De J331 à J332 : Magic Japan (2) – De Kyoto à Ohara… point commun : les temples ! (9 et 10 octobre 2012)

Edit du 02/11/12 : La carte mémoire est toujours en cours de réparation, on croise les doigts… Je continue tout de même à publier car dans quelques jours j’aurai beaucoup moins de temps libre, si vous voyez ce que je veux dire 😉 Les photos du pavillon d’or sont les miennes, et les autres ont été trouvées sur internet afin d’illustrer tout de même un peu ce billet. Je les remplacerai par mes photos si mon magicien informatique personnel parvient à les récupérer… Bonne lecture !

Le château Nijo - www.filmapia.com

Le château Nijo – http://www.filmapia.com

Mardi 9 octobre c’est journée visites à Kyoto !  Je commence le matin par le château Nijo, un grand château fortifié datant du début du 17è siècle et agrandi/reconstruit au gré de ses divers propriétaires… et des incendies ! Un large mur d’enceinte entouré de douves abrite deux palais, dont l’un est de nouveau entouré de douves. Ça c’est de la sécurité ! L’un des deux palais se visite ; il n’y a plus les meubles mais on voit toujours les peintures murales et certaines tentures, d’une finesse extrême. Le parquet est de type « Nightingale », c’est-à-dire construit de telle sorte qu’il grince à chaque pas que l’on fait dessus… ceci pour prévenir toute tentative d’assassinat ! Ce type de parquet est parfois également appelé « parquet rossignol », car le grincement ressemble au chant d’un rossignol…

Je déjeune à l’auberge puis je prends le bus en direction de deux sites incontournables à Kyoto : le pavillon d’or, ou Kinkaku-ji, d’or puis le temple du Ryoan-ji.

Le pavillon d’or, comme son nom l’indique, est un petit pavillon doré qui semble posé au milieu d’un lac dans lequel il se reflète. Le spectacle est de toute beauté… Il y a un petit circuit fléché pour se balader ensuite dans le jardin autour – pas de risque de se perdre dans les visites au Japon, tout est ultra fléché !

Le pavillon d’or… sublime, non ?

Le Ryoan-ji est quant à lui célèbre pour son jardin zen, le plus célèbre de Kyoto : 15 rochers sont disposés dans un rectangle de sable de 9m sur 24, dans lequel sont dessinées des vagues et des cercles, symbolisant les mouvements de l’eau. Pour le coup je suis assez déçue, je voyais ça beaucoup plus grand ! Il y a aussi un petit temple et un jardin de mousse assez agréable… ainsi qu’une balade fléchée dans le parc, bien sûr !

Le jardin zen du Ryoan-ji – http://www.images.businessweek.com

J’ai acheté un pass bus pour la journée, du coup j’en profite pour redescendre jusqu’à la gare après ma visite. Jonathan m’a parlé d’un genre de supermarché sous la gare, il faut que j’aille voir cela… ! C’est finalement plus proche de stands traiteurs que d’un véritable supermarché, et tout reste cher. Je fais un peu de blog avant de dîner au MacDo, puis je reprends le bus jusqu’à l’hôtel… De nouveau nous ne sommes que deux dans la chambre, super !

Mercredi 10 je délaisse provisoirement Kyoto pour aller me balader du côté d’Ohara, un village dans la campagne autour de Kyoto. Sur le chemin vers la station de bus je découvre une super boulangerie « française » qui va devenir mon QG pour le petit-déjeuner !

L’ambiance à Ohara est bien plus paisible qu’à Kyoto, il y a très peu de touristes. Je rencontre un couple anglo-espagnol fort sympathique avec lequel je commence par aller voir la « cascade silencieuse »… bien sûr tout aussi bruyante que n’importe quelle autre cascade, mais bon 😉

La cascade silencieuse – http://www.ryoaujapon.over-blog.com

J’enchaîne sur la visite du Sanzen-in, un beau temple entouré d’un magnifique jardin de mousse. Il y a plein de petits détails, de petites statues bouddhistes prises dans la mousse, j’adore ! J’y passe un bon moment, et je pique-nique dans le parc avant de ressortir. Juste à côté il y a un autre temple qui a l’air sympa, mais à 7 euros l’entrée je laisse tomber… Le coût de l’entrée dans les temples ici au Japon est un véritable frein à la visite.

Les petites statues du Sanzen-in – http://www.carine-laurent.over-blog.com

Je visite ensuite le Jacko-in, le temple le plus célèbre du secteur… mais assez décevant, là encore bien plus petit que ce que j’imaginais.

Je finis la journée par une activité typiquement japonaise… un petit tour dans un onsen ! Les onsens sont les bains publics japonais, souvent situés dans la nature et alimentés par des sources chaudes naturelles. Hommes et femmes sont séparés, et on s’y baigne nu. Je barbote une petite heure avec Tania et Eloise, deux Australiennes rencontrées en route –une mère et sa fille – dans un genre de marmite dans la verdure, c’est hyper agréable et très relaxant.

Nous reprenons toutes les trois le bus pour Kyoto, et nous partons dîner dans le quartier de Gion… Le quartier des geishas ! Eloise, la petite fille, est excitée comme une puce à l’idée de voir des geishas… et nous en apercevons effectivement une, derrière les vitres fumées d’un taxi. Elles sont tellement poursuivies par les touristes lorsqu’elles sont à pied qu’on comprend qu’elle préfère prendre un taxi…

C’est un peu compliqué pour trouver un restaurant ensuite, car mes co-voyageuses n’ont qu’une carte bleue et pas de cash… Enfin, nous finissons par trouver un petit resto à la bonne franquette, où nous dînons avec plein de Japonais en montrant du doigt ce que l’on veut manger. Tania m’invite à dîner car je leur ai avancé des sous pour l’onsen. Je rentre ensuite à pied à travers le quartier de Gion, très commerçant, jusqu’à l’hôtel… Voilà encore une journée bien remplie !

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :