De J333 à J334 : Magic Japan (3) – De Nara à Arashiyama (11 et 12 octobre 2012)

Edit du 08/11/2012 : Bon, je crois que c’est définitivement mort pour mes photos du Japon… et de Londres, bouh ! 😦 Du coup je continue à illustrer avec des photos prises sur internet, histoire de vous donner une idée des merveilles qu’abrite le Japon. Bonne lecture, et à bientôt !

Jeudi je continue mes infidélités à Kyoto et je pars pour la journée à Nara, à une petite heure de train de Kyoto. Cette ville est célèbre pour ses temples (oui, oui, encore…) mais aussi et surtout pour les nombreux daims sauvages qui y vivent.

A l’arrivée je suis accueillie comme une VIP à l’office du tourisme de la gare ; ils sont super sympas et me donnent une carte en m’expliquant que faire à Nara en une journée… Parfait pour la voyageuse sans guide que je suis !

Je vais à pied de la gare au parc de Nara, et j’aperçois rapidement mes premiers daims. Je pensais leur acheter de la nourriture, mais à voir comment ils poursuivent ceux qui ont de quoi les nourrir cela me calme illico ! Le parc qui entoure les principaux temples est littéralement plein de ces animaux.

Oui, oui, il y en avait vraiment autant que ça… – http://www.unmoisaujapon.com

Plusieurs grands temples sont situés dans le parc, et je commence par découvrir le un petit temple avec son toit à cinq niveaux… dire qu’au Népal on trouvait cela complètement exceptionnel les toits à cinq niveaux, maintenant je commence à en avoir vu un certain nombre 😉

Je poursuis ensuite jusqu’au Todai-ji, le temple le plus connu de Nara, et pour cause… Il s’agit du plus grand édifice en bois au monde ! Le temple, de dimensions impressionnantes, abrite d’énormes statues du Bouddha.

Je ne suis pas seule lors de cette visite, on dirait que toutes les écoles de Kyoto se sont donné rendez-vous ici aujourd’hui… 80% des visiteurs, si ce n’est plus, sont des écoliers en uniforme piaillant à qui mieux mieux 😀 Enfin, c’est plutôt rigolo… surtout lorsque je me fais interviewer en anglais par un petit groupe d’élèves.

Curiosité du Todai-ji, l’un des piliers du temple est percé d’un trou dans lequel les écoliers font la queue pour se faufiler… Il paraît que cela porte chance. Le passage est étroit et j’hésite un peu avant de me mettre dans la file… au final je passe de justesse, mais je passe ! En tout cas là encore l’organisation à la japonaise est à l’œuvre afin d’éviter que quelqu’un reste coincé : une dame pousse les pieds des apprentis-chanceux, pendant que l’autre leur tire les bras ! J’adore (et j’apprécie quand mon tour est venu !).

Je continue ensuite ma balade dans les allées du parc ; je monte au pavillon Nigatsu-do, de la terrasse duquel j’ai une jolie vue sur la ville. Il fait beau aujourd’hui, et je m’installe un moment sur un banc face à la vue, en me laissant chauffer par le soleil automnal. Il est encore un peu tôt pour que les arbres aient pris leurs couleurs d’automne, mais cela commence tout doux…

Vue sur Nara depuis le Nigatsu-do – http://www.monnuage.fr

Je poursuis ensuite jusqu’au sanctuaire Kasuga Taisha, aussi appelé le temple aux lanternes… Il en contiendrait des milliers, en pierre et en métal. J’ai un bon aperçu de cela dès l’extérieur du temple, du coup je fais l’impasse sur la visite encore une fois très chère.

Les lanternes de pierre – http://ogijima.fr/

La dernière chose que je voulais voir à Nara, c’était le jardin botanique. Malheureusement ce n’est pas la meilleure saison, et la dame à l’entrée me prévient gentiment qu’il n’y a aucune fleur… du coup je fais l’impasse là aussi ! Que d’économies ^^

Ce grand parc est décidément bien agréable et je me pose un peu dans un petit pavillon au bord de l’eau. Voilà sans doute un peu de l’essence du Japon… Un pavillon de bois désert, perché au milieu d’un lac, entouré par des arbres centenaires.

La nuit commence à tomber et je me rentre tout doux vers la gare, direction Kyoto !

Vendredi matin je visite le Kiyomizu-dera, à Kyoto…. Ou plus exactement je m’en approche juqu’à l’entrée, histoire d’avoir la vue panoramique sur la ville, sans payer l’entrée ^^ Ce temple est en effet adossé au mont Otawa, et offre un joli point de vue sur Kyoto en contrebas. Dans ce temple se trouve un souterrain qui abrite une pierre sacrée… C’est censé porter bonheur, mais qu’est-ce qu’il fait noir là-dedans ! En redescendant je croise un groupe de Franco-espagnols rencontrés la veille à Nara, et je discute un moment avec eux.

L’après-midi je prends le bus pour Arashiyama ; cette petite ville à une heure de bus de Kyoto est située dans un joli cadre naturel et possède de beaux temples ainsi qu’une fameuse forêt de bambou…

Je descends du bus près du pont principal, le Togetsukyō ; j’ai alors sous les yeux la vue montrée par de nombreuses cartes postales du secteur ! Il y a aujourd’hui un genre de festival avec des enfants qui jouent de la musique. Un peu plus tard il y a même une procession, avec tous les ados qui font « coucou » aux touristes photographes dont je suis… et deviennent littéralement hystériques lorsqu’ils apprennent que je viens de Paris 😀 Incroyable cette aura que Paris a ici, au Japon !

Le grand pont – http://www.japan-guide.com/

Je visite ensuite le jardin du temple Tenryu-ji. Jardin de pierre, jardin de mousse, pièces d’eau, les jardins japonais sont décidément bien à goût… Je fais par contre l’impasse sur la visite de l’intérieur du temple.

Le superbe jardin du Tenryu-ji… – zen.rinnou.net

Je me balade ensuite dans la forêt de bambou, plus vraiment sauvage ! Le chemin est plus que balisé, et il y a plein de monde. Ceci étant cela reste sympa, et les bambous sont impressionnants tellement ils sont grands…

Balade dans la forêt de bambous – http://www.azurever.com

En fin d’après-midi j’attrappe in extremis le en train « romantique panoramique ». Celui-ci n’est ni donné ni très long (20min), par contre il est vraiment chouette… On longe une rivière tumultueuse à l’eau turquoise, surplombée de superbes falaises. Bref, cela vaut la peine !

Je dois ensuite un peu marcher dans la campagne jusqu’à la station de train pour Kyoto ; le soleil est en train de descendre et je savoure cette balade improvisée…

De retour à l’hôtel c’est soirée bagages… c’est ma dernière nuit ici, demain je fais du couchsurfing chez une Japonaise, Misako. A l’auberge l’ambiance est bonne, il y a une nouvelle venue dans le staff, elle a passé un an à Sciences Po Paris et est ravie de parler un peu français. Je discute avec elle, ma coloc habituelle et une Américano-Japonaise. Je décline poliment le coup de whisky qui suit, mais je suis étonnée de voir à quel point les jeunes Japonais boivent… !

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :