400 m d’altitude car la comète est très basse sur l’horizon ici. Plus nous montons et plus nous voyons de voitures garées, parfois avec des télescopes installés à côté, nous ne serons pas tous seuls ce soir ! Nous décidons finalement de nous arrêter un peu avant le cratère Commerson, dans un coin tranquille. On est à 2300m et des poussières, on se dit que ça ira… en relisant l’article qu’avait lu Benoît, nous constatons que le photographe qui en était à l’origine s’était installé exactement là où nous sommes. La vue que nous avons est la même que celle qui figure sur ses photos. Parfait ! La météorite sera visible ce soir entre 18H30 et 19h40, avec un pic entre 18H50 et 19H20. On commence à guetter à tour de rôle avec les jumelles… C’est à mon tour de les avoir, je balaie le ciel méthodiquement et soudain je tombe sur une étoile qui semble un peu floue d’un côté, comme si elle s’étalait un peu dans le ciel… La voilà ! Nous sommes surexcités. Avec les jumelles nous la voyons bien. Nous avons bien fait de monter ! (et de prendre les jumelles, car pour le coup à l’œil nu on ne voit rien) C’est fou de se dire que nous voyons une comète située à 103 millions de kilomètres de nous… En plus, elle n’est pas si grande que ça, elle ne fait que 5km de diamètre. Elle a 2 queues, l’une de gaz et l’une de pierres, mais nous n’en voyons qu’une. Au fil du temps les étoiles se déplacent dans le ciel, et il devient de plus en plus difficile d’identifier Neowise parmi les autres étoiles… A la fois je me sens un peu triste que ce soit terminé, d’autant plus que nous ne reverrons jamais cette comète – elle était passée avant l’invention de la roue, et ne reviendra pas avant 6000 ans…), mais je suis également très heureuse que nous soyons montés jusque-là. Mes photos ne rendent rien du tout, mais ce souvenir restera gravé dans ma mémoire !

Coucher de soleil sur le volcan

Notre spot pour observer Neowise ; à gauche le grand Bénare, à droite le piton des Neiges

Le dimanche, changement de décor et direction les cascades de Takamaka ! Nous nous garons au belvédère de Takamaka, que Benoît découvre. Je suis de mon côté venue plusieurs fois ici, mais le belvédère a été refait en 2018 à l’occasion des 50 ans des barrages hydroélectriques de la région, et est en bien meilleur état que le souvenir que j’en avais gardé. Il y a également plusieurs panneaux explicatifs à propos des barrages, c’est très intéressant. Malgré le ciel couvert depuis notre départ de Saint-Denis, la visibilité reste étonnamment bonne et il ne pleut pas. Cela tombe bien car aujourd’hui c’est encore une rando rouge qui nous attend (on ne nous arrête plus !), et qui va nous mener au cœur de la forêt de Bébour, au plus près des cascades, via notamment 26 échelles métalliques.

Point de vue sur les pics et les cascades depuis le belvédère de Takamaka

Les 45 premières minutes de marche sont riches en cascades. Nous nous décalons par rapport au belvédère, et nous voyons plus clairement certaines cascades et bassins. Nous passons très près de l’une des cascades, qui se jette dans un genre de bassin de retenue, c’est magnifique !

Le sentier s’enfonce ensuite de plus en plus dans la forêt, luxuriante comme toujours ici avec notamment de superbes fougères arborescentes. Nous arrivons à îlet à Bananes, qui est aujourd’hui une simple clairière dans la forêt, et peu après nous entrons dans le vif du sujet : les échelles ! Elles sont moins impressionnantes que celles du sentier Jacky Inard, mais certaines sont tout de même bien hautes. Il y a régulièrement des successions d’échelles, où l’on doit passer de l’une à l’autre sans toucher le sol, ainsi que quelques échelles un peu descellées qui ne nous plaisent pas complètement… On fait attention. En tout cas ce système d’échelles est ludique, et permet d’avaler pas mal de dénivelé sans s’en rendre compte !

Fougères arborescentes, cascades…

… et même quelques agrumes !

Finalement, au bout de 3H30 de marche nous arrivons au belvédère de la rivière des Marsouins, notre objectif du jour. On meurt de faim ! Pas de chance, la seule table de pique-nique est occupée par une grande famille, et le point de vue est complètement bouché. Il finit toutefois par s’éclaircir progressivement, ce qui nous permet d’en avoir un aperçu.

We did it !

Une glissière d’autoroute en pleine rando ? Et pourquoi pas ?

On finit par récupérer la table de pique-nique…

… mais la vue reste bien bouchée !

Notre meilleur aperçu du point de vue

Découverte d’une larve de je ne sais pas quoi dans notre bouquet de coriandre de la Ruche !

Après une bonne pause nous reprenons le sentier (et les échelles !) dans l’autre sens. Le ciel reste couvert et il tombe régulièrement quelques gouttes. J’avais repéré deux petites extensions, pour se rapprocher des barrages, mais nous manquons de temps (et l’un des sentiers semblait interdit d’accès). A creuser pour une prochaine sortie !

***

Infos pratiques pour la rando des 26 échelles de Takamaka :

  • La rando fait 11km et 800m de dénivelé. Elle était indiquée en 5H30 dans notre guide, nous avons mis 8H15 pauses incluses (notamment 1H15 de pause déjeuner et pas mal de pauses snacks/photos/admiration des cascades…)
  • A noter que le point de vue de la rivière des Marsouins est accessible plus facilement par la route forestière de la forêt de Bébour.
Tagué , , , , , ,

4 réflexions sur “Focaccias, météorite, échelles et cascades… un week-end intense ! (du 24 au 26 juillet 2020)

  1. travelingaddress dit :

    Oh j’adore les bars à jeux! C’était une bonne conclusion à ce dîner qui avait l’air délicieux. J’aime beaucoup l’idée des échelles aussi! A mon avis ça doit rebooster ceux qui n’aiment pas trop les côtes 🙂

    • Haha tu fais partie des fans des bars à jeux toi aussi ! Moi ce n’est pas trop mon cas mais ce soir-là j’étais entourée de 3 joueurs alors… 😉
      Quant aux échelles, c’est assez ludique, et cela change des côtes toutes bêtes à grimper ! Bises 🙂

  2. Ça y est, j’ai rattrapé mon retard dans la lecture… Je vois que les randos se suivent à un rythme soutenu et pas les plus faciles en plus ! Je vous admire vraiment et vous envie, mais pour moi, c’est vraiment impensable. Alors si un jour on va vous rendre une petite visite, faudra songer au truc « pépère » hein 😅 En tout cas vous voyez des belles choses et j’apprécie bien que tu nous les fasses partager. Quant à nous, nous sommes à une quinzaine de jours des vacances et on ne sait toujours pas où on va aller puisque, évidemment, nous avons annulé les USA… et comme on ne peut rien prévoir sérieusement, on verra bien. C’est tout de même une sale période !!! Continuez et vous balader et à nous en faire profiter. Bisous à vous deux

    • Bonjour ! Heureuse de te revoir par ici 🙂 Je suis désolée pour vos vacances américaines… Comme tu dis c’est une sale période.
      C’est vrai qu’on profite bien de nos week-ends en ce moment. J’ai beaucoup de mal à poser des jours du fait du sous-effectif au boulot, donc j’ai levé le pied sur les week-ends travaillés (quand je bosse le week-end ça me fait des jours de récupération). Au final ce n’est pas désagréable et ça nous a permis de faire beaucoup choses ces derniers mois !
      Très bonne idée de venir nous voir 😉 On vous aidera à concocter un programme aux petits oignons ! Il y a de quoi faire, même sans les randos à échelles 😉
      Je vous embrasse tous les trois !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :