A la découverte de Mont-de-Marsan (du 4 au 16 juillet 2021)

La plongeuse d’Annick Leroy

Après mon week-end dans la région bordelaise, je ne m’éloigne pas trop puisque c’est à Mont-de-Marsan, dans les Landes que je pose mes valises pour deux semaines. C’est pour le travail que je suis là mais je compte bien joindre l’utile à l’agréable ! Je suis logée dans un immense appartement de 125m², je n’ai pas l’habitude… Je n’utilise d’ailleurs pas toutes les pièces ! Benoît me rejoint après quelques jours ; l’appartement étant assez excentré nous ne sortons pas trop le soir (d’autant plus que reprendre le boulot me fatigue bien !), mais nous profitons du week-end et du 14 juillet pour découvrir Mont-de-Marsan.

Eco-pâturages en pleine ville

Petit copain du soir…

Le centre-ville est très agréable, traversé par trois rivières : le Midou, la Douze et la Midouze. La Midouze est issue de la confluence des deux premières 😉 Il y a pas mal d’art dans les rues de la ville : statues – notamment de Charles Despiau et de Robert Wlérick, deux enfants du pays – fresques murales, cela nous plaît bien.

La Landaise, de Félix Soulès

Confluence entre le Midou et la Douze, en plein centre-ville

On trouve de bien belles demeures au bord de la Midouze…

… et aussi des bananiers !

Pizza time

Le samedi matin nous découvrons le marché, absolument magnifique et très tentant – l’une de mes collègues m’apprendra un peu plus tard qu’il fait partie des 100 plus beaux marchés de France. Entre les stands de légumes, de fruits, de plats préparés, il est difficile de résister… Nous décidons donc d’y déjeuner ! Je me régale de délicieuses nouilles sautées thaï, aussi bonnes qu’à Bangkok.

Après ce déjeuner copieux une balade s’impose, et nous commençons par découvrir le parc Jean Rameau. Ce grand espace vert est très agréable avec de larges allées, des massifs très fleuris, des statues… Nous y admirons la statue en bois ayant servi de modèle pour la statue en bronze du maréchal Foch, actuellement au Trocadéro.

Dans l’amphithéâtre de verdure

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous faisons ensuite un grand tour en ville, flânant de droite et de gauche, admirant ici une façade, là une belle librairie… Mont-de-Marsan est une ville agréable qui nous plaît bien.

Les anciennes écuries

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ancienne maison d’arrêt, seul édifice classé à l’UNESCO

Pause café…

… et thé…

… dans la superbe librairie Caractères

Autre visite notable du jour, le Café Music. Cette salle de concert emblématique va bientôt fermer ses portes pour deux années de rénovation. J’espère qu’ils conserveront un peu du charme de l’intérieur, avec notamment de grosses poutres murales… Le soir un spectacle est organisé sur la façade du Café, avec Serge Teyssot-Gay – le guitariste de Noir Désir – à la guitare, et Paul Bloas à la peinture. Le premier joue de la guitare pendant que l’autre peint, c’est assez spécial mais pas dénué de charme…

Le dimanche nous passons la journée à la base de loisirs du Marsan. Elle est située à quelques kilomètres du centre-ville et pour y aller nous testons le « transport à la demande ». Comme il n’y a pas de bus le dimanche, la ville a mis en place un système de transport à réserver la veille. C’est donc une voiture qui nous y emmène, moyennant un euro/personne… C’est top ! Il fait un temps magnifique et la base de loisirs est très chouette, avec un lac de baignade, un lac de pêche, de nombreux sentiers forestiers pour se balader, de l’accrobranche… Nous commençons par une grande balade dans la forêt, avec pique-nique face au lac, puis nous nous offrons un rafraîchissement en terrasse. Benoît fait ensuite une petite sieste à l’ombre d’un arbre et nous terminons la journée par une bonne baignade dans le lac. L’eau est fraîche de prime abord, mais on s’y fait vite. Par contre il ne faut pas trop laisser trainer ses jambes au fond, sous peine de toucher tout plein d’algues 😉

Le lac de baignade

Le lac de pêche

« Je suis cachée ! »

Passage par les arènes au retour

Le 14 juillet nous faisons la rencontre d’Alain, un Greeter. Ce passionné fait découvrir bénévolement sa ville, avec une visite placée sous le signe des bains. Il y avait en effet autrefois de nombreux bains publics à Mont-de-Marsan ; à ce jour seuls des vestiges en subsistent. La visite est très intéressante et complète bien notre balade de la veille.

Nous assistons ensuite au défilé du 14 juillet, tout petit mais présentant l’avantage indéniable de ne pas être bondé de monde, avant de filer retrouver nos pénates car il se met à sérieusement pleuvoir.

Nous ne ressortons qu’en fin d’après-midi, pour une nouvelle balade. Le tour de France s’apprête à passer  en ville et les rues et façades se préparent ! Fun fact, nous découvrons également le Ti Case Papa, un snack réunionnais. Nous sommes sceptiques à la base, mais pas de doute : le menu et la déco sont 100% 974 ! Dommage qu’il soit fermé pour congés, sinon nous nous serions offert un petit revival pour sûr… Ce sera pour la prochaine fois !

Eglise Sainte-Marie-Madeleine et statue de Bourdelle représentant la France

Musée Despiau-Wlérick et vestiges des remparts

Ti Case Papa

Dernière borne le long de la Midouze. Initialement il y en avait jusqu’à l’Adour

Je quitte Mont-de-Marsan bien contente de cette première expérience professionnelle en province, qui m’a permis d’allier l’utile (le boulot !) à l’agréable (découvrir une nouvelle région de France). Quant à Benoît, son expertise et son auto-discipline en télétravail ne sont plus à prouver… Avec son matériel il peut vraiment travailler de partout, et ça c’est super chouette car cela nous rend très libres et flexibles.

La banda du départ

Tagué , , , , , , , ,

2 réflexions sur “A la découverte de Mont-de-Marsan (du 4 au 16 juillet 2021)

  1. Tchoa dit :

    Je laisse à Nicolas Z, originaire de MdM , l’appréciation de sa ville si bien rendue ici 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :