[Martinique 2022] – Cinq jours au Bakoua (du 10 au 14 novembre 2022)

Après cette première semaine martiniquaise au Carayou, nous changeons d’hôtel et posons nos valises au Bakoua, un quatre étoiles situé dans le même coin. Le Carayou était en effet complet sur ces dates lors de notre réservation. Notre arrivée au Bakoua est un peu chaotique : ils refusent que je fasse le check-in seule, l’une des chambres n’est toujours pas prête malgré l’heure avancée, et ils nous ont installés dans une partie vraiment pas terrible de l’hôtel, loin de tout. Lorsque nous finissons par accéder aux chambres, nous découvrons des pièces vétustes, pleines de tentures, avec de la peinture écaillée. On a du mal à se croire dans un quatre étoiles ! Bref, on râle… et cela porte ses fruits puisque nous sommes finalement relogés dans une « suite » sur la plage – deux petites chambres séparées par une salle de bains – ce n’est pas parfait niveau propreté mais c’est déjà mieux. Ils tentent de nous facturer un supplément mais nous refusons. Finalement nous rencontrons la directrice le lendemain, qui nous permet de garder cette suite tout le long de notre séjour, sans frais supplémentaire. Pfiou !

L’entrée de notre suite

Notre suite : une chambre double…

… la salle de bains…

… et le bureau / deuxième chambre !

On aura même des cocktails de bienvenue !

Une fois tout ceci réglé, nous passons un bon séjour au Bakoua. Cet hôtel bénéficie d’un emplacement de rêve, face à la mer, dans une petite crique. Le jardin tropical est magnifique et parfaitement entretenu, plein de fleurs et d’arbres fruitiers. Je fais ma petite récolte de goyaves tombées tous les matins 🙂

Petite palmeraie dans l’hôtel

Le petit-déjeuner buffet est très sympa aussi, plus fourni qu’au Carayou. Nous nous régalons de crêpes salées et sucrées faites à la demande, de crudités sauce créole, de fruits frais… Le soir par contre il n’y a pas de buffet, alors nous retournons dîner au Carayou. Les deux hôtels sont à dix minutes de marche l’un de l’autre, cela nous fait une balade ! Au Carayou tout le monde nous connaît grâce à MiniChou, et nous discutons avec plusieurs autres vacanciers, des quatre coins de France… et même un Québécois !

La salle du petit-déjeuner

MiniChou commence à bien se caler sur l’heure martiniquaise. Il se couche vers 20H45 lorsque nous rentrons du dîner, et dort jusqu’à 6 heures avec parfois un petit réveil la nuit, mais pas toujours. Je prends l’habitude durant ces quelques jours au Bakoua d’aller à la plage avec lui tôt le matin, avant le petit-déjeuner. L’emplacement de notre suite face à la mer est idéal pour cela. Cela permet à mes co-voyageuses de dormir un peu plus longtemps, et à nous de profiter de la plage avant le monde et le soleil intense. MiniChou apprécie beaucoup de jouer au bord de l’eau, avec le sable et les petits cailloux, et moi j’apprécie ce temps calme où nous avons la plage et la mer rien que pour nous.

Outre la plage, il y a aussi une piscine à débordement absolument magnifique, face à la baie de Fort-de-France. Je ne résiste pas au plaisir d’une petite séance photo matinale… Merci à la photographe qui se reconnaîtra 😉

Tagué , ,

9 réflexions sur “[Martinique 2022] – Cinq jours au Bakoua (du 10 au 14 novembre 2022)

  1. Marie Claude dit :

    Et Bien dis donc quelle aventure le déménagement d’hôtel !!! mais, le fait d’avoir insisté sur les prestations, vous en avez bien bénéficié et si je comprends bien cela valait le coup !!!! Ton lit par contre, n’avait pas l’air très large…
    Tes photos sont magnifiques et très colorées, c’est là encore un dépaysement complet… (la reprise va être difficile !!!) et vous pouviez « respirer » le bon air de l’eau avec un paysage super impressionnant et grandiose, cela nous surprend, c’est superbe, que d’espace !!!
    Trop mimi « notre » Titou, bien assis devant la mer, on le sent heureux et admiratif. La reprise pour lui aussi va être dur, lui qui s’est bien habitué au rythme de la Martinique et au spectacle du sable qu’il découvre avec joie, de l’eau où il barbote, heureusement, il va revoir son Papa qui a dû lui manquer…
    Il a bien grandi et se tient super bien…. J’ai hésité pour reconnaitre les pieds !!!
    mais non, je blague.
    J’aime beaucoup l’eau de la piscine à débordement et la mer au fond, les couleurs sont bien rendues, cela fait grandiose.
    Et bien je pense que ces jours vont restés à jamais gravés dans vos coeurs et le dépaysement une fois encore a dû être complet.
    Merci pour ce partage bien agréable à regarder et à lire… Bisous aux 3 vacancières et à notre « petit » vacancier…. de Marie Claude

    • Coucou !
      Oui, c’était l’aventure… Je dois dire qu’on s’en serait bien passé, ce n’est jamais agréable de devoir commencer par râler, mais bon au final cela en valait la peine.
      Le retour à Paris est un peu dur, changement de météo et de cadre ! Mais bon la vie parisienne a ses avantages aussi alors on va en profiter.
      Je vais écrire d’autres articles sur la Martinique dans les prochains jours, tu verras comme cela les excursions que nous avons faites.
      Je te fais de gros bisous !
      Aurélie.

  2. launaguet dit :

    Salut Aurélie,

    J’allais parfois boire un verre à cette paillotte montée sur pilotis. L’endroit est vraiment sympa. J’aimais bien aussi les petites plages aménagées les plus proches de ton hôtel. Ce ne sont pas les plus belles de l’île mais je les trouve agréables. En suivant les rochers qui les protègent on peut y voir de jolis fonds.

    Profitez bien
    Didier

    • Salut Didier,
      Oui le cadre est vraiment chouette dans ce coin. J’ai beaucoup aimé les petites criques voisines moi aussi. C’est en fait le site de l’ancien hôtel Méridien, où j’étais allée ado. Le Méridien est désormais détruit, le lieu est revenu à la nature mais il y a apparemment un projet de construction de nouvel hôtel… Affaire à suivre.
      Bises !
      Aurélie.

  3. François Gerbo dit :

    Ah ça donne envie d’y retourner! Arrivé en 1995 par cargo « bananier » de la CGM (pour rendre visite à ma soeur et son mari, avant de retrouver la Guadeloupe de mon enfance) mes 2 amis de table à bord (passagers comme moi) nous avaient invités à boire un verre à cet hôtel très classe (un « must ») et idéalement placé! Et quand la diplomatie ne passe pas…il faut toujours se faire entendre autrement;)

    • Quelle aventure cela a dû être, ce voyage en cargo ! Quant au Bakoua, j’en avais gardé le souvenir d’un très bel hôtel (dernier passage là-bas en 2004), mais depuis il s’est pas mal dégradé. Ils prévoient des rénovations courant 2023, espérons qu’elles lui redonnent son lustre d’antan ! Car comme tu dis le cadre est fantastique !

  4. laurianne132 dit :

    Coucou Aurélie, cela fait une éternité que je n’ai pas écrit sur ton blog mais je continue toujours à lire avec plaisir vos pérégrinations… Je ne sais pas comment on se débrouille mais on ne voit pas le temps passer ! En tout cas, je t’envie beaucoup, j’adore la Martinique et j’aimerais y retourner. Quant à nous, ce sont des rêves namibiens qui se profilent puisque nous y allons en janvier !!! Cela fait tellement longtemps que nous ne sommes pas allés en Afrique, une dizaine d’années… ça va être bon de retrouver un de nos coups de coeur. Bonne continuation et gros bisous

    • Coucou Laurianne,
      Waouh la Namibie ! J’en rêve depuis des années. Je me réjouis d’avance de vous suivre.
      C’est vrai que le temps passe vite, ici non plus on ne le voit pas filer…
      Gros bisous à tous les trois !
      Aurélie.

  5. […] hôtels, outre le Carayou, la Pagerie et le Bakoua, il faut citer le nouvel hôtel Bambou. Nous ne l’avons pas testé mais je suis allée le visiter […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :