Quelques jours à Los Angeles (du 6 au 8 octobre 2018)

Le samedi matin on ne se presse pas, et nous commençons par une activité essentielle : les courses ! Après le SuperValue pour la San Pellegrino et la boulangerie, nous arrivons… chez Trader’s Joe, mon supermarché fétiche. La séance shopping chez TJ avait été notée en priorité dans la liste des activités à faire durant ce séjour ^^

Nous déjeunons à la maison avant de partir nous balader dans Los Angeles. Le programme officiel est rapidement mis à mal, puisqu’au lieu de filer immédiatement dans le centre-ville nous nous arrêtons en chemin à Echo Park, un parc que mon père aime bien. C’est un lieu de promenade familial, avec de beaux palmiers et une vue très chouette sur les buildings de L.A. Nous faisons même un tour de cygne sur le lac central, un super moment !

Vue sur dowtown L.A. depuis Echo Park

Nous reprenons ensuite la voiture jusqu’au centre-ville. Nous nous garons à Chinatown et faisons un tour à pied dans le quartier, avant de nous balader dans El Pueblo. Ce quartier touristique est très animé aujourd’hui, c’est Olvera Street Muertos Artwalk : un grand marché de rue célébrant les morts, dans une ambiance mexicaine. Il y a tout plein de stands et un spectacle de danse et de chant sur le kiosque central. Les costumes sont magnifiques…

Chinatown

A côté d’El Pueblo se trouvent tout un tas de monuments intéressants, des musées, des églises, nous passons devant les façades sans vraiment nous arrêter, il faudra revenir… Nous passons en revanche un bon moment à Union Station, la gare de Los Angeles, avec son style Art Deco et son restaurant qui vient de rouvrir après 50 ans de fermeture.

Pico House

Les belles mosaïques de l’ambassade du Mexique

Union Station

Alors que la nuit tombe nous nous dirigeons vers le quartier des théâtres. Nous assistons à un beau son et lumières projeté sur la façade du Walt Disney Concert Hall à l’occasion de son centième anniversaire. Le quartier dans son ensemble me plaît beaucoup, j’aime cette atmosphère de bouillonnement culturel… Un peu plus loin se trouve le musée d’art moderne, là encore cela ne sera pas pour cette fois mais je note ! Nous finissons la soirée chez Otium, un resto branché. Je n’ai pas franchement l’habitude de ce genre de resto, la carte notamment est surprenante, les plats n’ont pas de nom, il y a juste le descriptif des ingrédients dedans, ce n’est pas toujours très clair. Enfin, c’est bon, c’est l’essentiel 😉

Walt Disney Concert Hall

Grand Park, juste à côté

En route pour Otium

Le dimanche matin, direction Venice Beach ! Nous partons avec les vélos. Nous commençons par un petit tour sur le pier et le long des canaux qui ont donné son nom à ce quartier. Il y a de très jolies maisons, et pas mal de décorations d’Halloween !

Aller faire ses courses en paddle, c’est sympa…

… à moins que le pédalo flamant rose ne soit encore plus hype ?

Heart of Venice

Nous attaquons ensuite la mythique piste cyclable le long de la plage. J’en avais rêvé de cette piste ! Nous pédalons jusqu’à Santa Monica, où une étonnante exposition de drapeaux est installée sur la plage. En ce dimanche le coin est animé, entre les promeneurs, les surfeurs, les locaux et les touristes… J’adore cette ambiance. Nous continuons ensuite à remonter vers le nord, là où la mer se rapproche de la piste et la foule s’amenuise. Une pause bretzel/coca et c’est reparti dans l’autre sens !

Un sport de malade : se balancer d’anneau en anneau. Hyper impressionnant !

Nous terminons à pied dans le centre de Venice Beach, à regarder les boutiques très alternatives et rock&roll. Ça a un petit côté punk fort sympathique en journée… Le soir ça doit être un peu plus craignos. Après tous ces efforts nous avons bien mérité notre pique-nique sur la plage… THE pique-nique devrais-je dire, c’est celui que mon père m’avait vendu lorsque j’hésitais à venir ^^ Nous dégustons nos salades Trader’s Joe les pieds dans le sable, face à l’océan, encore un chouette moment.

Les petites choses que l’on peut acheter à Venice Beach ^^

Muscle Beach, le coin de Venice consacré à la musculation

P1510416

Picnic @Venice

Sur le chemin du retour vers la maison nous nous arrêtons une petite heure à la cathédrale, vantée by Daddy ! Je n’y étais jamais allée, et c’est vrai qu’elle est très belle… Elle est très moderne, épurée à l’intérieur, avec de belles lumières et tapisseries. Tout le sous-sol est occupé par un immense mausolée aux trois quarts vides.

La cathédrale de Los Angeles

L’intérieur est très moderne…

… avec des tapisseries originales que j’ai beaucoup aimées

Un beau bâtiment en face de la cathédrale

Nous nous posons un peu à la maison, et puis nous nous faisons beaux… C’est que ce soir, on sort ! Nous allons d’abord voir le spectacle des fontaines de l’Americana, le centre commerçant de Glendale. Le coin est inattendu pour la ville, en tout cas je ne m’attendais pas à trouver un endroit comme ça ici… Là encore on se croirait à Disneyland ! Le spectacle est court mais joli comme tout, avec de la musique et des fontaines qui jaillissent dans tous les sens.

Nous filons dès le spectacle terminé car mon père a réservé une table au Perch, son resto fétiche à L.A. Après une petite frayeur (l’ascenseur est en panne, donc ils sont à deux doigts de fermer le restaurant… welcome to the USA !), et un peu de sport (nous sommes finalement autorisés à monter les 16 étages à pied !), nous arrivons à destination. Le restaurant est situé sur un grand rooftop, avec une vue magnifique sur les environs. C’est hyper cosy, je comprends qu’on en fasse son Q.G. ! En plus c’est très bon… Bref, une réussite et une bien belle dernière soirée californienne.

Tchin !

Le lundi matin nous faisons « la balade du canyon »… la fameuse balade traditionnelle dans le quartier dont me parle toujours mon père. On commence dans la résidence, très bien décorée pour Halloween, avant de monter en surplomb de Glenoaks Canyon. Je suis toute contente d’enfin faire cette promenade !

Glenoaks Canyon

Les maisons bien décorées pour Halloween

Nous continuons ensuite dans la rando, et nous attaquons le Burbank Peak Trail, au cœur de Griffiths Park. Ce sentier, qui grimpe dur et en plein soleil, passe par trois sommets et termine en haut du mont Lee, juste derrière les lettres du célèbres panneau Hollywood. C’est trop cool d’être là… et l’entraînement aux randos réunionnaises ne m’est pas inutile sur ce coup-là !

Au sommet de Burbank Peak…

… juste à côté du Wisdom Tree

Arrivée au sommet du Mount Lee, au dos des lettres de Hollywood. Cliquez pour agrandir !

Nous rentrons déjeuner à la maison, et nous terminons par un tour en Harley dans le quartier… C’était l’ultime chose que je voulais faire lors de ce petit séjour. Contre tous mes principes je monte donc sur une moto sans coque vertébrale protectrice… Enfin, tout se passe bien, et cette petite balade conclut en beauté ces vacances californiennes entre père et fille 🙂

Dernier déjeuner au bord de la piscine

Il est ensuite temps de boucler mes bagages et de partir pour l’aéroport… Le taxi m’oublie, pour un peu j’aurais pu rester un peu plus 😉 Enfin, on le rappelle quand même, c’est que dans 48 heures je dois être au boulot de l’autre côté de la planète… Je quitte mon père et la Californie avec un pincement au cœur, et l’espoir de revenir dans pas trop longtemps…

Ready to fly back home

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :