[Kazakhstan 3] – Turkestan, mausolée de Yasawi et ruines de Sauran

Ce matin, après un dernier petit tour dans Chymkent, nous prenons la direction de Turkestan. Lorsque nous arrivons à la gare routière on nous dit que le prochain bus est dans près de trois heures, mais qu’il y a des minibus qui partent quand ils sont pleins. Le système est bien rodé, et en quinze minutes à peine notre minibus est prêt à partir. Nous avons une place chacune (et une pour nos bagages car il n’y a pas de coffre !), le minibus est plutôt neuf, bref rien à voir avec Madagascar 😉

Le trajet se passe bien en dépit de quelques frayeurs automobiles ; le chauffeur va parfois un peu vite pour moi ! Sur le bord de la route, les champs sont pleins de coquelicots, c’est très joli. A notre arrivée nous filons tout droit à l’hôtel Edem, où nous ne dormirons pas (train pour Almaty à minuit oblige) mais où nous voudrions laisser nos bagages pour la journée. Ils acceptent facilement, super ! Une fois délestées de nos sacs et valises, nous attaquons nos visites.

En chemin, une yourte…

… et un écureuil trop mignon !

Nous commençons par visiter le joyau architectural et plus grand site de pèlerinage du Kazakhstan : le mausolée de Khodja Ahmad Yasawi, un grand sage soufiste. La tombe originelle de Yasawi était déjà un lieu de pèlerinage lorsque Tamerlan ordonna en 1390 la construction d’un mausolée plus grand. Celui-ci est décoré de faïence blanche et bleue, et possède une coupole turquoise (actuellement en rénovation). La façade principale, non terminée à la mort de Tamerlan, est restée en terre avec des échafaudages apparents. Impressionnant ! Le site est classé à l’UNESCO.  A l’intérieur, la salle principale expose un grand chaudron et d’autres petites salles exposent des plats, des pièces anciennes, des ceintures… Le tombeau de Yasawi est visible via deux corridors adjacents.

Façade avant du mausolée, restée inachevée. Les échafaudages d’époque sont encore visibles (ce sont les morceaux de bois qui sortent au centre de la façade)

Façade arrière, bien plus belle avec ses mosaïques… et totalement déserte !

Les mariés s’en donnent à coeur joie pour les photos à côté du mausolée (mais toujours côté façade inachevée, allez comprendre…)

Devant le mausolée de Yasawi se trouve la réplique du mausolée de la bégumRabigha-Sultan, arrière petite-fille de Tamerlan (l’original, construit au XVè siècle, a été rasé en 1898)

Nous nous baladons ensuite dans le parc, qui comprend de nombreux autres mausolées et tombeaux. Nous visitons les anciens bains, la mosquée du Vendredi, puis le musée d’histoire. La mosquée souterraine, où se trouve la cellule dans laquelle s’est retiré Yasawi à la fin de sa vie, était malheureusement inaccessible pour travaux.

Les anciens bains

Mosquée du vendredi

Nous repassons ensuite à l’hôtel Edem afin qu’ils nous appellent un taxi, et nous partons visiter l’ancienne forteresse de Sauran. Cette cité de la route de la soie, autrefois prospère, est désormais réduite à l’état de ruines entre lesquelles fleurissent des milliers de coquelicots. De hautes murailles entouraient une ville active et décrite comme agréable. Beaucoup de fondations persistent et sont encore visibles. Le lieu est grand, calme, quasiment désert et empreint comme souvent d’une certaine mélancolie… Les coquelicots d’un rouge profond se balancent dans le vent, entre ce qu’il reste de cette ville, et nous rappellent à quel point les choses passent et sont éphémères.

De retour à Turkestan nous dînons au restaurant de l’hôtel Edem (il fallait bien les remercier tout de même ;-)) et puis nous filons à la gare attraper notre train… 17 heures de voyage nous attendent jusqu’à Almaty !

Infos pratiques pour découvrir le mausolée de Yasawi à Turkestan et les ruines de Sauran :

  • Turkestan : Entrée 500 tenge par personne pour le mausolée de Yasawi. Le billet donne également accès au musée et aux anciens thermes. Les autres monuments du site sont gratuits. Comptez 2-3 heures de visite pour bien voir
  • Ruines de Sauran : Nous y sommes allées en taxi AR avec 30 minutes de visite sur place. Nous avons payé 10 000 tenge. Nous serions bien restées plus longtemps, n’hésitez pas à demander une heure d’attente sur place, le site est grand et c’est sympa de se balader entre les ruines !
Tagué , , , , , ,

5 réflexions sur “[Kazakhstan 3] – Turkestan, mausolée de Yasawi et ruines de Sauran

  1. Delphine dit :

    Le bleu des coupoles 😍😍😍

  2. […] en train que nous rejoignons Almaty depuis Turkestan. Nous réservons nos billets la veille du départ, et il ne reste plus que six places disponibles : […]

  3. travelingaddress dit :

    C’est magnifique ces mausolées! Bon j’avoue que de mon côté, je préfère le côté fini 🙂

    • Je comprends, on s’est dit la même chose 😉 mais ce qui était surprenant c’est qu’il n’y avait personne du côté terminé ! Même les mariés se faisaient prendre en photo du côté inachevé uniquement…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :