En balade le long du littoral ouest, entre étang du Gol et océan

Avec l’été austral sont arrivées les grosses chaleurs, et nous en faisons l’expérience lors de notre première randonnée du week-end, le long du littoral du côté de Saint-Louis. Ça tape ! Après avoir traversé la ville en plein soleil nous sommes bien contents de pique-niquer à l’ombre d’un arbre, face à l’océan. Nous rejoignons ensuite le joli étang du Gol, avant de continuer la balade entre étang et plage. Nous tombons à un moment sur deux tunnels remplis de fresques, nous nous arrêtons le temps de les admirer. Sur le retour nous marchons un peu dans une forêt de filaos, c’est plus ombragé mais le sol est très sableux ce qui ne rend pas la balade plus facile.

Rond-point Gandhi à Saint-Louis

Temple abandonné le long du littoral

L’étang du Gol

Il reste encore des Flamboyants en fleurs ici

L’un des tags

Nous voyons de nombreux nids de tisserins

Infos pratiques pour faire cette randonnée :

  • 8km, 150m de dénivelé +
  • La rando en elle-même ne présente aucune difficulté, par contre prévoyez bien de l’eau, de la crème solaire et des chapeaux !
  • En partant à pied de la gare routière de Saint-Louis, ce qui rajoute 4km AR, et en pique-niquant, nous avons mis un peu moins de 4 heures.
Tagué , , , , , , , ,

2 réflexions sur “En balade le long du littoral ouest, entre étang du Gol et océan

  1. Cléa Cassia dit :

    Ohlala un litchi cueilli sur l’arbre qu’est-ce que ça doit être bon !

    Je me rappelle le gout des bananes cueillies dans un jardin à La Réunion… rien à voir avec le fruit que l’on mange en métropole.

    Les nids de tisserins… je me rappelle avoir lu que ce sont les mâles qui les construisent, puis les femelles viennent inspecter et si le nid ne leur parait pas bien, elles le détachent pour le faire tomber et le mâle n’a plus qu’à en reconstruire un… L’anecdote m’avait beaucoup fait rire^^ J’ai d’ailleurs toujours un de ces nids « défectueux » que j’avais trouvé par terre.

    • C’est clair qu’ici j’ai redécouvert les bananes ! Leur chair est tellement plus fine et savoureuse !
      Quant aux tisserins, j’ai lu la même histoire, et je l’adore 😀 J’imagine les femelles en inspectrices des travaux finis… Et j’ai moi aussi un nid « défectueux » dans ma bibliothèque 😉 Je les trouve adorables et très originaux !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :