Premier week-end tous les Troyes (du 19 au 21 février 2022)

« La résignation n’est pas une vertu, c’est un vice. » Edouard Herriot.

Nous commençons à être bien rodés avec MiniChou, et nous avons donc pu envisager de passer une nouvelle étape : partir en weekend tous les trois. Pouponner c’est bien, mais se balader et repartir en vadrouille c’est encore mieux 😉

Le départ le vendredi après-midi est quelque peu chaotique. Nous avons pris un taxi car il y a une grève RATP, mais c’est le premier jour des vacances scolaires de notre zone… et le dernier jour de la semaine… Il n’est que 14h30, mais cela bouchonne beaucoup ! Nous sommes à un cheveu de rater notre train. Heureusement notre chauffeur est au top et se faufile pour aller le plus vite possible ; il nous laisse descendre  à un feu rouge avant la gare afin que nous parvenions à attraper le train. Nous sautons dedans trois minutes avant son départ, que d’émotions ! Et donc on peut toujours courir avec un bébé et une poussette ^^

Le trajet en train se passe bien. MiniChou est fasciné par le paysage qui défile par la fenêtre, et par le changement de rythme entre les arrêts en gare et les moments où le train repart.

Une fois à Troyes, nous prenons nos quartiers à deux pas de la cathédrale, dans une ancienne église reconvertie en appartements. C’est très mignon. Nous ressortons faire quelques courses pour le dîner, et avons un premier aperçu de Troyes. Nous passons ensuite une soirée tranquille à l’appartement. Nous n’avons pas fait grand-chose ce premier jour, mais nous nous sentons totalement dépaysés… et qu’est-ce que cela nous fait plaisir !

Le cœur de Troyes, une œuvre de Michèle et Thierry Kayo-Houël

La femme qui donne un baiser, de Sjer Jacbobs

Le samedi matin, c’est marché ! Il s’installe devant les halles, ce qui me fait donc deux marchés pour le prix d’un 😉 je flâne tout mon saoul, pendant que Benoît fait aussi un saut dans une boutique de jeux qu’il avait repérée. Nous faisons pas mal d’emplettes gourmandes : des galettes et pastillas marocaines, des olives, des gougères, des choux à la crème pâtissière et à la chantilly, une crème brûlée… Notre déjeuner à la maison a un sérieux goût de liberté ! Nous sommes ravis d’avoir organisé ce weekend et de nous être échappés ainsi…

Un peu avant 15 heures, nous repartons dans le centre où nous avons réservé une visite guidée. Pendant une heure et demie la guide nous fait découvrir le vieux Troyes, avec ses maisons à pans de bois, ses ruelles, ses cours secrètes, ses églises… Le centre de Troyes a la forme d’un bouchon de champagne, et possède 2500 maisons à pans de bois, autrefois peintes. De nombreuses maisons ont été restaurées et sont absolument magnifiques ! Troyes est une très jolie ville, je me réjouis de l’avoir choisie pour cette première escapade en famille.

La place de l’hôtel de ville et l’office du tourisme

L’hôtel de ville et sa devise « liberté, égalité, fraternité, ou la mort » datant de la Révolution Française

Le jardin juvénal des ursins

Le magnifique jubé de l’église Sainte- Madeleine…

… et les non moins magnifiques vitraux !

Derrière ce bâtiment se cache…

… une bien jolie cour !

 

Etonnante « gargouille » sur l’église Saint-Jean

A la fin de la visite nous rentrons à la maison où nous prenons le goûter. Benoît reste ensuite avec MiniChou pendant que je ressors faire un petit tour et quelques courses. Troyes by night c’est sympa aussi !

Sympa le Monop’ !

Ancienne bonneterie

Place Jean Jaurès

Ruelle des chats

Le dimanche matin nous commençons par retourner aux halles. Les choux à la crème que nous avons achetés hier chez le « traiteur des halles » étaient délicieux, et on s’en reprend pour le dessert ! Nous refaisons ensuite un petit tour dans le coin où nous étions hier, et puis nous partons à la découverte des quais de Seine et du quartier de la cathédrale. Les quais sont assez décevants car pas du tout aménagés pour les piétons, en tout cas sur la partie où nous sommes. Nous passons devant l’église Saint-Nizier, avec son superbe toit en tuiles vernissées. Quant à la cathédrale, elle est malheureusement fermée. Dommage, on nous avait vanté ses vitraux ! MiniChou quant à lui alterne entre sieste dans la poussette et observation du paysage à travers le petit trou entre les deux capotes de sa poussette.

ça change du Paris-Brest !

 

Aurélie avec Lili, de l’artiste hongrois Andras Lapis

Eglise Saint-Nizier

 

La cathédrale

Nous rentrons ensuite déjeuner (tardivement ! Il est déjà 14h…) à la maison, avant de plier bagages et de repartir prendre notre train, ravis de ce premier week-end de vadrouille tous les Troyes. MiniChou s’est facilement adapté – on appréhendait un peu les nuits hors de la maison, et en fait il a dormi comme chez nous – et de notre côté nous avons énormément apprécié de pouvoir de nouveau bouger et découvrir une nouvelle ville. Nous avions calé nos horaires de train en fonction du airbnb, afin d’avoir toujours notre hébergement à disposition, ce qui s’est avéré très pratique avec MiniChou. Seul point à améliorer, le couchage ! Le lit parapluie que nous pensions emmener était bien trop lourd, nous sommes donc partis un peu « à l’arrache » avec le matelas de MiniChou que nous avons simplement posé au sol. Pour la prochaine vadrouille, nous allons investir dans un petit lit de voyage ultra-light !

Tagué , ,

10 réflexions sur “Premier week-end tous les Troyes (du 19 au 21 février 2022)

  1. Marie Claude dit :

    Super le WE à Troyes….. tous les Troyes…. Je pense que vous avez choisi cette ville pour son nom!!!! Ville magnifique et sympathique….. comme les gâteaux d’ailleurs…. MERCI de nous avoir fait partager ces premiers instants de « vos » voyages à trois….
    Je ne connaissais pas Troyes et grâce à toi….. j’ai un peu visité… Tes photos sont très belles et la ville semble très aérée. Vous êtes magnifiques…… Et, c’est vrai qu’il fait bon de pouvoir s’évader de temps en temps. Bonne continuation à vous, dans votre nouvelle balade. En pensées avec vous. Bisous à vous 3….. de Marie Claude

    • Haha nous n’avons pas fait exprès de choisir cette ville, mais lorsque nous nous sommes rendu compte du jeu de mot possible nous avons bien ri. Troyes est effectivement une très jolie ville… Nous l’avons arpentée avec plaisir !

  2. ah oui justement c’était mon questionnement: le couchage! Car j’avoue que le cododo est bien pratique pour ça 🙂 Sinon on a acheté un couffin chez Verbaudet et il adore dormir dedans donc je pense que quand on partira, on emmènera ça !

  3. laurianne132 dit :

    Coucou,
    Je crois que nos articles font un peu doublon, je ne sais pas si tu as eu le temps de lire mon blog !!! Super, MiniChou est déjà un fan de voyage… faut dire qu’il a déjà été pas mal baladé avant même de voir le jour. En tout cas, moi, j’ai été heureuse de retrouver ma ville de naissance, que je trouve vraiment très belle ! Bisous

    • Coucou ! Oui j’ai vu ton article, je l’avais commenté et puis ça a buggué et je n’ai pas eu le courage de recommencer ^^ Clairement on a été synchros ! Je me suis demandé si c’est notre week-end qui t’avait inspirée 😉 En tout cas c’est vrai que Troyes est une ville magnifique…

      • laurianne132 dit :

        En fait, nous devions aller à Boulogne sur Mer et la météo par là ne semblant pas très clémente, il valait mieux aller dans la direction opposée… Cela faisait longtemps que l’on voulait aller à Troyes et peut-être qu’inconsciemment, comme tu m’avais parlé de votre prochaine escapade, j’ai été dirigée par là !!! Par contre, j’ai l’impression que, comme nous, vous avez raté une très belle sculpture qui s’appelle « la ribambelle joyeuse » et qui est situé non loin de « Lili la Dame au chapeau », de l’autre côté du pont, derrière la péniche… dommage car elle a l’air très chouette ! Il va falloir y retourner 😅

      • Oh mais oui on l’a complétement ratée… Juste, es-tu sûre qu’elle existe encore ? Je vois sur internet qu’elle est notée en « définitivement fermée » (OK ça ne veut pas dire grand chose pour des statues !) Cela pourrait expliquer pourquoi nous ne l’avons pas vue, alors que nous avons longé le canal… Bon sinon c’est qu’on a mal regardé ^^
        Quant à Bologne-sur-Mer, je rêve d’y aller ! ça fait plusieurs fois qu’on y pense et quon part finalement ailleurs… Qui sait, on s’y croisera peut-être 😉

  4. Marie-Claude dit :

    Quel plaisir pour moi qui vous suis depuis longtemps de vous voir déambuler dans ma ville ! Bravo, vous avez en avez bien cerné toutes les richesses !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :