Et c’est parti pour Napoli !

En cette période estivale, si nous devions choisir notre camp entre les juilletistes et les aoûtiens, nous ferions sans nul doute partie des seconds… La perspective de reprendre le travail début août alors que certains sont à peine sur le départ nous semble bien trop dure, et nous avons toujours préféré partir en vacances en août voire en septembre. Cela donne une bonne motivation pour les mois d’été, et puis nous aimons l’idée de partir quand les autres commencent à rentrer 😉 Cette année ne déroge pas à la règle, et nos vacances sont prévues pour fin août. Nous avons toutefois profité du mariage d’un ami à Naples pour prendre quelques jours de vacances fin juillet histoire de couper l’été et de souffler un peu, ce qui n’était pas du luxe après cinq semaines en quasi-solo à l’hôpital pour moi et des périodes bien chargées pour Benoît.

Je crois qu’à cette occasion j’ai pulvérisé mon record de nuit courte pré-voyage… Couchée à 1H30 après une soirée travaillée, le réveil a sonné l’heure du départ à 3H30. Autant vous dire que nous avons terminé notre nuit dans l’avion ! Le décollage reste cependant à marquer d’une pierre blanche, puisque partant de Roissy pour aller plein sud nous avons pour une fois survolé Paris, reconnaissant au passage l’Arc de Triomphe et les Tuileries.

Il est à peine 10 heures lorsque nous arrivons dans le centre de Naples, mais l’appartement que nous avons loué est déjà disponible. C’est top ! Nous logeons dans un studio au dernier étage de ce qui nous fait penser à un ancien palais. C’est très calme, par contre les 108 marches pour y accéder se montent un peu dans la douleur…! L’appartement est fidèle à la description que nous en avions lue et après un bon petit-déjeuner nous fermons les stores et nous reprenons notre nuit là où nous l’avions laissée…

Home sweet home !

Home sweet home !

Nous nous réveillons relativement frais et dispos à 14 heures, prêts à découvrir la ville ! Nous logeons dans le quartier commerçant de Chaia, très animé en ce samedi après-midi. Nous nous arrachons les cheveux sur le plan de la ville, avant de comprendre que Naples est une ville tout en dénivellés et qu’il y a parfois des ascenseurs de rue permettant de monter d’un niveau à l’autre sans que cela n’apparaisse clairement sur notre carte.

Petite place à deux pas de chez nous

Petite place à deux pas de chez nous

Notre quartier

Notre quartier

DSCF4350

Tartes aux fraises des bois et babas semblent être une grande spécialité culinaire du coin, on en voit partout !

Tartes aux fraises des bois et babas semblent être une grande spécialité culinaire du coin, on en voit partout ! Il va falloir tester… 😉

Nous déjeunons sur le pouce de pizzas à emporter, les premières d’une longue série… Nous les dégustons sous la magnifique verrière de la galerie Umberto Ier, digne des plus beaux passages couverts parisiens.

Galerie Umberto Ier

Galerie Umberto Ier

DSCF4363

Nous filons ensuite à pied le long du port afin d’aller acheter nos billets de bateau pour aller à Capri le lendemain. Un gros paquebot de croisière est amarré et nous rappelle notre envie de faire un jour une croisière de ce type autour de la Méditerranée… Derrière le port se dessine l’imposante silhouette du Vésuve, qui ne nous quittera pas du séjour. On le voit pratiquement de partout ici à Naples, ce qui n’est pas pour me déplaire… Voir le Vésuve, c’est quand même trop cool ! En chemin nous découvrons l’immense plaza del Plebiscito, le teatro di San Carlo et le castel Nuovo. La prise des billets est un peu épique avec un employé pas franchement souriant, mais bon, on se débrouille et on se sent carrément victorieux une fois les précieux sésames en main !

Castel Nuevo

Castel Nuevo

Le Vésuve, imposant, se dessine derrière le port

Le Vésuve, imposant, se dessine derrière le port

DSCF4406

Plaza del Plebiscito

Plaza del Plebiscito

En fin d’après-midi nous visitons le tunnel Bourbon, un immense tunnel construit à partir de 1853 pour relier le palais royal à la côte, sur les vestiges de citernes romaines et d’aqueducs du XVIIè siècle. Cette voie d’évacuation ne fut jamais terminée et servit ensuite d’abri à la population lors des bombardements de la seconde guerre mondiale. On peut d’ailleurs toujours y observer des témoignages de cette époque tels des jouets d’enfants, des ustensiles de cuisine ou encore des inscriptions sur les murs comme cet émouvant NOIVIVI, « nous sommes vivants »… Après la guerre, ce tunnel fut le lieu de stockage des voitures et scooters confisqués par la police pour des raisons variées (et nous semblant souvent minimes, la police n’a pas l’air commode…!), avant qu’il ne soit rénové et ouvert à la visite il y a 5 ans. La visite dure environ 1H15 et nous emmène tout le long de ce tunnel riche en Histoire(s), c’est super… d’autant plus que nous ne sommes que quatre avec une guide anglophone, ce sont vraiment des conditions optimales de visite.

DSCF4428

DSCF4434

Nous ressortons du tunnel côté mer et nous terminons la journée sur la via Parténope, une promenade assez chic qui longe le front de mer. Cette promenade a été gagnée sur la mer grâce aux gravats des quartiers démolis après l’épidémie de choléra de 1844. Aujourd’hui on y trouve de nombreux cafés et restaurants touristico-branchés, de grands hôtels et plein de mariés qui viennent se faire prendre en photo… certains vont jusqu’à avoir des drones qui tournent au-dessus de leur tête pour les filmer non stop, c’est assez étonnant !

Via Parténope

Via Parténope

DSCF4467

Castel dell’Ovo

S’avançant dans la mer se trouve le Castel dell’Ovo, le plus ancien château de Naples. Construit au XIIè sicèle il doit son nom à Virgile qui y aurait placé un œuf, prophétisant que le château (et Naples) s’effondreraient le jour où l’œuf se briserait… Depuis le petit port au pied du château on a une vue fabuleuse sur le Vésuve d’un côté et la pointe du Pausilippe de l’autre.

Le petit port Santa Lucia au pied du Castel dell'Ovo

Le mignon petit port de Santa Lucia au pied du Castel dell’Ovo

DSCF4507

Coucher du soleil sur la pointe du Pausilippe

Coucher du soleil sur la pointe du Pausilippe

Nous sommes tellement emballés par l’endroit que nous décidons d’y dîner, et nous installons les pieds dans l’eau (ou presque) chez Zi Teresa. Nous nous lançons dans les pastas ce soir, ce sera donc pâtes aux fruits de mer pour Benoît et pâtes aux courgettes, fleurs de courgettes et crème de parmesan pour moi… On se régale. Nous dégustons nos pâtes en admirant la vue sur les barques des pêcheurs et le château illuminé, c’est féérique… Naples n’a pas été longue à faire notre conquête !

DSCF4517

DSCF4527

Castel dell'Ovo by night

Castel dell’Ovo by night

Publicités
Tagué , , , , , ,

6 réflexions sur “Et c’est parti pour Napoli !

  1. Papounet encore et toujours ! dit :

    Vous auriez dû investir dans un airbus !

  2. 😀 c’est clair qu’on aurait fait des économies… (ou pas ! ;-))
    Aurélie.

  3. Planete3w.fr dit :

    Napoli sera sans doute la prochaine ville que je visiterai en Italie. Après Rome, Venise, Florence et la Sicile, Naples me tente beaucoup.

  4. […] Milan, c’est la galleria Vittorio Emanuele II avec sa superbe verrière, ses boutiques et son taureau au sol qui porte bonheur pour peu que l’on tourne avec le talon sur ses testicules ( !) Cette galerie nous a rappelé la galerie Umberto Ier à Naples… […]

  5. […] Pour commencer, le blog continue à se développer avec 61 000 pages vues cette année contre 42 000 l’année dernière. C’est chouette car cela veut dire qu’il vous plaît et vous est utile ! Cela représente l’équivalent de trois représentations à guichets fermés au Madison Square Garden, merci les lutins pour l’info ^^ Le jour le plus actif fut le 29 octobre avec 436 pages vues, notamment beaucoup de passage sur cet article-là… […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :