Un dimanche en montgolfière…

Déjeuner sur la route au Courtepaille

Déjeuner sur la route au Courtepaille

En mai 2013 nous avions profité d’une offre sur Grou*pon pour réserver avec des amis un vol en montgolfière au-dessus des châteaux de la Loire. Seize mois et trois annulations plus tard – deux de la part des prestataires du fait de la météo défavorable, et une de notre fait car je partais en Californie – nous avons finalement pu réaliser ce vol en amoureux,  le dimanche 7 septembre 2014, au départ de Chaumont-sur-Loire.

Avec ses 32 places et sa toile qui mesure 40m de long et contient 21 000m3 d’air cette montgolfière est la plus grande au monde, et c’est vrai que sa taille est impressionnante… Nous retrouvons les autres voyageurs à Chaumont-sur-Loire, avant d’être emmenés en jeep dans le champ d’où nous allons décoller. Après un briefing sécurité nous assistons à tous les préparatifs, notamment le gonflage de la toile, avant de nous installer à nos places. Tout le monde s’accroupit dans la nacelle, le pilote lance les brûleurs à fond… et c’est parti !

Dans les vignes de Chaumont

Dans les vignes de Chaumont

La nacelle est énorme, et subdivisée en huit compartiments de quatre personnes

La nacelle est énorme, et subdivisée en huit compartiments de quatre personnes (et deux pour le pilote, le co-pilote et les brûleurs)

Gonflage de la toile

Gonflage de la toile

P2440836

P2440841

Vite, on va bientôt décoller !

Vite, on va bientôt décoller !

Le décollage est extrêmement doux, nous ne nous rendons pas compte que nous quittons le sol. Lorsque le pilote nous autorise à nous relever, nous sommes déjà à plusieurs dizaines de mètres au-dessus du sol, et la vue sur la campagne est superbe… Durant une heure, nous survolons les environs de Chaumont et Amboise, admirant les deux grands châteaux de ces villes ainsi que d’autres plus petits, souvent nichés dans des forêts ou au bout d’allées arborées. Nous survolons les champs, les bois, dans jamais perdre la Loire de vue. Nous apercevons même au loin plusieurs montgolfières en train de décoller. Le vol est lent et agréable, et les couleurs de cette fin de journée sont très douces. Il fait un temps superbe, mais lorsque l’on prend de l’altitude les paysages se perdent un peu dans une brume blanche, ce qui est classique d’après notre pilote. Nous montons jusqu’à un petit kilomètre d’altitude, avant de redescendre tranquillement. On profite de la redescente pour changer de place avec nos voisins de nacelle, qui avaient la fâcheuse tendance de squatter en permanence le meilleur spot vue et photo…

P2440844

 

P2440853

Chaumont-sur-Loire et son château

Chaumont-sur-Loire et son château

P2440883

P2440900

Et au milieu coule la Loire...

Et au milieu coule la Loire (brume d’altitude incluse)…

Lorsque nous descendons, nous survolons plusieurs maisons où les gens prennent l’apéro. On se fait de grands signes, on se parle… C’est sympa comme tout ! Et puis, tout se précipite. Le pilote nous indique un champ tout proche où nous allons nous poser ; à peine le temps de le repérer qu’il faut reprendre les positions de sécurité. Le pilote annonce deux rebonds, et effectivement, là on les sent bien… le choc est assez violent et nous avons tous un bon coup du lapin. Ma barrette se détache et atterrit dans le champ sous la force de l’impact. Ils nous avaient dit de bien se tenir aux lanières, ce que nous faisions, par contre nous n’avions eu aucune info sur l’importance de bien tenir notre tête… Ce sera le bémol du jour !

P2440923

P2440925

Vignobles

Château d'Amboise

Château d’Amboise

P2440943

Nous aidons l’équipe à replier la toile et à la ranger, avant de repartir en Jeep sur Chaumont, où on nous délivre notre certificat d’ascension en machine aérostatique autour d’une coupe de champagne. Nous papotons un peu avec le pilote et apprenons qu’il travaille l’hiver en Inde, notamment à Udaipur… Marrant ! Nous ne nous attardons ensuite pas plus que cela, il est déjà près de 21 heures et il nous reste beaucoup de route à faire pour rentrer à Paris…

P2440952

Rangement de la toile dans le sac !

Rangement de la toile dans le sac !

Voler en montgolfière est une expérience étonnante que nous sommes ravis d’avoir vécu, mais je dois dire que la violence de l’atterrissage nous a un peu reroidis dans l’immédiat… Je ne dis pas que nous ne volerons plus jamais en montgolfière, mais clairement on va laisser passer un peu de temps, histoire que la mémoire sélective fasse son oeuvre 😉

Pour ceux qui veulent tenter l’expérience : Grou*pon propose régulièrement de tels vols, de mémoire nous avions payé environ 125 euros/personne. A l’office de tourisme de Chaumont-sur-Loire nous avons vu pas mal de documentation pour d’autres compagnies, sans les tarifs, mais cela mériterait de se renseigner un peu mieux…

Publicités
Tagué , , , , ,

4 réflexions sur “Un dimanche en montgolfière…

  1. Papounet encore et toujours ! dit :

    Mon rêve ! Mais sur la chaine des Puys en Auvergne !

  2. […] et Naples, sans oublier un petit crochet par les châteaux de la Loire où nous avons pu voler en montgolfière. Ce fut exclusivement de courtes escapades, la plus longue étant Naples avec 5 jours. Quant à nos […]

  3. Minh Anh dit :

    Bravo, votre blog et vos recits de voyage motivent bien les gens qui aiment bouger , y compris moi Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :