24H chrono entre Amboise et Chenonceau

Il est étonnant de constater à quel point, au milieu d’un quotidien chargé, de petites escapades toutes brèves peuvent permettre de recharger les batteries. J’ai ainsi le souvenir de plusieurs « mini-WE », du samedi soir au dimanche après-midi, qui nous avaient permis de faire une vraie coupure lorsque Benoît et moi étions en période de concours ou de Mastère.

C’est ce qui s’est passé le WE du 14 juillet, où nous sommes partis avec des amis en direction des châteaux de la Loire. Cette escapade était prévue depuis plusieurs mois, puisque nous avions réservé un vol en montgolfière le dimanche aux aurores.  Hélas, le vol a été finalement annulé du fait de conditions météo défavorables (trop de vent)… mais après un moment de déception nous avons décidé de maintenir notre WE, en en changeant simplement un peu le contenu 🙂

Nous étions deux à travailler le samedi, aussi nous sommes nous retrouvés le samedi soir pour un départ à cinq en voiture. Entre les rigolades, la pause dîner à rallonge sur la pelouse d’une aire d’autoroute et les bonbons dans la voiture, ce départ avait vraiment un goût de départ en vacances…

L'avantage de partir le samedi soir, c'est qu'il n'y a personne ^^

L’avantage de partir le samedi soir, c’est qu’il n’y a personne ^^

Notre aire de dîner, sculpture girafe et vache pour sauter included ^^

Notre aire de dîner, sculpture girafe et vache pour sauter included !

P2100551

Pas si simple de remplir un distributeur de Pez, surtout entre deux garçons qui racontent des bêtises 😉

Nous sommes arrivés à Amboise vers 21H30, et avons commencé par la garantie réussite des bonnes vacances : un tour à pied by night dans la ville, et un verre en terrasse ! Notre bar à cocktails s’appelait le Shaker, et semblait être « the place to be » ici à Amboise… Bonne ambiance, jolie vue sur la Loire et le château, et surtout des cocktails absolument gigantesques, que l’on aurait cru servis dans des vases.

Premiers pas à Amboise

Premiers pas à Amboise

Le Shaker et ses cocktails gigantesques !

Le Shaker et ses cocktails gigantesques !

Nous avons poursuivi notre découverte de la ville le lendemain matin, sous un beau soleil. Amboise est une très jolie ville blottie le long de la Loire, et il fait bon se balader dans son centre ancien aux petites rues pavées, surplombé par un château aux murailles impressionnantes. Quant à la Loire, ses différences avec la Seine me frappent toujours autant. J’ai l’impression que je pourrais la reconnaître n’importe où avec ses petits bosquets de végétation qui semblent surgir de l’eau…

Amboise de jour !

Amboise de jour !

Sur les bord de Loire...

Sur les bord de Loire…

P2100580

P2100588

P2100594

Léonard de Vinci vu par

Léonard de Vinci vu par Amleto Cartaldi

Le château

Le château

P2100609

P2100613

P2100617

P2100616

Vue panoramique que Amboise avec la collégiale St Denis

Vue panoramique que Amboise avec la collégiale St Denis

Nous reprenons la voiture en fin matinée direction Chenonceau. Ce château est définitivement l’un des joyaux de la région, avec son architecture étonnante qui enjambe le Cher. C’était d’ailleurs un lieu très surveillé durant la seconde guerre mondiale, car le Cher séparait la zone occupée de la zone libre et Chenonceau était du coup un point de passage important pour la Résistance. Il n’a heureusement pas été détruit, et cet édifice élégant a traversé les siècles pour arriver jusqu’à nous. Ce château est marqué par l’empreinte des femmes qui y ont vécu, chacune y ayant laissé sa marque. Il est d’ailleurs surnommé « le Château des Dames »… Il fut bâti en 1513 par Katherine Briçonnet, puis occupé par la favorite du Roi Henri II, Diane de Poitiers, à laquelle le Roi avait fait don du château. En 1559 à la mort d’Henri II, Chenonceau fut récupéré par sa veuve, Catherine de Médicis (qui donna tout de même Chaumont-sur-Loire en échange à Diane de Poitiers…) Le château fut ensuite occupé par de nombreuses femmes, Louise de Lorraine, Gabrielle d’Estrées, Louise Dupin… jusqu’à Laure Menier aujourd’hui. Vraiment un château de femmes, quoi !

Arrivée à Chenonceau

Arrivée à Chenonceau

Tour des Marques et jardin de Catherine de Médicis

Tour des Marques et jardin de Catherine de Médicis

Elégance, quand tu nous tiens... Je ne me lasse pas de la finesse de cette architecture

Elégance, quand tu nous tiens… Je ne me lasse pas de la finesse de cette architecture

A l’intérieur les pièces sont richement meublées, et permettent d’imaginer à quoi les lieux pouvaient ressembler autrefois : énormes cuisines en sous-sol, chambres avec des lits à baldaquins, salons aux riches tentures… et partout, de superbes bouquets de fleurs fraîches, provenant des jardins du château. Seul hic, un dimanche férié, en cette période de vacances, nous n’étions malheureusement pas tous seuls… !

Chambre de Gabrielle d'Estrées (qui fut envahie par un groupe de 50 touristes chinois approximativement 3 secondes après cette photo)

Chambre de Gabrielle d’Estrées (qui fut envahie par un groupe de 50 touristes chinois approximativement 3 secondes après cette photo)

La Galerie (correspondant à la partie du château qui enjambe le Cher)

La Galerie (correspondant à la partie du château qui enjambe le Cher)

Dans le cabinet de travail de Catherine de Médicis

Dans le cabinet de travail de Catherine de Médicis

Un veggie burger plus tard (!), et ça repart… Après la visite du château, nous attaquons celle des jardins ! Il y a pas mal de choses à voir et nous passons un bon moment à flâner entre les jardins, le labyrinthe, la ferme du XVIè siècle, le potager des fleurs, le pré des ânes… Le jardin de Catherine de Médicis est très romantique avec ses rosiers dégoulinants de fleurs et son bassin central ; le jardin de Diane de Poitiers est plus strict avec ses petits arbustes et ses allées tracées au cordeau. En tout cas le soleil tape fort, et on se sert bien de la 50 !

Jardin de Catherine de Médicis

Jardin de Catherine de Médicis

P2100806

Jardin de Diane de Poitiers

Jardin de Diane de Poitiers

La haute stature de Benoît est un avantage certain dans le labyrinthe...

La haute stature de Benoît est un avantage certain dans le labyrinthe…

Jardin

Le potager des fleurs

P2100884

Dans l'ancienne ferme, une statue déjà vue à Düsseldorf !

Dans l’ancienne ferme, une statue déjà vue à Düsseldorf !

Pour le retour nous décidons de prendre les petites routes plutôt que l’autoroute. Nous traversons la campagne, passons à côté de champs de tournesols pas encore fleuris, d’éoliennes… Nous nous arrêtons un moment à Châteaudun, ville morte en ce dimanche soir, en dehors d’une voiture pleine de jeunes qui enchaîne à toute allure les tours de place centrale, vitres ouvertes et musique à fond :-D. En tout cas ça fait du bien de se dégourdir un peu les jambes…

Châteaudun, sa place centrale...

Châteaudun, sa place centrale…

... et son château.

… et son château.

Nous terminons cette belle journée à Meudon, où nous dînons puis admirons le feu d’artifice tiré sur la tour Eiffel… avec la télé en parallèle histoire d’avoir la musique 😉

QUI a oublié de fermer la voiture...??

QUI a oublié de fermer la voiture…??

Oui, oui, nous nous serions bien passés du lampadaire allumé...

Oui, oui, nous nous serions bien passés du lampadaire allumé… mais c’était bien quand même 😉

Nous sommes rentrés bien tard à Paris ce soir-là, fourbus mais ravis de cette escapade dépaysante, et de ce bon moment passé entre amis. On remet ça mi-août pour le vol en montgolfière, en croisant les doigts pour qu’il ait bien lieu !

Publicités
Tagué , , , , , ,

5 réflexions sur “24H chrono entre Amboise et Chenonceau

  1. Papounet dit :

    Très bel article, belles photos. !

  2. Coralie dit :

    Jolie description de cette escapade ! Chenonceau est vraiment une belle visite à faire.
    Et j’ai maintenant un objectif : réussir à remplir une boîte de Pez d’un seul coup, sans en faire tomber… Rendez-vous le 18 août 😉

  3. […] à Mulhouse et à Cabourg, et en 2013 Berlin, St Malo, Porto, Nice, Düsseldorf, Marseille, les châteaux de la Loire, les Landes, Luxembourg et Copenhague… plus encore quelques autres d’ici la fin de […]

  4. […] pour tous les deux, en dehors de quelques escapades, comme du côté des châteaux de la Loire (ici), ou encore dans les Landes (ici). Nous avons tout de même trouvé quelques moments pour profiter […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :