A la redécouverte du parc de la Courneuve

Où donc pourrions-nous aller prendre l’air, un beau dimanche ensoleillé d’automne ? Après une petite étude de la carte, nous jetons notre dévolu sur le parc Georges Valbon – le parc de la Courneuve. Benoît avait l’habitude d’y aller lorsqu’il était enfant et en garde un excellent souvenir ; nous y étions également allés ensemble il y a plusieurs années, mais pour le coup mon souvenir en est assez flou.

Nous sommes à côté de l’aéroport du Bourget, les boîtes aux lettres nous le rappellent…

… tout comme les avions que nous voyons régulièrement nous survoler à basse altitude.

Un petit coup de RER et de tramway plus tard (et quelques errances avant de réussir à trouver l’entrée !) nous (re) découvrons un parc urbain absolument magnifique. Vastes pelouses, plans d’eau, cascades, plein d’espèces d’oiseaux, belles couleurs d’automne… et points de vue superbes sur Paris, c’est un coup de cœur ! Benoît reconnaît avec une pointe d’émotion quelques-uns des endroits où il jouait petit.

Pas de balade sans pause goûter chez les Smiling 😉

Les cascades !

Point de vue sur Paris (ici la Défense) depuis le sommet des cascades

Nous passons près de quatre heures à nous promener dans le parc et à profiter des infrastructures. Pour le coucher du soleil, nous montons sur l’un des belvédères et c’est alors une vue superbe sur le lac, la skyline parisienne et le ciel enflammé qui s’offre à nous. Le spectacle est majestueux…

En route vers le belvédère du coucher de soleil

La sortie du parc est plus hasardeuse ; hypnotisés par le coucher de soleil nous n’avons pas trop surveillé l’heure, et nous nous retrouvons donc coincés à l’intérieur du parc. Les grilles sont en effet fermées à heure fixe. Il y a un numéro à contacter pour que la sécurité vienne nous ouvrir, mais des automobilistes également retardataires – et visiblement habitués à l’être 😉 – nous disent qu’il faut compter une bonne heure pour que la sécurité arrive. Aïe ! Le froid commence à bien tomber et on ne se voit pas trop attendre aussi longtemps… Aventuriers un jour, aventuriers toujours, nous décidons donc d’escalader les grilles… Je dois dire que je n’aurais jamais imaginé faire ce genre de choses enceinte de sept mois ^^ Mais bon, ça passe pour grimper, et Benoît me réceptionne avec brio de l’autre côté 😉

Tagué , , , , ,

2 réflexions sur “A la redécouverte du parc de la Courneuve

  1. Framboise dit :

    Tant mieux, Aurélie ! Et merci pour la balade 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :