Parenthèse enchantée dans les Makes (10 et 11 juin 2017)

Depuis l’arrivée de Benoît nous essayons d’alterner des balades que j’ai déjà faites mais que Benoît ne connaît pas et des balades nouvelles pour tous les deux. C’est donc ainsi que nous avons profité du WE du 10 juin pour aller nous mettre au vert dans les Makes, dans les hauts de Saint-Louis 🙂 Les Makes étaient une région qui me tentait depuis mon arrivée à la Réunion et que je n’avais pas encore eu l’occasion de découvrir. Fraîcheur des hauts, belles balades, observatoire astronomique, parc d’accrobranche, le coin a de sérieux atouts !

Nous ne nous pressons pas le samedi matin, et nous quittons Saint-Denis en toute fin de matinée. Nous triomphons de la partie pénible du week-end, c’est-à-dire du bus (comme toujours trop petit pour le nombre de gens qui veulent y monter le WE… à chaque fois on a l’impression de perdre 10 points de karma) et de ses occupants (pourquoi mettre sa musique à fond dans un bus public, pourquoi ??), puis nous pique-niquons à la gare routière de Saint-Louis, en attendant notre deuxième bus pour les Makes. Ce deuxième trajet est bien plus agréable et court, ouf, encore un peu de foule et d’incivilités et je perdais définitivement Benoît 😉

Le gîte où nous avons réservé une chambre pour la nuit est fermé lorsque nous arrivons, du coup nous partons tout de suite nous balader. Le village des Makes est tout en longueur, le long de la route. On dirait un peu l’un de ces villages le long des nationales en métropole… en style créole tout de même, avec de bien jolies cases et des jardins très fleuris. Nous nous posons pour goûter à la terrasse de la boulangerie du village, avant de craquer pour quelques bonbons qui sont vendus à l’unité, comme autrefois… Petite séquence nostalgie !

Vue sur le village des Makes

La Poste des Makes

Nous nous éloignons ensuite du centre, et après quelques dizaines de minutes de marche entre champs de légumes, d’agrumes et de canne nous nous retrouvons dans la forêt de Bon Accueil où un petit circuit botanique nous tend ses panneaux. Cette forêt est l’une des dernières parcelles de « bois de couleur » de l’île, et elle est entretenue afin de rester le plus proche possible de ce qu’elle était à la base, avant l’introduction des plantes invasives comme le gingembre. Cette petite promenade nous plaît beaucoup, et fait pile poil la durée qu’il faut pour que nous puissions ensuite rentrer avant la nuit.

Goyaviers en chemin (à ne pas confondre avec les goyaves)

Dans la forêt de Bon Accueil

Nous arrivons au gîte en même temps qu’un autre couple ; Nathalie et Gérald, les propriétaires, nous accueillent tous les quatre avec le sourire et nous nous sentons rapidement comme à la maison ! Nous prenons possession de notre chambre et profitons d’une bonne douche chaude avant de tous nous retrouver autour de la table du dîner. La nourriture est savoureuse (avec une option végé comme demandé), les portions généreuses et la conversation de nos hôtes, passionnante… On ne voit pas le temps passer ! Vers 22 heures c’est la fatigue qui met un terme à nos discussions… Nous filons alors nous blottir sous nos quatre couettes et couvertures, avoir un peu froid ici c’est juste trop bon !

Eh oui, une couette Charlotte aux Fraises, carrément !

Nous dormons super bien, tellement bien que nous coupons le sifflet à notre réveil lorsqu’il se met à sonner afin de profiter encore un peu de notre lit. Lorsque finalement nous émergeons, c’est un petit-déjeuner de roi qui nous attend… Diverses sortes de pains, viennoiseries, fromages, confitures, yaourts maison, on se régale ! Nos co-voyageurs sont déjà là, ils se sont levés à six heures pour aller voir le lever de soleil sur le cirque de Cilaos, nous on n’en a pas eu le courage 😉

Nous avons bien besoin de prendre de l’énergie, car aujourd’hui c’est une grosse rando qui nous attend : direction la « fenêtre des Makes », un point de vue sur le cirque de Cilaos (justement là où nos co-voyageurs sont allés, mais en voiture pour eux… il y a les vrais, et les autres ^^). Vingt km AR, avec bien sûr du dénivelé, on est à la Réunion quand même !

Les cinq-six premiers kilomètres se font sur route, mais les jolies vues sur le village et ses environs compensent largement le côté un peu désagréable du bitume. Nous croisons aussi plusieurs sites de pique-nique / BBQ particulièrement sympathiques, à garder en tête pour une prochaine fois.

Vaches à l’ombre

Les fougères arborescentes, ma plante chouchoute ici

Sympa comme spot pique-nique non?

Un peu plus loin nous rattrapons un joli sentier forestier, qui s’avère longer un hébergement insolite sous des « bulles » que j’avais repéré sur internet (mais qui était totalement hors budget). Le sentier grimpe tranquillement dans la forêt. Il fait frais, les oiseaux chantent et le ciel reste parfaitement dégagé, les conditions sont idéales ! L’hiver austral est décidément la meilleure saison pour marcher ici.

Vue jusqu’à l’océan (et devant, les fameux gingembres invasifs)

Les fameuses bulles (plus de 200 euros la nuit tout de même…)

Nous arrivons finalement à la fameuse fenêtre, et là c’est l’émerveillement : un magnifique panorama sur le cirque de Cilaos s’étend sous nos yeux. La visibilité est excellente, nous voyons bien les remparts, les villages… au top ! Nous tombons nez à nez sur l’un de mes collègues, la Réunion est petite 🙂

Vue sur le cirque de Cilaos depuis la fenêtres des Makes !

Nous pique-niquons face à la vue avant de continuer en direction du piton Cabris. Qui dit « piton » dit « grimpette », on aurait dû s’en douter… mais aussi beaux points de vue ! Sur le chemin nous croisons quelques beaux spécimens arachnéens, je vous laisse juger 😉

La fin de la balade se fait un peu dans la douleur, j’en ai plein les pattes… heureusement que j’ai un compagnon de papotage, et que la lumière du soir est belle comme je l’aime ! Enfin, cela valait bien le coup de souffrir un peu, cette rando fait partir de mes coups de cœur réunionnais. Nous récupérons ensuite nos sacs au gîte et nous affalons au pied de l’arrêt de bus. Il ne faut pas le rater, c’est le dernier de la journée… Les trajets s’enchaînent bien, et nous rentrons à Saint-Denis fatigués, mais de bonne fatigue, ce week-end nous aura vraiment ressourcés. Nous voilà les batteries bien rechargées pour attaquer la semaine qui s’annonce !

Infos pratiques :

  • Nous avons dormi dans la chambre d’hôtes « Le Relais des Makes », 30 euros la nuit en chambre double avec petit-déj inclus et 15 euros/personne le dîner (option végé possible). Le lieu est très agréable et l’accueil parfait, vous pouvez y aller les yeux fermés… Il y a un arrêt de bus à 20 mètres.
  • Rando du village des Makes à la fenêtre des Makes, puis retour par le piton Cabris : environ 20km au total. Nous avons mis 3 heures pour monter avec peu de pauses, et 7H30 au total en comptant le pique-nique et les diverses pauses.
  • Pour l’observatoire astronomique et l’accrobranche, il faut réserver en avance sur internet… on a déjà prévu de tester sur un autre WE.
Publicités
Tagué , , , , ,

5 réflexions sur “Parenthèse enchantée dans les Makes (10 et 11 juin 2017)

  1. Géraldine dit :

    J’adore la couette Charlotte aux fraises !!!

    Et, sais-tu d’où vient le nom des Makes ? Cela m’intrigue…

    • Alors rien que pour toi je me suis renseignée ! Et voilà ce que j’ai trouvé : « Le nom des Makes vient du lémurien originaire des forêts humides de Madagascar, le Maki Vari. Cette espèce fut introduite aux Makes vers 1840, mais fut rapidement exterminée par la chasse peu après 1900. » Merci pour cette question, j’ai appris quelque chose 😉 Gros bisous à vous trois !

  2. […] sentier littoral ouest puis (pour moi) à Mafate, en juin aux bassins de la mer et de la paix puis dans les Makes. C’est aussi en juin que nous avons fait notre première vadrouille australe hors-département, […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :