Escapade à la découverte du musée du Vexin

Le week-end où nous sommes rentrés d’Amérique du Sud, Benoît m’avait fait la surprise de m’emmener au salon du tourisme et de la randonnée (histoire de ne pas perdre le mojo !). Nous avions passé un petit moment sur le stand des parcs naturels régionaux d’Ile de France et j’avais participé (et tanné Benoît pour qu’il participe également ;-)) au tirage au sort qu’ils organisaient. Nous avons bien fait de jouer, quelques semaines plus tard arrivaient dans notre boîte aux lettres deux entrées pour le musée du Vexin et deux billets pour le Baladobus de la vallée de Chevreuse. Trop cool ! Nous avons donc profité d’un samedi où nous n’avions rien de prévu pour aller faire un petit tour dans le Vexin.

Le trajet, qui nous semblait être une aventure en soi, se fait finalement assez bien (cf infos pratiques ci-dessous). La dernière partie du trajet se fait à pied, la balade longe des champs de blé, de temps en temps nous apercevons quelques villages. C’est très vert, très nature, il y a de fleurs des champs partout… C’est la première fois que nous allons dans le Vexin et le coin nous plaît beaucoup.

Petite pause à la médiathèque de Cergy Saint-Christophe

Une surprenante borne à auto-stop : si vous voulez qu’une voiture vous prenne, vous appuyez sur le bouton ! Une seule destination était desservie en revanche…

La maison du parc est située dans le château de Théméricourt. Construit dans la seconde moitié du XVè siècle,  il abrite désormais le musée du Vexin. Il n’est pas encore ouvert lorsque nous arrivons ; nous en profitons pour pique-niquer dans le jardin qui l’entoure. Il abrite quelques créatures étonnantes, de métal et de bois… Au centre, une jolie pièce d’eau alimentée par l’Aubette de Meulan sert de maison à pas mal de canards.

Le château de Théméricourt, qui abrite le musée du Vexin

Nous passons deux bonnes heures à visiter le musée. Il donne des informations sur l’histoire du Vexin, les hommes qui y ont vécu, la géologie de la région, sa faune, sa flore… Plusieurs petits films complètent les panneaux. A l’étage est exposée la collection d’objets constituée par Roland Vasseur, un passionné du Vexin, d’architecture, des métiers du fer et de la piété populaire. Les dernières salles sont consacrées à une expo temporaire sur les abeilles. Nous apprenons (non sans quelques difficultés) à interpréter la danse des abeilles (on ne vous fera pas de démo, on a déjà tout oublié !), et puis nous entendons parler d’une étrange affaire… En 2012, une douzaine d’apiculteurs du Haut-Rhin eurent la surprise de récolter du miel bleu. Les abeilles avaient butiné des résidus de colorants alimentaires stockés à l’extérieur d’une usine, et destinés à la consommation alimentaire humaine. Ces résidus intoxiquèrent complètement les ruches, bloquant la ponte des reines et mettant fin à la vie de milliers d’abeilles… Une dérangeante affaire, qui fut à peine ébruitée 😦

Balade dans le jardin médicinal et mellifère devant le musée

Maison des insectes (effectivement habitée)

A l’intérieur du musée

Une fois notre visite terminée, place à la boutique ! Nous sommes moyennement raisonnables et nous faisons le plein de bières, de jus et de biscuits locaux, avant d’aller goûter tout ça (sauf la bière ;-)) dans le parc. Un dernier petit tour et il est temps de filer, le musée ferme ses portes… Nous sommes larges pour le prochain bus alors Benoît nous concocte un itinéraire par le chemin des écolier ; nous traversons certains des villages que nous avions aperçus ce matin. C’est encore une bien jolie balade, qui achève de nous convaincre de la beauté du Vexin !

Pause goûter

Premières cerises

Lavoir

Infos pratiques pour aller au musée du Vexin :

  • En transports en commun depuis Paris : prendre le RER A jusqu’à Cergy-Saint-Christophe puis le bus O4 jusqu’à Bord’haut de Vigny. Il reste ensuite 3km à faire à pied jusqu’à Théméricourt, où se trouve le musée.
  • Nous avons passé deux bonnes heures dans le musée, en prenant vraiment notre temps. Prix de l’entrée : 4 euros/personne. Je l’ai trouvé intéressant, Benoît l’a trouvé un peu poussiéreux… On vous laisse vous faire votre propre opinion 😉
  • Possibilité de pique-niquer dans le parc du château, il y a plusieurs tables de pique-nique et le cadre est très agréable.

L’étonnante gare de Cergy Saint-Christophe

Tagué , , , ,

5 réflexions sur “Escapade à la découverte du musée du Vexin

  1. laurianne132 dit :

    Si je comprends bien, vous êtes passés par Achères Ville !!! Nous, nous adorons le Vexin, d’ailleurs tu as dû lire quelques uns de mes articles consacrés à cette jolie région. Je suis en train de rattraper mon retard de lecture et tu nous entraînes dans des endroits tellement différents et éloignés les uns des autres que tu m’en donnes le tournis !!!! Bisous

  2. tiphanya dit :

    J’ai habité pendant des années juste à côté et je n’y suis jamais allée. Il faut dire que l’on m’a toujours affirmé que c’était impossible d’y aller en transport en commun (la faute au 3km à pied je suppose).
    Je trouve tellement dommage que des lieux qui veulent défendre la nature ne mettent pas plus en place des accès en transport en commun.

    • Je me suis fait la même remarque que toi, j’ai été étonnée de voir qu’il n’y avait aucun système de navette ou de bus mis en place… Bon, ceci étant dit, les 3km à pied se font bien, sur des sentiers à travers champs ou des routes peu passantes.

  3. […] ensuite Paris via le Vexin, cela me fait sourire de repasser par là quelques jours après notre balade avec […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :