[Hurtigruten J4] : Navigation au-delà du cercle polaire, jusqu’au Trollfjord

DSCF5276Bronnoysund, Sandnessjoen, Nesna… Les escales défilent sans nous réveiller dans la nuit claire. Lorsque le réveil sonne à 6H30 je file me positionner dans le salon panoramique avec une tasse de thé : dans quelques dizaines de minutes nous allons franchir le cercle polaire arctique. Je garde les yeux fixés sur l’horizon, et dès que le Capitaine fait l’annonce je file sur le pont extérieur. Nous ne sommes pas nombreux, le froid et l’heure matinale semblent en avoir dissuadé un certain nombre ! Il est finalement 7H22 et 32 secondes lorsque nous franchissons le cercle polaire arctique, symbolisé par un globe installé sur un îlot. Pas facile de décrire mon état d’esprit à ce moment-là, en tout cas j’ai ressenti un déferlement d’émotions… Franchir le cercle polaire arctique avait toujours tenu du mythe absolu pour moi, et je trouve extraordinaire d’être là à ce moment précis. Je savoure l’instant !

DSCF2996

Le globe du cercle polaire arctique

Ma mère a préféré rester au chaud dans la cabine, mais elle a bien vu le globe elle aussi depuis notre hublot. Nous nous retrouvons pour le petit-déjeuner puis descendons un moment à terre lors de notre arrêt à Ornes, petit port de 1600 âmes. L’escale est brève (15 minutes) mais cela fait du bien de se dégourdir les jambes ! A côté de nous sur le quai un couple est sorti promener son chien. Nous sommes à quelques mètres du bateau lorsque la corne de brume résonne, c’est le signal du départ ! Nous sautons d’un bond sur la passerelle, sous le regard rigolard du steward.

Croisement d’un collègue (mais lequel, telle est la question…)

Croisement d’un collègue (mais lequel, telle est la question…)

DSCF5294

DSCF5289

DSCF5291

DSCF5295

DSCF5296

Peu après 10 heures tous les passagers sont conviés sur le pont pour la cérémonie du baptême polaire. Celle-ci est animée par le Capitaine et par Neptune lui-même, qui après quelques appels de la foule sort en personne de l’océan. L’homme et le dieu commencent par remettre à la gagnante du concours – qui a trouvé l’heure du passage à une seconde près ! – un grand drapeau Hurtigruten, puis ils attaquent… les baptêmes, sous forme de louches d’eau et de glaçons versées dans le cou des volontaires. J’ai prévu le coup et j’ai mis mes vêtements de la veille… choix qui s’avère judicieux au vu du niveau de trempage post-baptême. Heureusement qu’il y a un petit verre de vin doux pour se réchauffer (et surtout une bonne douche ;-)) Me voilà donc officiellement baptisée, par Neptune en personne qui plus est ! Attention délicate, nous découvrirons un peu plus tard sur la porte de notre cabine nos deux certificats de passage du cercle polaire…

Le capitaine serre la main de Neptune

Le capitaine serre la main de Neptune

DSCF5323

DSCF5331

DSCF5332

Nous déjeunons un peu plus tôt que d’habitude car à 12H30 nous accostons à Bodo, où 2H30 d’escale sont prévues. Au beau milieu du déjeuner un steward vient me faire la conversation, et me demande comment j’ai trouvé le baptême… avant de me révéler que Neptune, c’était lui 😀

Avec ses 50 000 habitants Bodo est la plus grande ville du Nordland. Nous faisons un saut à l’office du tourisme avant de partir visiter le musée de la ville, qui s’avère assez intéressant. Au rez-de-chaussée on trouve notamment l’un des rares tambours chamaniques au monde et des reconstitutions de scènes de vie. A l’étage les salles retracent l’histoire de Bodo à partir de la seconde guerre mondiale, où la ville a été presque entièrement détruite par un incendie. Deux salles attirent particulièrement mon regard : l’une présente tout un assortiment d’outils médicaux anciens, l’autre expose une collection entière de boîtes de sardines. Original ! Il y a aussi un petit film historique que nous n’avons malheureusement pas le temps de regarder en entier, mais qui ets très bien fait et que je vous recommande si vous passez par Bodo.

Le musée historique de Bodo

Le musée historique de Bodo

Tambour chamanique

Tambour chamanique

Hutte traditionnelle

Hutte traditionnelle

L'incendie de Bodo fait suite à un bombardement, le 27 mai 1940

L’incendie de Bodo fait suite à un bombardement, le 27 mai 1940

DSCF5415

DSCF5416

DSCF5435

Nous faisons ensuite un grand tour en ville, de l’église avec sa tour étonnante au port où les vendeurs de crevettes écoulent leur pêche du jour… Si Bodo ne brille pas par son architecture, elle est néanmoins une ville très agréable qui nous plaît bien !

DSCF5486

L'église et son étonnante tour

L’église et son étonnante tour

DSCF5464

Vendeur de crevettes

Vendeur de crevettes

DSCF5471

De retour au bateau nous retrouvons les passagers qui avaient opté pour une excursion payante – cette fois-ci pour aller voir le Saltstraumen, le maelström le plus puissant au monde. Ce phénomène naturel semble impressionnant, mais ce sera pour une prochaine fois pour nous… L’excursion est en effet vendue 131 euros/personne pour 2h de bateau alors que le maelström se voit gratuitement depuis un pont situé à quelques kilomètres de Bodo. We’ll be back ! Nous nous installons sur le pont à notre habitude pour assister au départ du bateau et nous reprenons notre navigation, toujours plus vers le nord… Le temps est brumeux aujourd’hui, mais finalement cela va bien avec les paysages que nous croisons, entre petites maisons traditionnelles, îles désertes à foison,  plages de sable fin (si, si…) et quelques raffineries tout de même.

DSCF5502

DSCF5511
DSCF5528

DSCF5546

Phare de Landegode

Phare de Landegode

Après le phare de Landegode nous attaquons la traversée de Vestfjord, en pleine mer. Direction Stamsund, sur les îles Lofoten ! La particularité de cette petite ville est de posséder la plus longue jetée en pierre d’Europe construite de la main de l’homme. Nous faisons quelques pas dessus, puis je pique un sprint pour jeter un coup d’œil au centre-ville sans louper le bateau… L’Express Côtier n’attendra pas ! En arrière-plan le spectacle des montagnes dans la brume est superbe.

DSCF3011

DSCF5582

Nous dînons avec nos amies françaises avec lesquelles le contact passe toujours aussi bien. Nous avons maintenant élaboré toute une stratégie pour avoir suffisamment de pain (on prend tout de suite chacune notre tranche réglementaire, puis on demande du rab dans la foulée) ^^ Durant le repas nous apercevons Henningsvaer, un petit village de pêcheurs, et puis nous croisons le MS Nordnorge.

DSCF3026

Henningsvaer

MS

MS Nordnorge

En guise de promenade digestive, c’est Svolvaer que nous découvrons. La capitale des îles Lofoten,  organisée autour de son port, semble comme blottie au pied de pitons rocheux. Nous nous baladons au hasard de nos envies, les Lofoten ont définitivement un goût de revenez-y…

Svolvaer

Svolvaer

DSCF5667

DSCF5620

Surplombant la ville, le « saut de la chèvre » : deux petits pitons rocheux que les plus courageux tentent de franchir d’un bond

Surplombant la ville, le « saut de la chèvre » : deux petits pitons rocheux que les plus courageux tentent de franchir d’un bond

Séchoirs à morue

Séchoirs à morue

DSCF5654

Nous remontons sur le bateau ravies de notre petite balade, mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises… Nous pénétrons dans le Raftsund, un fjord de 26km au beau milieu duquel se trouve comme une petite virgule : le Trollfjord. C’est sans hésitation que notre Capitaine s’engage dans ce fjord, uniquement accessible par mer calme, qui est l’un des plus étroits de Norvège.. Nous sommes à l’avant du bateau et n’en ratons pas une miette. Nous sommes entourés de montagnes de près de 1000m de hauteur, de-ci de-là une petite cascade se jette tout droit dans les eaux turquoises du fjord… et puis, nous arrivons au bout, et là nous débutons le demi-tour. Tourner dans un fjord si étroit –il est à peine deux fois plus large que la longueur du bateau – nécessite une grande habileté, et le Capitaine s’en tire haut la main. De là où nous sommes placées c’est très impressionnant, on dirait que le bateau va rentrer dans la falaise. Nous sommes scotchées !

DSCF5708

DSCF3063

Entrée dans le Trollfjord

Entrée dans le Trollfjord

DSCF3082

Arrivée à la fin du Trollfjord…

DSCF3079

… avec parfois une eau bien turquoise.

Demi-tour !

Demi-tour, la falaise n’est vraiment pas loin !

Nous avons passé le cercle polaire et donc le soleil ne se couche plus, nous voilà vraiment au pays du soleil de minuit… Le ciel est très nuageux ce soir donc il n’y a pas grand-chose à voir. La luminosité par contre est étonnante, on se croirait réellement en pleine journée. Le fait de ne pas avoir de nuit a un côté très excitant, et j’ai bien du mal à aller me coucher… Je m’endors finalement vers 1H30, les rideaux opaques de la cabine bien tirés 😉

Publicités
Tagué , , , , , , ,

6 réflexions sur “[Hurtigruten J4] : Navigation au-delà du cercle polaire, jusqu’au Trollfjord

  1. Géraldine dit :

    Alors ça, des nuits sans nuit, je veux bien croire que ça ne donne pas envie d’aller au lit !! Oui, je voudrais bien voir ça, un jour (ou une nuit)… 😉

    • Coucou Géraldine ! Je ne pensais pas que cela serait aussi stimulant à vrai dire… Il y avait à la fois l’excitation de guetter le soleil de minuit et regarder le paysage, mais aussi je crois une action propre de la luminosité sur mon cerveau qui me disait « reste réveillée, c’est encore la journée » 😀 Grosses bises !

  2. Sophie L dit :

    Merci pour cette découverte de Bodo, parce que c’est une escale où en général je fais la sieste 🙂 et je ne connaissais pas ce musée, je note pour un prochain voyage.
    Sympa l’entrée dans le Trollfjord!

    • Le musée est intéressant et nous a bien plu. Notre seul regret, ne pas avoir eu le temps de voir le petit film de l’étage en entier… Quant au Trollfjord, ce fut l’un des moments forts pour nous de cette belle croisière.

  3. L’entrée dans le trollfjord a quelque chose de magique (et presque flippant), hate de lire la suite!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :