[Antarctica 2019 #9] – De Fortuna Bay à Stromnes

C’est tout blanc dehors lorsque j’ouvre le store ce matin. Il continue d’ailleurs à neiger un peu, moins qu’hier mais de façon persistante. Nous avons jeté l’ancre à Fortuna Bay, le lieu de notre premier débarquement aujourd’hui. Nous nous sommes inscrits pour une randonnée de Fortuna Bay à Stromnes ; il s’agit du dernier tronçon parcouru à pied par Shackleton et ses cinq compagnons, alors qu’ils cherchaient du secours pour leurs autres compagnons de voyage restés à Elephant island. Nous sommes censés faire cette partie à pied, pendant que les autres passagers rejoignent ensuite Stromnes en bateau.

A Fortuna Bay, nous déambulons parmi les otaries à fourrure et les manchots royaux. Il y en a partout, tellement, c’est incroyable… Il continue de neiger, cela donne une atmosphère très particulière à cette sortie. Tessa nous a donné 1H30 mais au vu de la météo (c’est vaguement bleu dans notre dos, mais tout bouché en direction de la rando !) nous sommes quasiment certains que la randonnée va être annulée. Du coup nous prenons notre temps ! Nous passons aussi un bon moment à papoter avec Monica.

Comité d’accueil à l’arrivée à Fortuna Bay

Un fur seal sur 800 naît blanc… on l’a trouvé !

En marron, ce sont les jeunes

En retournant sur le bateau, nous apercevons tout un groupe de manchots royaux en train de s’amuser sur le gros flotteur/casse vagues à l’avant du Fram. Ils nagent autour, se mettent debout dessus… Ce sont décidément des animaux très joueurs ! Nous déjeunons rapidement avec l’espoir de pouvoir retourner à terre faire la rando, mais nous apprenons finalement qu’elle est annulée. Snif ! On s’en doutait, mais c’est quand même dommage… Nous allons donc tous rejoindre Stromnes en bateau, et essayer de débarquer là-bas.

Sur quoi ces manchots sont-ils donc montés…?

… sur le flotteur avant du Fram pardi !!

Après le déjeuner, je m’installe au salon panoramique. Je fais un peu de blog, en préparation des 24h de wifi que nous allons sans doute prendre à partir de demain soir. J’aperçois une ancienne station baleinière, puis Stromnes se dévoile… Il s’agit encore d’une station baleinière ; contrairement à celle de Grytviken elle n’a pas été rénovée du tout, et il est interdit de s’approcher des bâtiments qui sont pleins d’amiante et à risque élevé d’effondrement.

Autre station baleinière

Arrivée à Stromnes

La grosse rando a été annulée mais nous allons tout de même nous dégourdir les jambes en marchant jusqu’à la « cascade de Shackleton ». A défaut des cinq derniers kilomètres, ce sont les dernières centaines de mètres de leur périple ^^ C’est Verena qui est préposée à la cascade aujourd’hui (les membres de l’équipe d’expédition sont à chaque fois dispatchés sur des postes différents), nous passons un bon moment à discuter… Elle est vraiment très sympa. Elle nous explique qu’elle est entrée chez Hurtigruten par le bouche à oreilles via son frère ; cela fait maintenant dix ans qu’elle y travaille, principalement depuis la Suisse (elle a un poste d’encadrement), et deux mois entre Arctique et Antarctique.

En route vers la cascade

Arivée à la cascade de Shackleton

Sur le retour nous hâtons le pas car mine de rien l’heure a pas mal tourné, et nous voulons également aller voir de plus près l’ancienne station baleinière. Normalement il fallait choisir entre la cascade et la station, mais on tente de faire les deux ^^ A l’intersection on passe l’air de rien devant la chef d’expédition, et zou on bifurque vers la station… on a réussi 😉 Devant la station c’est Björn, l’historien du bateau, qui est en poste. Nous sommes assez loin des bâtiments, pour les raisons que j’ai énoncées plus haut, mais nous les voyons tout de même bien (et avec les jumelles c’est encore mieux ;-))

Traces d’une autoroute de manchots

La soirée sur le bateau se passe ensuite tranquillement. Benoît se sent barbouillé alors je vais dîner toute seule, ce soir c’est buffet asiatique. Tom nous fait le briefing pour la journée de demain, en mettant du conditionnel dans toutes ses phrases… En gros, on verra selon la météo quoi ^^ (mais ça on commence à l’avoir compris…).

Ambiance fantomatique du soir…

Tagué , , , , , , ,

10 réflexions sur “[Antarctica 2019 #9] – De Fortuna Bay à Stromnes

  1. Lair_co dit :

    Mais cette proximité avec les manchot royaux olololo (#TeamObscessionDesManchots), et ce bébé seal blanc quelle beauté ❤ ❤
    Et c'est cool mine de rien toutes ces explications scientifiques, et conférences, je ne savais pas qu'il y avait cela à bord !

  2. launaguet dit :

    Coucou,
    C’est l’heure d’étaler ma science…: Sauf erreur de ma part, la fleur à « pompons » rouges que tu as prise en photo est une Acaena. C’est une fleur particulièrement dangereuse pour les oiseaux. Si ils se posent dans un champs d’Acaena les « pompons » se collent à leurs plumes et les oiseaux ne peuvent plus décoller. Mort assurée !
    Et pour info les restes de la dernière usine baleinière française se trouve sur les îles Kerguelen, à Port Jeanne d’Arc. Je trouve que ce sont des lieux émouvants car des gens travaillaient là dans des conditions terribles et pas mal y ont laissé la vie (en tout cas à Kerguelen).
    Bonne poursuite, bande de p’tits veinards

    • Merci pour ta science ! En plus je voulais chercher cette info car j’ai trouvé ces fleurs fascinantes. Je ne savais pas qu’elles étaient dangereuses pour les oiseaux mais cela ne me surprend pas, nous en avons retrouvé si souvent accrochées à nos lacets ou pantalons…
      Quant aux Kerguelen, je rêve d’y aller un jour…
      Les stations baleinières m’ont je pense moins émue que toi, ou en tout cas pas pour les mêmes raisons… j’ai surtout pensé aux milliers de baleines qui s’y sont fait tuer. C’est un terrible exemple je trouve de ce que l’être humain est capable d’infliger à son environnement… On a failli les faire disparaître tout de même.
      Grosses bises ! C’était bien les vacances ?

  3. Géraldine dit :

    Ta photo panoramique depuis Fortuna Bay est superbe.
    Et cette vie sauvage… vite, la suiiiiiiite !

  4. Jérémie dit :

    Bon et bien, je vais devoir vous revoir rapidement afin de prendre toutes les infos sur cette croisière… il y a pas débat!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :