En thalasso à Saint-Malo (du 9 au 16 avril 2022)

C’était une idée un peu insolite, qui a germé durant ma grossesse… Ne pas faire de liste de naissance classique, mais plutôt une cagnotte afin de financer une semaine de thalasso post-natale. L’objectif ? Éviter l’accumulation d’objets, au profit de moments partagés… Nous sommes donc partis à Saint-Malo tous les trois début avril. Notre dernier séjour malouin remontait à 2013, il était plus que temps d’y retourner !

Déjeuner crêpes chez Bergamote (pas donné mais très bon), le jour de notre arrivée

Les belles maisons malouines

Cette semaine tous les trois nous a fait un bien fou. Nous ne nous en rendions pas forcément compte, pris dans le tourbillon du quotidien, mais nous étions bien fatigués. Cette semaine nous a permis de nous reposer et de recharger les batteries, juste tous les trois, dans un cadre magnifique. Je reviendrai sur la thalasso dans un article dédié, mais je peux déjà vous dire que nous avons bien apprécié les soins prodigués 😉

Balade matinale mère-fils pendant que Benoît finit sa nuit

Nous avons également profité de cette semaine pour nous balader. Le dimanche nous avons ainsi fait une grande balade le long de la plage jusqu’à la pointe de la Varde. Il s’agit d’une zone relativement sauvage, offrant de beaux points de vue sur l’océan et ses îlots rocheux caractéristiques de la région. Par contre on a un peu galéré avec la poussette sur la fin… Plus on s’approche de la pointe et plus le sentier devient rocheux et irrégulier.

Contre toute attente la poussette passe hyper facilement sur le sable humide

Petite pause biberon et dégourdissage de gambettes !

La liberté comme on l’aime, avec une pizza et un beau panorama…

Nous nous sommes également un peu promenés intra-muros. Nous avions oublié à quel point Saint-Malo était une destination touristique… en plus nous y étions sur la première semaine des vacances scolaires de la première zone, et c’était parfois assez oppressant tout ce monde dans les petites rues pavées ! J’ai retrouvé avec joie mon petit vendeur chouchou de kouign-amann, qui s’est d’ailleurs bien agrandi depuis 2013. Nous avons aussi vu pas mal de jolies boutiques, vendant objets et/ou gourmandises très tentantes, et j’ai eu un coup de cœur pour la librairie l’Odyssée, une librairie à taille humaine où les libraires rédigent de petites fiches avec leur avis sur les différents livres…

Une boutique qui vendait de bien jolies lampes

Pause baba pour Benoît…

… quant à moi, n’arrivant pas à me décider entre le pommé et le mille-feuilles, j’ai pris les deux ! On a dit thalasso, pas régime hein ^^

Côté météo nous avons été bien gâtés avec un grand soleil qui a brillé la plupart du temps, et qui se couchait le soir dans une débauche d’or et d’orangé absolument superbes. Le timing n’était pas toujours compatible avec les horaires de MiniChou, et notre chambre ne donnait pas du bon côté, mais nous avons tout de même réussi à admirer quelques-uns de ces fabuleux couchers de soleil ! Avec l’océan et la plage immense devant, les couchers de soleil malouins sont du grand spectacle…

Les deux derniers jours, le soleil a laissé place à un brouillard complètement fantasmagorique. Nous avons adoré marcher sur la plage dans cette brume dense… Apparemment ce n’est pas si fréquent ! Attention tout de même à la marée… Les coefficients étaient élevés lors de notre séjour et j’ai vu l’eau monter à une vitesse assez impressionnante alors que j’étais sur la plage avec MiniChou. Certains promeneurs devant moi ont poursuivi leur balade, mais j’ai préféré faire demi-tour afin de rejoindre l’accès ville le plus proche. Je me suis d’ailleurs rapidement félicitée de cette décision car quelques minutes plus tard, l’eau léchait la base des brise-lames ! Et avec une poussette, on est tout de même moins agile 😉

A 18H je me balade encore sur la plage…

… à 18H15 il n’en est plus question (à moins de tester la poussette amphibie, ce qui ne faisait pas partie de mes projets !)

Tagué , , , ,

3 réflexions sur “En thalasso à Saint-Malo (du 9 au 16 avril 2022)

  1. […] je l’expliquais dans l’article précédent, nous avons eu cette idée un peu iconoclaste de ne pas faire de liste de naissance, au profit […]

  2. François Gerbo dit :

    les façades avec la lumière de l’astre scintillant sur les fenêtres…beau comme un Hundertwasser; le bateau à quai dans le brouillard….scène digne du « Vaisseau fantôme » !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :