Camping et cascades à Cilaos (10 et 11 novembre 2018)

Entre les allers-retours de Benoît en métropole et les jours où je travaille, un certain nombre de nos week-ends se retrouvent plus ou moins amputés. Au fil du temps nous avons réussi à développer des stratégies afin d’en profiter quand même : WE cool à l’hôtel, location de voiture le dimanche… Ce week-end on teste une autre option : dormir à Cilaos, avec comme idée de faire juste le trajet vers Cilaos le samedi, et de pouvoir bien profiter du dimanche en étant déjà sur place.

Benoît arrive comme prévu le samedi midi (avec un peu de retard tout de même, au décollage ils ont dû attendre un bon moment une passagère perdue…). Nous déjeunons sur notre terrasse et filons ensuite prendre notre bus pour Saint-Louis puis Cilaos. Le trajet est assez long, nous mettons comme toujours près de 3H30 de porte à porte. Le soleil vient de se coucher lorsque nous arrivons enfin à Cilaos. Nous descendons quelques arrêts de bus avant le centre-ville, ce soir on teste le « Camping de la Ferme », à 20 minutes de marche du centre-ville.

Fin de journée sur les montagnes de Cilaos

Le camping s’avère assez basique – il s’agit en fait du jardin d’une maison créole, avec des espaces cuisines et sanitaires en dur – mais il n’est pas plein et nous avons de la place. Pour 16 euros à deux, on ne va pas se plaindre… Pour le calme par contre on repassera, il y a des voisins (lointains, mais ça résonne…) qui font une grosse fête. On en profite à distance toute la soirée ! Après avoir installé la tente et n’avons pas le courage de ressortir dîner dans le centre-ville, on fait notre petite cuisine au réchaud avant de filer dormir. Benoît s’écroule en une minute, moi je termine mon bouquin avant de mettre mes boules quiès…

Le lendemain nous nous réveillons sous un beau soleil. Nous sommes ravis d’être à Cilaos, cela valait la peine de se faire un peu violence hier ! Nous nous préparons tranquillement avant de nous diriger vers le centre-ville, d’où part notre rando du jour. En chemin je ne résiste pas aux belles pêches d’un petit monsieur qui les vend depuis son jardin (juste devant son pêcher d’ailleurs), j’en achète un beau sac cela fera notre dessert ! Nous faisons également un tour au marché de Cilaos, qui comme tous les dimanches matins bat son plein.

Le camping

La vue est bien dégagée sur les remparts de Cilaos

Le marché de Cilaos

Nous attaquons ensuite « la boucle de Bras-Rouge », une boucle de 10 kilomètres dans la montagne autour de Cilaos. Nous avions déjà parcouru le début lors de notre précédent week-end ici, et nous retrouvons avec plaisir la belle vue sur la ville puis les bassins de « Bassin Bleu ».

Vue sur Cilaos

Vers Bassin Bleu

Nous continuons ensuite jusqu’à traverser la rivière de Bras Rouge. Nous y voyons un joli bassin dans lequel certains n’hésitent pas à plonger… ça fait haut quand même ! Un peu plus loin sur le sentier nous tombons nez à nez avec un adorable tangue, pas farouche pour deux sous… il tente même de venir explorer ma chaussure ^^

Jolie cascade sur la rivière de Bras Rouge

La même vue d’en haut, avec le bassin où certains plongeaient

Petit tangue d’amour !

Peu après une bifurcation permettant de poursuivre jusqu’au Taïbit (ce sera pour une prochaine fois), nous arrivons à la fameuse cascade de Bras Rouge. Nous nous faufilons sur le côté afin de bien la voir, et là nous sommes scotchés par le spectacle qui s’offre à nous : cette cascade est impressionnante ! Un flot puissant se jette depuis des rocs entièrement polis par l’eau, jusque dans un bassin 25 mètres plus bas. Il y a quelques accroches de canyoning, cela doit être fou de passer par là en rappel…

Allez, encore une ravine à descendre puis remonter et on arrive à Cilaos…

La superbe cascade de Bras Rouge…

… et un mignon bassin à côté

Nous terminons la balade d’un bon pas. Je suis crevée en arrivant à Cilaos, et je me remonte avec une glace à la patate douce pendant que Benoît (mon héros !) part récupérer les sacs et la tente au camping. Nous nous retrouvons à l’arrêt de bus et attaquons ensuite le long retour vers Saint-Denis… Cilaos c’est sympa mais ça reste loin !

Ho hisse !

Infos pratiques boucle de Bras Rouge :

  • Distance : 10km pour 770m de dénivelé +
  • Temps de balade : 5h selon le guide, nous on a mis 6h30 avec les pauses
Publicités
Tagué , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :