Mini roadtrip au nord de L.A. (4 et 5 octobre 2018)

Je suis accueillie aux petits oignons lors de ce petit séjour californien. Je voulais faire un petit roadtrip, alors mon père a prévu une liste de suggestions de tours sur deux jours… Au top ! Après quelques hésitations je me décide finalement pour un aller-retour vers le nord, à l’aller en passant par les villes, et au retour par la côte réputée spectaculaire.

Nous quittons Los Angeles un peu après 8 heures le jeudi matin. Après l’indispensable stop Starbucks, nous traçons la route vers Santa Barbara, notre première étape. Autoroutes à 6 voies, panneaux verts et montagnes californiennes dans le background, je suis à 100% dans le bain californien…

Après environ deux heures de route nous arrivons à Santa Barbara. Nous commençons par visiter la mission, un peu à l’écart du centre. Fondée par les Espagnols en 1786, cette mission fait partie de l’histoire de la colonisation américaine. Son objectif déclaré était d’apprendre aux « indigènes » à cultiver et élever du bétail. 21 missions furent établies ainsi entre la fin du XVIIIè et le début du XIXè siècle en Californie du Nord, afin de poursuivre la colonisation des terres amérindiennes par les Espagnols et de répandre le catholicisme parmi les Amérindiens. Comme souvent aux USA tout est très bien organisé pour la visite, et nous suivons un petit parcours dans la mission, qui nous fait traverser le cloître, le jardin, l’ancien cimetière, l’église… L’endroit est très joli, et quasiment désert en ce jour de semaine.

Nous nous rapprochons ensuite du centre-ville, où nous nous baladons dans le centre historique. Je découvre les bâtiments du Presidio ainsi que le County Courthouse, depuis la tour duquel une superbe vue s’ouvre sur les environs. Entre les deux nous déjeunons chez Rudy’s, un resto de cuisine mexicaine ; il nous avait fait de l’œil et nous découvrons après coup qu’il est très bien noté sur internet. Il y a même de la coriandre émincée en libre servcie, miam !

Le Presidio

Burrito végé @Rudy’s

County Courthouse

Vue depuis la tour du County Courthouse

En tout cas Santa Barbara me plaît beaucoup ! Nous ne pouvons pas y rester très longtemps cette fois-ci car il faut continuer la route, mais je me verrais bien y séjourner le temps d’un week-end, lors d’un prochain voyage. La ville est jolie, et j’ai aimé ce mélange d’histoire et de modernité. Nous terminons notre visite par une balade le long du Stearns Wharf, une grande jetée en bois.

Centre-ville de Santa Barbara

Un piano rien que pour moi

Stearns Wharf

Nos arrêts suivants sont pour des points de vue, d’abord sur la région puis sur le Cachuma Lake. Nous faisons par la même occasion une rencontre fort poilue sur la route… Brrr ! Avant de remonter dedans, j’inspecte la voiture que nous avions laissée grande ouverte le temps du stop…

Cachuma Lake et son barrage

Tarentule californienne

Nous poursuivons ensuite jusqu’à Solvang, un petit morceau de Danemark en pleine Californie. Cette ville a été fondée en 1911 par des Danois et on y retrouve aujourd’hui beaucoup de bâtiments dont l’architecture fait penser à l’Europe du Nord. Il y a même un moulin, ainsi qu’une réplique de la petite sirène de Copenhague. Nous passons un moment à flâner dans les rues en prenant des photos, le lieu est très photogénique… Nous finissons par un petit tour sur le parvis de la mission Santa Inès.

Arrivée à Solvang

La petite sirène !

Mission Santa Inès

Les lumières de la fin de journée sont un vrai bonheur pour les photographes, et nous en profitons au maximum… Cette luminosité magnifie les paysages que nous traversons, c’est toujours mon moment préféré en voyage. Nous longeons un champ de potirons, des vignes…

Nous dînons thaïlandais dans un petit resto de San Luis Obispo, et après une razzia de framboises dans un supermarché nous continuons jusqu’à Monterey, où nous passons la nuit. Je suis crevée par cette journée combinée au décalage horaire, je m’endors en moins de deux minutes pendant que mon père a encore l’énergie de trier ses photos du jour… Moi ce sera ma mission du retour 😉

Le lendemain matin, alors que je suis encore dans mon lit, il me semble sentir comme une vibration… Après vérification sur internet, il s’agissait bien d’un tremblement de terre ! Magnitude 3,9 🙂 Aujourd’hui nous redescendons vers Los Angeles, mais cette fois-ci en longeant la côte via la Highway 1. Cette route est célèbre pour ses nombreux points de vue sur l’océan. Comme dirait mon père, « il n’y a que ça » !

Nous traversons Monterey en voiture jusqu’au Fisherman’s Wharf, où nous ne résistons pas à l’envie de faire un petit tour. Cela fait très Disneyland, à la fois toc et mercantile, et en même temps très sympa pour une petite balade. Sur des rochers au loin on peut entendre des phoques, il font un raffut de tous les diables.

Les conserveries de Monterey

Nous poursuivons via Pacific Grove, la baie de Monterey, Asilomar Beach. Les paysages commencent à être bien sympathiques, avec de jolies côtes déchiquetées et les vagues qui se fracassent sur les rochers.

Asilomar Beach

Histoire d’encore mieux en profiter, nous attaquons le 17 Miles Drive de Peeble Beach. Il s’agit d’une boucle de 17 miles (si, si !) le long du littoral, avec plusieurs points de vue et d’intérêt sur le parcours. Spanish Bay, Point Joe, China Rock… Les paysages sont magnifiques et il y a beaucoup d’oiseaux (notamment des cormorans). Nous apercevons (et entendons !) également des phoques un peu plus loin. Les couleurs sont superbes, entre le rougeoiement automnal de la végétation, le bleu de l’eau et du ciel et le blanc du sable.

Un peu plus loin, après un joli point de vue, nous pénétrons dans la forêt de cyprès. Le plus célèbre d’entre eux est le « Lone Cypress », qui se dresse depuis 250 ans sur un promontoire rocheux surplombant l’océan. Nous déjeunons ensuite dans le centre de Peeble Beach, avant de faire un tour dans l’hôtel de luxe local. Celui-ci donne sur le golf – très réputé parmi les amateurs semble-t-il.

Dans la forêt de cyprès

Lone Cypress

Lunchtime

L’hôtel de luxe donnant sur le golf

La sortie du 17 Miles Drive se fait au niveau de Carmel, que nous nous contentons de traverser en voiture. Il y a trop de monde pour descendre jusqu’à la plage, alors nous préférons nous concentrer sur la route. Les beaux points de vue se succèdent… Nous faisons un stop à Garrapata State Park, où l’on peut faire une jolie balade entre dunes et océan. Décidément j’aime beaucoup cette végétation automnale… Un peu plus loin c’est le célèbre pont de Big Sur qui se dévoile devant nous. Construit entre deux falaises, on se demande comment il peut tenir… En tout cas nous nous faisons plaisir niveau photos… un vrai petit photo trip père-fille 😉

Une haie rigolote à Carmel

 

Garrapata State Park

Le pont de Big Sur

Après une petite pause thé pour moi nous descendons jusqu’à Pfeiffer Beach. Il faut débourser 10 dollars pour pouvoir accéder à cette plage, mais cela en vaut la peine, elle est vraiment jolie… Je marche un peu le long du rivage pendant que mon père tente de capter le mouvement des vagues au travers de son appareil photo.

Pfeiffer Beach

La partie de route qui suit est bordée des grands plumeaux que j’aime tant depuis que je suis enfant. Je crois que je n’en avais jamais vu autant en un même lieu ! Nous arrivons ainsi au Julia Pfeiffer Burns State Park, avec sa petite plage à cascade… Ce n’est pas banal, une cascade d’eau douce qui se jette dans l’océan ! Nous profitons au maximum des panoramas de cette belle route… Le soleil se couche progressivement, mettant fin à la partie photographique de ce roadtrip. Avant qu’il ne fasse totalement nuit nous partons explorer une petite route de montagne transversale, avant de faire demi-tour.

Julia Pfeiffer Burns State Park…

… et sa célèbre cascade

Nous retrouvons San Luis Obispo pour le dîner, cette fois on dîne à Petra, un resto libano-jordanien, très bon et visiblement très populaire. Toutes les générations s’y retrouvent, des bandes d’ados aux couples de personnes âgées, c’est hyper chouette. San Luis Obispo mériterait d’ailleurs une étape un peu plus longue, je vois dans le guide qu’il y a pas mal de choses intéressantes à y faire.

La fin de la route se fait concentré pour mon père, dans les bras de Morphée pour moi… Je suis HS de chez HS, ce sont les effets cumulés de cette longue journée et du décalage horaire. Nous arrivons bien tard à la maison, mais enchantés de ces deux jours de vadrouille… Demain matin, on dort !

Publicités
Tagué , , , , , , , ,

10 réflexions sur “Mini roadtrip au nord de L.A. (4 et 5 octobre 2018)

  1. parigot92270 dit :

    bravo ! magnifique . (question annexe : comment mettez vous de la pub sur votre blog ? option payante ? Merci

  2. Papounet dit :

    J’attendais cet article avec impatience !!! Un tour operateur est toujours curieux de savoir comment il va être noté ! Très sympa ce road trip papounet-fille et nous n’avons pas ménagé nos efforts photographiques… ça a donné du déclencheur… et des demi-tours…. Je rajoute que la pluie était de la partie le jeudi matin… assez rare pour en parler ! Cela a été un super moment… nous sommes prêts pour Compostelle… il faudra sûrement une année et des Tb pour stocker les photos…

  3. Lair_co dit :

    Chouette ce roadtrip familial, hâte de voir la suite 😊😊 Par contre la tarentule, mon coeur a zappé un battement 😭😭😭😭

  4. Géraldine dit :

    Voilà quelques souvenirs de notre road-trip west-américain qui remontent… ! Un chouette pique-nique au soleil à Santa Barbara (qu’on a adorée), des énoooormes phoques sur la plage par-là, la cascade de Julia Pfeiffer en fin de journée… c’est vrai qu’il y a de beaux points de vue, sur cette côte.
    Mais nous avions été déçus, tout de même, par la maigre mise en valeur des magnifiques paysages américains, souvent détrônés par les sacro-saints panneaux publicitaires. Mais je te rassure, on a souvent envie d’y retourner !
    L’épisode tarentule, pour nous, c’était dans le Nevada, non loin de Las Vegas !!!!! Haaaaaaaa !

    • Coucou ! J’avais oublié que vous y étiez allés vous aussi. Effectivement l’article a dû te rappeler pas mal de souvenirs…
      Moi, même si le côté « Disneyland » m’a frappée, j’ai été très impressionnée par la beauté des paysages traversés… au point de me dire qu’il faudrait vraiment qu’avec Benoît on se prenne 3 ou 4 semaines pour faire un vrai gros roadtrip dans la région (alors qu’à la base le coin ne me faisait pas rêver plus que cela… c’est bizarre je sais ;-))
      Gros bisous !!!

  5. sous d'autres longitudes dit :

    Ton article me rappelle de beaux souvenirs! C’est en octobre il y a 10 ans que nous avons découverts le nord de la Californie et l’Oregon (c’est la côte que nous préférons) et je retrouve les mêmes sensations au niveau des couleurs ensoleillées du paysage. Alors qu’en septembre dernier, c’est sous la brume que nous avons arpentés la côte de San Luis Obispo jusqu’à San Francisco. Du coup, on a un peu l’impression d’être passés à côté….
    Santa Barbara est restée une de nos villes préférées aux Usa, elle nous avait littéralement conquise!
    Un point commun avec toi : j’adore les plumeaux!!!!!

    • Merci pour ce long message ! Les plumeaux, je les aime depuis que je suis enfant… Il y en avait dans le jardin des voisins, je me suis toujours dit que j’en aurai un jour chez moi 😉
      Santa Barbara m’a effectivement semblé être une ville très agréable, et si j’en ai l’occasion je m’y poserais volontiers quelques jours histoire de mieux la découvrir…
      Je note pour la côte de l’Oregon, moi qui rêve de découvrir Seattle, cela pourrait être l’occasion d’un voyage dans le secteur 😉
      Bises et à bientôt !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :