De la ravine Bernica aux rondavelles de Saint-Leu

Après un samedi bien chargé (travaillé pour moi, et retour de Benoît de métropole après une semaine de boulot bien intense), nous voulions profiter au maximum de notre « dimanche de week-end ». Son contenu a finalement dépassé nos espérances, et avec un programme alliant rando, baignade et nightlife nous sommes rentrés à Saint-Denis le dimanche soir totalement déconnectés. Nous avons partagé cette journée avec Clémence, ma remplaçante chez SuperColoc 😉 Allez je vous emmène !

Première étape, la ravine Bernica. Cette petite balade du côté de Saint-Paul me tentait depuis que j’avais vu plusieurs gravures de cette ravine au musée Léon Dierx de Saint-Denis. Le chemin est étroit et peu tracé, nous avons rapidement l’impression d’être dans la jungle (et pourtant nous sommes à deux pas de la route du littoral !) Nous slalomons entre branches, lianes, toiles d’araignées et moustiques, jusqu’à arriver au poit de vue final sur le bassin Pigeon et sa petite cascade. En chemin nous croisons un groupe de jeunes tangues, ils sont adorables ! Ils se cachent dans les feuilles mortes, on dirait un croisement entre des hérissons (pour la taille et l’aspect général) et des marcassins (pour les rayures). Sur le chemin du retour nous décidons de nous encanailler vers le bas de la ravine, afin d’atteindre le bassin. Certains passages sont un peu périlleux mais ça passe, et puis nous tombons nez à nez avec un beau caméléon orange ! Depuis le bas nous voyons bien mieux le bassin. Seule petite déception, je ne vois pas trace de la tombe qui figurait sur les gravures du musée.

Clémence dans la jungle !

Point de vue final

Au bord du bassin Pigeon

Nous mettons ensuite le turbo pour fuir les hordes de moustiques qui nous trouvent de toute évidence à leur goût, et nous nous remettons de nos émotions – à défaut de nos piqûres ! – au palais de l’eau de coco, où nous nous régalons d’eau de coco glacée et de bonbons coco mortellement bons.

Nous mettons ensuite le cap sur l’Ermitage, où nous avons rendez-vous avec un ami de Clémence. C’est l’heure de filer barboter dans le lagon ! Il est enfin rouvert (il a été fermé par mal de temps après les grosses pluies de janvier), et malgré un drapeau orange pour cause de méduses nous filons illico piquer une tête. Nous jouons un peu au frisbee dans l’eau avant d’attaquer le snorkelling. Nous avons de la chance aujourd’hui, l’eau est limpide et les poissons sont au rendez-vous ! Par contre il y a un fort courant, il faut faire attention à ne pas se faire emporter trop loin. En sortant de l’eau le courant me déséquilibre d’ailleurs un peu et je m’érafle la jambe contre un massif coralien, me voilà depuis avec un bon gros souvenir de ce dimanche…

Coucher de soleil à Saint-Leu

Nous terminons la journée à Saint-Leu, où se tiennent comme tous les dimanches soirs les rondavelles. Il s’agit de scène musicale en plein air avec des concerts et tout plein de stands de nourriture. C’est hyper sympa et convivial ! Il y a pas mal d’options végé en plus. Bref, une très bonne soirée, que nous espérons avoir l’occasion de renouveler !

Publicités
Tagué , , , , ,

3 réflexions sur “De la ravine Bernica aux rondavelles de Saint-Leu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :