De J225 à J227 – Huaraz quatre ans et demi plus tard, le retour ! (du 13 au 15 août 2016)

img_0119Huaraz, grosse ville située au pied de la Cordillère Blanche, avait été notre deuxième étape lors du TDM1. Cette étape avait alors eu un petit goût d’échec car nous avions dû faire demi-tour avant la fin de l’une des plus belles randonnées du coin, celle conduisant à la laguna 69. En cause, le mal d’altitude et la météo pourrie.Cette fois-ci nous sommes bien décidés à parvenir à nos fins, et pour ce faire nous avons prévu une acclimatation de choc à coup de randonnées progressives jusqu’à un nouvel essai sur la laguna 69 😉

Notre première journée se passe « à la cool » ; nous sommes crevés de notre nuit dans le bus, d’autant plus que nous n’avons pas pu récupérer notre chambre avant 14H, et nous redécouvrons tranquillement la ville. Le marché, qui m’avait beaucoup plu en 2011, est toujours aussi chouette. Nous retrouvons également l’hôtel où nous avions dormi à l’époque, il a pris du galon et se positionne désormais sur un créneau un peu plus luxueux.

Préparation du petit-déjeuner dans l'agréable salle commune de l'hôtel

Préparation du petit-déjeuner dans l’agréable salle commune de l’hôtel

img_9950

Le marché de Huaraz

Le marché de Huaraz

Au marché

img_9961

L'une des raisons pour lesquelles j'ai arrêté de manger de la viande après le TDM1...

L’une des raisons pour lesquelles j’ai arrêté de manger de la viande après le TDM1…

img_0527

En fin de journée nous montons en taxi jusqu’au mirador de Rataquenua. Depuis le mirador la vue sur Huaraz et les montagnes est assez bouchée par les arbres, et nous l’apprécions finalement bien plus lors de notre redescente à pied. En chemin nous croisons un étrange équipage : une famille redescend le chemin à toute allure dans ce qui ressemble à une caisse à savon, ils ont l’air de bien s’amuser !

Au sommet du mirador

Au sommet du mirador

img_0094

Vue sur Huaraz

Vue sur Huaraz

img_0108

Pizza night

Pizza night

La matinée du deuxième jour est consacrée à la visite un peu plus en profondeur du centre-ville. Nous faisons un tour sur la place d’Armes, visitons la petite église – la grande est en construction – tombons au beau milieu de la parade d’une école militaire et terminons en beauté par le musée archéologique, où toutes les vitrines ont été masquées pour laisser place à une expo temporaire sur les ressources naturelles des Andes. Voir une pièce pleine d’espèces de pommes de terre différentes, ça c’est fait ! 😉 (et pendant ce temps-là, Benoît tente de décoller discrètement quelques feuilles pour apercevoir deux-trois poteries…)

img_0225

Lâcher de lanterne sur la Plaza de Armas

Lâcher de lanterne sur la Plaza de Armas

La cathédrale en construction

La cathédrale en construction

img_0340

Au musée

Le jardin du musée est toujours aussi agréable

Le jardin du musée est toujours aussi agréable

img_0477

L’après-midi les choses sérieuses commencent : nous partons randonner en direction de la lagune Wilcacocha. Il y a un bon petit dénivelé, cela nous fera une mise en jambes pour la suite… Nous mettons 2H20 pour arriver au sommet, où nous sommes accueillis par tout un troupeau de mouton paissant tranquillement au bord d’une bien jolie lagune. Avec les lumières du soir et les sommets de la Cordillère Blanche en arrière-plan, le spectacle est très beau… Je pourrais rester des heures à regarder le paysage, les animaux jouant entre eux et les bergers tentant de les rassembler pour les faire rentrer pour la nuit.

img_0563

img_0576

img_0607

img_0619

img_0664

Laguna Wilcacocha

Laguna Wilcacocha

img_0702

img_0722

img_0745

Enfin, il faut bien redescendre, et nous rentrons tranquillement à l’hôtel où nous profitons de la grande cuisine pour nous concocter un bon petit repas avant de nous coucher tôt.

Le lundi c’est le grand jour, direction la laguna 69 ! Le pick-up prévu entre 5H30 et 6H20 arrive avec dix minutes d’avance, autant dire que nous ne sommes pas tout à fait prêts… Nous somnolons dans le bus qui nous emmène au départ de la rando, à 3 heures de là (crevaison incluse !). Cette fois-ci on a prévu le coup pour le petit-déj et nous avons emporté de quoi manger, ce qui nous évite l’arnaque habituelle du petit-déj dans le resto touristique à trois fois le prix.

Premier arrêt photo avant le début de la rando, ça se présente plutôt bien...

Premier arrêt photo avant le début de la rando, ça se présente plutôt bien…

Nous sommes une grosse vingtaine dans le groupe, avec un guide, et rapidement le groupe s’étale. Nous avons du mal à nous situer par rapport aux autres en terme de niveau du coup nous prenons le parti de partir vite, afin d’avoir du temps sur la fin si l’altitude fait des siennes. Cette fois-ci on veut arriver au bout ! Nous traçons donc la première heure, et puis nous levons le pied lorsque nous constatons que nous ne sommes pas si mauvais que ça 😉

Les paysages sont aussi fabuleux que dans notre souvenir. Il fait un temps superbe et la vue est très dégagée, rien à voir avec 2011… Entre pâturages, cascades et montagnes, on en prend plein la vue. Cette rando est vraiment l’une des plus belles que nous ayons faites… Au bout d’1H45 nous arrivons à la petite lagune où nous avions fait demi-tour en 2011. La belle montée qui nous attend derrière nous conforte dans notre choix de l’époque 🙂

img_0872

img_0846

img_0883

Arrivée à la première lagune

Arrivée à la première lagune

img_0914

img_0910

img_0952

L’arrivée à la laguna 69 reste gravée dans ma mémoire. La montée qui semblait interminable se transforme soudain en plat, et derrière apparaît alors la lagune d’un bleu totalement surréaliste, entourée de hauts sommets enneigés. C’est tout simplement magnifique… Nous longeons un peu la lagune histoire de nous éloigner du groupe et nous pique-niquons face à cette vue incroyable. Nous entendons même le glacier travailler, comme au Perito Moreno. Cela valait bien les efforts pour monter jusqu’ici… et puis nous sommes vraiment contents d’avoir fait ce que nous avions dit que nous ferions, c’est-à-dire refaire cette randonnée ratée en 2011. On est fiers de nous 🙂 Nous nous sentons en forme, rien à signaler en dehors d’un léger mal de tête pour Benoît mais sans comparaison possible avec ce qu’il avait ressenti en 2011.

THE Laguna 69

THE Laguna 69

Elle était très fraîche ;-)

Elle était très fraîche 😉

img_1043

Le guide finit par nous arracher à notre contemplation et donne le signal du départ. La descente se fait tranquillement, nous prenons notre temps et arrivons avant-derniers au bus, oups ^^ Au final nous aurons mis 2H45 pour monter et 2H20 pour redescendre, pour 700m de dénivelé dans chaque sens (altitude de départ 3900m, altitude d’arrivée 4600m). Not bad !

img_1057

img_1174

Le bus du retour est très calme, tout le monde roupille… Nous sommes pour notre part complètement cassés et avons un gros mal de crâne, je crois que c’est le contrecoup de cette ascension que nous voulions tellement réussir ! De retour à Huaraz Benoît file récupérer du linge qu’il avait donné à laver pendant que je prépare le dîner, et puis nous partons attraper notre bus de nuit en direction de Lima, notre dernière étape péruvienne.

Publicités
Tagué , , , , , , , ,

14 réflexions sur “De J225 à J227 – Huaraz quatre ans et demi plus tard, le retour ! (du 13 au 15 août 2016)

  1. launaguet dit :

    Coucou !
    La ville de Huaraz m’avait laissé un peu sur ma faim, mais par contre les randos à faire dans la région sont sublimes. Et effectivement la laguna69 est une de celles à ne pas rater.
    Comme tu le dis la couleur du lac est juste incroyable.
    Je conseille aussi à tes lecteurs le fabuleux trek de Santa Cruz qui se fait en 4 jours et 3 nuits (au départ de Huaraz également). Tout autour des sommets à plus de 6000 mètres, c’est juste….whouahhhhh (on peut faire porter son bagage par des mules).

    Je me permets de mettre le lien qui vous renvoie vers un article que j’ai écrit à ce sujet
    http://laparenthesenomade.e-monsite.com/pages/la-parenthese-nomade/page-20.html

    Merci encore pour cet article qui me replonge dans des souvenirs uniques.
    Bises
    Didier

    • Salut Didier !
      Je t’avoue qu’on a relu tous tes articles sur le nord Pérou durant notre séjour péruvien, tu nous as bien aidés 🙂 J’aurais adoré faire le trek de Santa Cruz, tu m’avais fait rêver avec tes récits et tes photos, mais sur ce coup-là on a manqué de temps… Ce sera pour sûr pour une prochaine fois, j’ai trop envie de faire cette rando.
      J’espère que tu vas bien ! Grosses bises.

  2. Géraldine dit :

    MA-GNI-FI-QUE !!!
    Un ami avait fait le trek de Santa Cruz je crois, dont parle Didier, et nous avait charmés par son récit et ses photos. Depuis, Huaraz reste une étape à prévoir lors d’un prochain voyage au Pérou, justement pour ses randos toutes plus folles les unes que les autres. Ce pays est décidément fantastique… ainsi que l’Amérique latine en général.
    Grave envie de visiter l’Argentine et son Perito Moreno, aussi…

  3. Vanoise dit :

    Je comprends que vous ayez eu envie d’y revenir quand on voit les photos!!!! Waouhhhh, elles sont sublimes, presque incroyables! C’est une bonne marche quand même à cette altitude là!! Bravo!!!!

  4. Lair_co dit :

    Vous avez bien fait de vous entêter parce qu’effectivement c’est absolument sublime 😱😍 Et du coup je note le Trek de Stana Cruz ahaha.

  5. Laure dit :

    Waouh, les photos sont juste incroyables ! Tu me donnes vraiment envie de retourner au Pérou découvrir le Nord (et surtout Huaraz et ses environs…) où nous n’avions pas eu le temps d’aller. Dommage notre prochain voyage est calé pour janvier et a priori la saison n’est pas top pour aller dans les Andes, sinon je crois bien que j’aurais pris mon billet d’avion direct. Du coup, je suis allé relire votre article de 2011 pour comparer : incroyable la différence entre les photos sous le soleil et la météo pourrie de votre rando précédente. Bonne réinstallation à Paris et… vivement les prochains voyages !!! Bises

    • Merci pour ton gentil message ! Sans être horriblement affreux le retour a tout de même quelques côtés assez pénibles… Mais bon, c’est le deal ^^ Et vous alors, où partez-vous en janvier ??? Bises !

      • Laure dit :

        Oui, jamais facile de revenir à la vie réelle après les parenthèses voyage. Lors de notre TDM j’avais démissionné et le temps de retrouver un boulot cela m’avait permis d’atterrir en douceur et de me réhabituer petit à petit à la vie en France. Mon copain avait repris le boulot de suite et ce n’était vraiment pas facile. Mais bon on s’y fait… (la preuve on est toujours pas repartis alors qu’au départ on pensait se poser juste le temps de refaire des économies et de repartir en voyage !)

        Pour janvier, créneau de 3 semaines de vacances bloqué côté boulot mais pas encore de destination choisie, je suis en pleine réflexion au gré des lectures de blogs et guides… et du prix des billets d’avion. Parmi les pistes (éclectiques !) : Sri Lanka, Inde du Nord, Bornéo côté Malaisie, Japon (mais risque de faire froid), Equateur (mais pas vraiment la bonne saison), Chili… Comme tu vois les idées ne manquent pas, je crois que plus on voyage et plus on a envie de partir ! A bientôt, je vais lire ton bilan du Pérou histoire d’avoir encore plus envie d’y aller !!!

      • Je vote pour le Chili ! Ce sera la saison idéale pour le sud, je ne me souviens plus si vous y étiez allés ou pas… Le Sri Lanka est sur ma liste sinon 🙂 Bises !

  6. […] Nos trois jours au pied de la cordillère blanche à Huaraz, c’est ici […]

  7. […] et le bonheur de revoir Sydney, nos trois jours dans la forêt équatorienne avec Coralie, la laguna 69 enfin atteinte et les JO de […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :