Où manger végé à Saint-Pétersbourg et à Moscou ?

Sur le marché de Noël de la place Rouge

J’appréhendais un peu le volet « nourriture » de notre voyage russe, avec l’idée que cela n’allait pas être facile de trouver du végé. Finalement cela s’est avéré bien plus simple que prévu et nous nous sommes régalés ! Petit guide culinaire et alimentaire de Saint-Péterbourg et Moscou, option végétarienne 😉

A Saint-Pétersbourg nous avons mangé plusieurs fois à Market Place, un genre de cafétéria ciblée jeunesse bobo avec des tas de plats préparés devant nous : salades, pâtes, plats chauds… Il y en a pour tous les goûts et pour tous les régimes alimentaires, le tout pour des prix très raisonnables. Et comme on a tout sous les yeux, on voit bien ce que c’est même sans parler russe 😉 C’est une chaîne avec plusieurs restaurants à Saint-Pétersbourg.

Autre adresse multi-testée et multi-approuvée à Saint-Pétersbourg : Stolle. Ce café-restaurant ouvert de longue date est célèbre pour ses tourtes, cuisinées quotidiennement. Les recettes changent tous les jours, et devant chaque tourte un petit panneau indique la composition en russe et en anglais. Nous avons testé plusieurs recettes : tourte au chou, aux champignons, aux œufs et oignons verts… tout était très bon. Mon coup de cœur salé fut la tourte aux champignons, et aux cerises pour le sucré. Là aussi c’est une chaîne, vous en trouverez à plusieurs endroits à Saint-Pétersbourg et à Moscou. A noter que d’autres boulangeries proposent le même genre de tartes, il faut juste ouvrir les yeux en se baladant.

 

Toujours à Saint-Pétersbourg, j’ai initié Benoît à la cuisine géorgienne sur l’île de Nouvelle-Hollande. Entre boules de légumes et fruits secs et khachapuri, ce pain géorgien fourré typique, nous nous sommes régalés. Ce n’était pas tout à fait aussi bon que dans le resto géorgien que j’avais testé avec Coralie à Almaty, Kazakhstan, mais ce fut tout de même une bonne découverte pour Benoît.

Khachapuri, farci ici au fromage et épinards

Benoît a testé de son côté une cantine typique russe (numéro 1, ou quelque chose comme ça) avec soupe de betterave, pains fourrés… Apparemment une réussite, mais avec une part d’incertitude quant à la composition des plats, et pour le coup aucune info en anglais.

Nous avons eu la surprise de constater que les Russes étaient très friands d’éclairs, qui se retrouvent dans plein de boulangeries et jusqu’au Mariinski et au Bolshoi. Principalement à la vanille et au chocolat, ils se déclinent sous différentes formes : avec du glaçage, du sucre glace, voir des paillettes et des dorures pour les plus chics. Nous les avons testés un soir dans une petite pâtisserie de quartier, un régal ! J’ai globalement trouvé les pâtisseries tentantes, alors que je suis assez difficile. Je me suis notamment régalée un matin avec une brioche fourrée au pavot, quelque chose que j’adore mais qui est bien difficile à trouver en France.

Brioches au pavot et gaufrettes roulées

Autre incontournable, les petits stands de rue… Nous en avons croisé plein à Saint-Pétersbourg, proposant du thé, du café et des épis de maïs. Il y avait également pas mal de voitures aménagées avec de mini stands de café dans le coffre, proposant des chocolats chauds, des latte…

A Moscou nous nous sommes offert un déjeuner au Home Café, un resto familial où la cuisine russe est à l’honneur dans une ambiance très cosy. Parfait pour se poser après une matinée dans le froid ! Les serveuses parlaient anglais. Nous nous sommes régalés… Ce fut notre resto le plus cher du séjour, environ 40 euros pour deux, mais le cadre était très sympa et la nourriture excellente. Le dessert de Benoît, la « russian tower », s’est avéré particulièrement spectaculaire… et copieux !

Petite soupe au potiron en entrée…

… puis varenyky (raviolis) poêlés pour moi…

… et crêpes aux poires caramélisées et à la chantilly pour moi…

… pendant que Benoît s’attaque à la russian tower !!

Bref, comme vous le voyez nous ne sommes pas morts de faim 😉 J’ai trouvé qu’il était facile de manger végé à Saint-Pétersbourg et à Moscou. Il y avait par ailleurs souvent des menus en anglais et les serveurs se débrouillaient également dans cette langue.

Tagué , , , , , ,

2 réflexions sur “Où manger végé à Saint-Pétersbourg et à Moscou ?

  1. Benoit dit :

    miam miam, c’est vrai qu’on c’est régalé. La chaine soulvaki n°1 était à des prix battant toute concurrence repas complet entree + soupe + plat pour 210 roubles , mais c’était des plats assez simple (du choux, des soupes, des croquettes etc…) en comparaison market place etait beaucoup plus cher, mais c’etait aussi bien plus raffiné.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :