[Transcanadian trip 24 et J25] – En week-end à Québec (24 et 25 août 2019)

« Abuse du présent. Laisse le futur aux rêveurs et le passé aux morts » – Félix Leclerc

Après nos retrouvailles à Montréal et notre roadtrip en Nouvelle-Ecosse, nous voilà donc à Québec pour le week-end, bien installés dans notre grand appartement du quartier du Limoilou. Nous avons l’impression d’attaquer un véritable deuxième voyage ! J’étais déjà venue à Québec avec mes amis Céline et Emmanuel il y a une dizaine d’années, mais pour Benoît c’est une première.

Notre appartement est donc situé dans le quartier du Limoilou, au nord du Saint-Laurent et à une vingtaine de minutes de marche du centre-ville. Après notre sieste le samedi nous commençons par nous poser en terrasse pour déjeuner, dans le quartier de Saint-Roch. Nous testons Le bureau de Poste, un resto réputé dans le quartier pour sa bonne cuisine et ses prix bas – 6$ le plat !

Pont au-dessus de la rivière Saint-Charles, entre le Limoilou et Saint-Roch

Lunch time

Ensuite, c’est quartier libre ! Benoît a repéré pas mal de boutiques de jeux et de magie qu’il veut aller voir de plus près, et moi je commence l’exploration de Québec. Je flâne dans une librairie, j’ai un coup de cœur pour le jardin Saint-Roch, si fleuri, et puis je découvre la manifestation d’art moderne « Passages insolites » : tout un tas d’installations artistiques sont réparties dans la ville, du satellite écrasé dans une plate-bande aux têtes de clowns gonflables coincées dans une impasse, en passant par des silhouettes humaines revisitées. J’aime beaucoup lorsque l’Art envahit ainsi la ville !

La grande bibliothèque du quartier Saint-Roch, malheureusement fermée

Satellite dans plate-bande 😉

Le jardin Saint-Roch

Le crapaud de Benjo, le grand magasin de jouets de Québec

Je continue ma balade dans le quartier du port et le long du Saint-Laurent. Je découvre le salon du vin de Bordeaux, qui se tient en bord de fleuve, et tous les petits cafés et terrasses, bien pleins en ce samedi ensoleillé. Tout le monde profite à fond de cette fin d’été, Québec est bien animée ! Je rejoins ensuite Benoît au niveau du château Frontenac, l’un des emblèmes de la ville… J’avais regardé pour que nous puissions y dormir une nuit, cela m’aurait fait rêver, mais c’était vraiment cher ! Apparemment c’est en janvier-février qu’ils font les meilleures promos, on reviendra 😉

Le marché du port, hélas récemment fermé !

Boire son verre les pieds dans l’eau, pas mal non ?

Répétition pour le spectacle de ce soir (plus d’infos plus bas ;-))

Retrouvailles au pied du château Frontenac

Nous passons un petit moment à organiser notre roadtrip suivant à l’office du tourisme, où l’accueil est charmant, et puis nous nous posons chez Kermess, un glacier recommandé dans notre guide. Ils ne travaillent qu’avec des produits locaux et de saison, en essayant de limiter le maximum les déchets et l’impact énergétique (bon, sauf pour l’eau hein, ils refusent de me servir un verre d’eau du robinet et me disent qu’ils ne vendent que de l’eau en bouteille plastique ^^) Quoi qu’il en soit les glaces sont très bonnes, et servies avec trois toppings au choix. Popcorn, muesli, meringues, on se fait plaisir !

Nous poursuivons ensuite notre découverte de Québec, de l’esplanade du château Frontenac au parc des plaines d’Abraham en passant par la citadelle. On en aura fait des kilomètres aujourd’hui ! En tout cas l’excellent souvenir que m’avait laissé cette ville se confirme.

Piste de luge démente (et historique !) sur l’esplanade du château Frontenac. A tester quand on reviendra y dormir ^^

Arrivée à la citadelle

Vue sur Québec depuis la citadelle

La citadelle…

… et l’un de ses petits habitants !

Vue sur le Saint-Laurent depuis les plaines d’Abraham

Québec by night

Spectacle de cirque avec une artiste très talentueuse

Le soir, nous nous rendons aux Grands Feux Loto-Québec, des soirées festives avec spectacles de danse et feux d’artifice sur le Saint-Laurent. Ce soir, c’est le dernier soir de la session 2019, qui célèbre également les 25 ans de cette manifestation. Le thème est « les fabuleux destins », avec une inspiration guinguette  /musette / Amélie Poulain / nains de jardins, j’adore ! Depuis deux ans c’est Barbada, une drag queen, qui présente le show et son énergie est contagieuse. C’est la première fois de ma vie que je vois autant de spectateurs danser en même temps que le show a lieu – d’ailleurs on ne s’en prive pas non plus. L’ambiance est vraiment excellente, cette soirée restera parmi mes beaux souvenirs de ce voyage canadien !

Barbada et les petits nains d’Amélie !

Le dimanche matin j’ai réservé une visite guidée gratuite du vieux Québec avec Sam, un Québecois pure souche. Nous ne sommes pas en avance mais nous ne sommes pas les derniers, ouf ! La visite est passionnante. Sam est un guide intéressant qui nous montre à la fois les grands monuments du vieux Québec, mais aussi d’autres endroits plus confidentiels. Il a également tout un tas d’anecdotes à raconter, bref une chouette visite, et l’occasion pour nous de parler un peu français ! Après la visite nous filons faire quelques courses et nous pique-niquons dans le petit jardin en face de la gare, où nous sommes arrivés hier. Cela nous semble déjà loin !

Parlement de Québec

Fontaine de Turny

Sam devant la maison où fut tournée une partie du film « I confess » d’Alfred Hitchcock

Ancienne prison, reconvertie en musée et centre culturel

Hôtel de ville de Québec (avec le petit drapeau « mairie de Paris » tout de même !)

Street art urbain

La gare de Québec…

… et sa belle fontaine !

Après cette petite pause, nous sautons dans le bus qui va aux chutes d’eau de Montmorency, un endroit que je voulais visiter depuis des années. Nous commençons par aller faire un tour dans le parc – où se tient un festival d’art au jardin – et dans le musée qui retrace l’histoire des lieux. Benoît me fait remarquer à juste titre à quel point les salles du musée sont vides, alors que les fauteuils du couloir, où il y a le wifi, sont pleins de gens sur leurs téléphones… Pourtant l’expo est très intéressante, elle explique bien comment les lieux ont évolué au cours des siècles : d’abord espace naturel fréquenté par les Amérindiens, le lieu fut prénommé par Champlain, avant de devenir un camp de guerre pour Wolf. Sir Frederick Haldimand y construisit ensuite une demeure, où le duc de Kent vécut sa liaison avec sa maîtresse française Mlle de Saint-Laurent. Enfin, les lieux devinrent un site industriel puis maintenant un site touristique…

Petite pause thé + muffin avant d’attaquer la visite

Montage de pierres représentant la Dame Blanche

Devant la fameuse résidence des chutes, où vécurent donc Haldimand et le duc de Kent. Maintenant elle abrite le musée et un resto, avec apparemment un brunch sympa le dimanche.

Après la culture, place à la balade et aux chutes ! Nous commençons par traverser le pont qui les surplombe. C’est vrai qu’elles sont impressionnantes ! Avec leurs 83 mètres de haut, ce sont les plus hautes chutes d’eau de la province du Québec. Elles font 30 mètres de plus que les chutes du Niagara (bon, par contre leur débit est bien inférieur !). Nous empruntons ensuite les escaliers qui permettent de descendre tout en bas, au pied des chutes, là où elles s’écrasent dans un fracas d’eau et d’écume. Il y a également possibilité de faire de la tyrolienne au-dessus des chutes, ou de la via ferrata, mais nous n’avons pas testé. Dans les escaliers, certains sportifs s’entraînent… sympa comme parcours de trail !

Les chutes d’eau de Montmorency

Après avoir bien profité des lieux nous reprenons le bus pour Québec. Nous retraversons le centre-ville à pied jusqu’au traversier vers Lévis, la petite ville en face de Québec, de l’autre côté du fleuve Saint-Laurent. Notre guide papier et notre guide humain du matin nous ont tous deux recommandé de faire la traversée pour admirer la vue sur la skyline de Québec, alors c’est parti ! Le soleil est couché et le ciel est en train de doucement s’illuminer. A Lévis nous avons un quart d’heure pour faire un petit tour, avant de repartir dans l’autre sens. Les couleurs se sont renforcées, et de joli le spectacle est devenu spectaculaire. Nous nous accoudons à la balustrade, le vent dans les cheveux, juste à profiter de l’instant, de cette skyline et de la beauté du ciel, un instant parfait…

La skyline de Québec

Petite pause photo devant les jeux d’eau de Lévis

Avant de rentrer dans nos pénates nous décidons d’aller prendre un verre au Ciel, le restaurant bar panoramique tournant de Québec. L’endroit me fait penser au Marriott Marquis de NY. Nous n’avons pas réservé et lorsque nous arrivons on nous dit qu’il n’y a plus de place en première ligne. Nous décidons d’attendre un peu qu’une place se libère, car avec les reflets des lumières sur les vitres j’ai peur que l’on ne voie pas grand-chose de l’extérieur si nous sommes plus loin. Finalement, au bout de cinq minutes, on nous dit que c’est bon, super ! Nous profitons de la vue en sirotant nos cocktails, voilà de quoi conclure en beauté cette deuxième journée à Québec !

Tagué , , , , , , , ,

2 réflexions sur “[Transcanadian trip 24 et J25] – En week-end à Québec (24 et 25 août 2019)

  1. Delphine dit :

    Wahouuuuu ! J’ai adoré cette visite de Québec ! J’avais le souvenir que la ville était plutôt petit, et du coup je ne me souviens plus de tous ces sympathiques quartiers ! Merci

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :