Escapade à Sorèze, dans l’arrière-pays toulousain (du 2 au 5 septembre 2019)

Dernière escapade métropolitaine de ce Big Break 2019, Sorèze ! Ce village de l’arrière-pays toulousain est le fief d’une chère amie et fidèle lectrice de ce blog, Elisabeth. Faire coïncider nos agendas n’est pas simple mais nous sommes toutes les deux motivées et nous finissons par triompher ! Elle m’accueille les bras ouverts, et nous passons quatre très belles journées dans sa maison de famille, d’abord toutes les deux puis avec son mari Bernard.

Le charme incomparable des maisons de famille…

La superbe allée de platanes du centre de Sorèze

La vie est douce à Sorèze entre les déjeuners à l’ombre des arbres du jardin, la cueillette des figues, les pauses lecture dans le hamac, les repas constitués des fruits et légumes du jardin, et des œufs des poules du fermier voisin. Quant aux nuits, elles ont le calme de la campagne… parfait pour bien récupérer après mon passionnant mais intense mois canadien. Nous profitons au maximum de ces journées de fin d’été, où il fait encore beau et chaud la journée mais où déjà les jours raccourcissent. Nous parlons livres, voyages, et refaisons le monde autour de tasses de thé et de tarte aux pommes. Nous nous découvrons une attirance commune pour le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, cela serait un chouette projet à concrétiser !

Coucher de soleil sur la campagne

Balade au potager…

… et au verger, où poires et raisins sont soigneusement emballés par Bernard pour grossir sans être mangés !

Elisabeth se transforme en guide touristique pour me faire découvrir son village et ses environs. A Sorèze même il y a beaucoup de choses intéressantes, au premier rang desquelles l’école- abbaye, aujourd’hui transformée en musée. Du XVIIè siècle jusqu’en 1991 cette école très réputée accueillit des pensionnaires du monde entier, parmi lesquels le neuropsychiatre Henri Ey, le grand propriétaire réunionnais Philippe Panon Desbassayns, le chanteur Hugues Aufray, les frères Bogdanov…  Dans les murs de l’école-abbaye se trouve également le musée Dom Robert et de la tapisserie. Dom Robert (1907-1997) était un moine bénédictin, connu comme tapissier, peintre et céramiste ; ses tapisseries illustrent la beauté et la diversité de la nature.

La tapisserie « été » de Dom Robert

La chambre d’un pensionnaire

Les deux élèves les plus studieuses de l’école-abbaye !

Le musée du verre de Sorèze mérite également une visite, avec ses centaines d’objets parfois classiques (verres, bouteilles…) et parfois plus étonnants comme des cannes ou des épées… un travail d’une finesse et d’une précision extrêmes ! J’ai beaucoup aimé également les bouteilles de Liesse, des bouteilles de pèlerinage qui font référence à la Passion du Christ grâce à une trentaine de ludions – des sujets en verre filé – suspendus à des bulles de verre soufflé dans la bouteille, et flottant dans l’eau bénite de la fontaine Notre-Dame de Liesse.

Bouteille de Liesse

Poignée d’épée de verre

Nous faisons également une jolie balade sur les hauteurs de Sorèze, ça grimpe mais de là-haut la vue sur Sorèze et ses alentours est magnifique, à 360 degrés. En redescendant, on se dit qu’on continuerait bien un peu à marcher, alors nous poussons jusqu’à Durfort, le « village du cuivre ». Plusieurs magasins de cuivre y sont installés, et les petites rues d’autrefois existent toujours, avec leur rigole centrale d’évacuation de l’eau utilisée dans les ateliers.

Sorèze vue du ciel (ou presque !) Le grand édifice carré est l’école-abbaye

Arrivée à Durfort

Les plafonds peints de l’église de Durfort

Un autre endroit agréable pour se balader est le lac de Saint-Ferréol. Un chemin en fait le tour, et il y a aussi plusieurs petites plages. Parfait pour se rafraîchir durant les grandes chaleurs estivales ! Il a fait très sec cet été et le niveau du lac est bas. Juste à côté du lac se trouvent également de jolis jardins où il fait bon flâner.

Dans les jardins

Nous passons également une après-midi à Montolieu, le « village des livres ». C’est un véritable paradis pour qui aime se balader dans les petites rues et flâner chez les bouquinistes ! Le plus difficile est de résister à l’envie de dévaliser les étagères 😉 Quelques artistes se sont également installés dans ce village, et nous admirons notamment le travail d’un photographe voyageur.

Dans l’église de Montolieu une pieta est associée à deux drapeaux français… Ce n’est pas banal !

Pétanque à Montolieu

Un étonnant distributeur automatique de fruits et légumes bio !

« La vie est une question d’attitude, la vie est maintenant »

Petite pause goûter en terrasse avant de prendre le chemin du retour

Notre dernière balade du séjour est pour Revel, une petite ville fort sympathique avec une magnifique halle couverte datant du Moyen-Age. Le samedi s’y tient un marché réputé dans toute la région… prochaine visite à Revel à programmer un samedi donc 😉

C’est à regret que je quitte Sorèze le 5 septembre – juste avant le grand concert des 90 ans d’Hugues Aufray, un enfant du pays ! –  mais il me faut désormais repartir à la Réunion. Merci encore Elisabeth pour ces chouettes journées passées avec toi !

Tagué , , , , , ,

7 réflexions sur “Escapade à Sorèze, dans l’arrière-pays toulousain (du 2 au 5 septembre 2019)

  1. travelingaddress dit :

    Je ne connais pas du tout cette ville mais elle a l’air chouette! J’aime tout particulièrement les rigoles au centre de la rue, vestiges du passé 🙂 Le distributeur automatique de fruits, je n’avais jamais vu ça, mais pourquoi pas après tout!

  2. Elisabeth dit :

    Merci d’avoir su apprécier et embellir notre petit coin d’Occitanie où il nous reste encore beaucoup à découvrir! Alors, il faut revenir!

  3. […] Montpellier, Sarlat et sa région, le nord de la France de Valenciennes à Douai, les Landes, Sorèze et ses environs, et puis j’ai profité de Paris, de sa beauté et de sa vie culturelle […]

  4. […] la fin de notre voyage canadien, mon blogtrip de début juillet dans le Nord, mon séjour dans l’arrière-pays toulousain, Paris, notre semaine à Rodrigues, quelques balades réunionnaises… Plein de choses à vous […]

  5. […] : Le mois débute à Sorèze avec ma chère Elisabeth, se poursuit en amoureux sur l’île paradisiaque de Rodrigues… et […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :