[Loire à vélo J3] – De Mesland à Amboise via Chaumont-sur-Loire, une journée placée sous le signe des fleurs et des jardins !

« Qui plante le jardin, plante le bonheur »

Nous dormons fort bien dans notre joli airBNB, qui est un airBNB «à l’ancienne»  : nous logeons en effet dans la chambre de la fille des propriétaires, qui a désormais quitté la maison pour faire ses études.  La déco est toutefois restée la même et on voit que c’est une pièce  et pas juste une chambre qui est louée, nous aimons beaucoup cette ambiance ! Nous petit-déjeunons dans la chambre puis nous faisons le tour du jardin, qui est vraiment très chouette avec des bassins à poissons, un très beau potager… On se dit que si un jour nous avons une maison, nous aimerions que le jardin ressemble à celui-ci !

Nous reprenons nos vélos jusqu’à Onzain, où nous faisons un premier arrêt histoire de petit-déjeuner et de faire un petit tour dans le village et quelques courses. J’ai un coup de cœur pour « les douves », vestiges de l’ancien château, désormais transformées en chambre d’hôte. C’est un endroit où j’aimerais dormir si nous revenons par ici.

Petit-déj’ avec du «nougat de Tours», face à l’église

Les douves

Coopérative agricole à côté de la gare d’Onzain

Dommage la machine était en panne ! Sinon j’en connais un qui aurait craqué…

Nous poursuivons ensuite jusqu’à Chaumont-sur-Loire, où notre grosse visite du jour nous attend : le festival international des jardins ! Nous aurions bien pique-niqué dans lesdits jardins, mais c’est interdit, alors nous nous installons sur une table de pique-nique face à la Loire, c’est sympa aussi.

Quelques vignes sont plantées à l’entrée de Chaumont, avec différents cépages. Une statue de Meslande, envoyée légendaire de Dionysos et protectrice des vignes, les surplombe.

Au-dessus des vignes, Meslande veille…

Chaumont-sur-Loire

Lunch time !

Nous consacrons ensuite une bonne partie de l’après-midi à la visite des jardins. Cela fait des années que j’entends parler de ce festival international des jardins, et je suis bien contente d’enfin pouvoir le découvrir ! Par contre le ticket d’entrée est hyper cher, 19 euros/personne. Il n’y a pas de ticket juste pour les jardins, nous sommes obligés d’acheter un billet combiné avec la visite du château. C’est un peu agaçant… Mais bon, c’est comme ça !

Joli point de vue sur l’église de Chaumont et la Loire en montant vers les jardins

Le château de Chaumont (que nous ne visiterons donc pas cette fois-ci !)

Passé un premier moment de doute lorsque nous prenons conscience de l’ampleur des jardins, nous passons finalement une très bonne visite. Le thème du festival 2020 est «les jardins de la terre», avec une réflexion sur l’écologie, l’importance du végétal, les conséquences d’une trop forte industrialisation…  Nous avons quelques coups de cœur, notamment pour le «jardin du goût», qui présente un véritable banquet végétal. Dans les assiettes poussent des plantes ! Des œuvres d’art moderne sont également exposées un peu partout dans le parc.

Micapenrose, de Léa Barbazanges, des tableaux de cristaux de mica dont les couleurs changent selon l’angle sous lequel on les regarde

Jardin Mandala

Jardin Régénération

La source vive

Les animaux ne sont pas en reste… entre des poules que l’on dirait poilues…

… et de jolies grenouilles…

…parfois bien cachées !

Rencontre avec un moro-sphinx, ou papillon-colibri. Spectaculaire !

Je m’attable dans le jardin du goût

Dans le Dharitri, le jardin de la terre mère

Dans le jardin de Gaïa… aïe aïe !

A côté de ces jardins temporaires il existe également des jardins permanents, que l’on peut visiter d’année en année. Certains ne sont pas accessible Covid oblige – un sens de circulation a été mis en place, qui exclut certains jardins – mais nous faisons un petit saut dans ceux qui nous attirent le plus, comme le jardin africain et le jardin d’eau. Nous terminons par une installation où l’on entend de la musique sortir des arbres, très sympa, et par un petit tour dans le potager. La lumière devient plus rasante et plus douce, c’est idéal pour profiter des lieux. Dans le ciel les premières montgolfières s’envolent…

Le jardin africain

Le jardin d’eau

Dans le potager

Passion tournesols !

Nous quittons les lieux vers 18H30, nous aurions pu rester plus longtemps mais il nous reste de la route jusqu’à Amboise, où nous dormons ce soir. Avant de repartir nous nous offrons une petite glace ;  nous papotons un instant avec la marchande, l’été n’a pas été facile… elle nous raconte qu’elle a été sidérée par le nombre d’incivilités liées au Covid : des tas de gens refusant de mettre leur masque pour entrer dans sa boutique, ou lui demandant de leur apporter le journal à l’extérieur… «Je ne referai pas une nouvelle saison comme ça», nous dit-elle !

Nous reprenons ensuite la route jusqu’à Amboise. L’itinéraire «Loire à vélo» nous fait rapidement quitter les bords de Loire et nous nous enfonçons dans la campagne, traversant plusieurs petits villages. Cela nous rallonge un peu, et deux bonnes côtes nous font souffrir !

Coucher de soleil sur la Loire

On a du panache ou on n’en a pas !

Il fait nuit lorsque nous arrivons à Amboise. Nous sommes bien contents d’être arrivés à destination ! Nous nous installons dans le gîte que nous avons réservé et nous ressortons illico dîner dans une pizzeria que notre logeuse nous a conseillée, et qui s’avère excellente. Nous terminons ensuite la journée par un verre au Shaker, un bar face à la Loire et au château d’Amboise.  C’est le moment nostalgie car nous y avions déjà pris un verre avec des amis, en 2013 ! Que le temps passe ! En tout cas cela nous fait bien plaisir d’être de retour ici, et de trinquer face à une si jolie vue…

Tagué , , , , , , ,

4 réflexions sur “[Loire à vélo J3] – De Mesland à Amboise via Chaumont-sur-Loire, une journée placée sous le signe des fleurs et des jardins !

  1. marie dit :

    Le festival des jardins me fait vraiment rêver. Je m’étais dit il y a quelques années que j’irai bien avec les enfants, maintenant il faut absolument que nous prévoyons ça.

  2. Coralie dit :

    Je ne connaissais pas le festival des jardins, ça donne vraiment envie !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :