[Chili J9] – Humberstone

P2310091Je dors comme un bébé dans ma chambre ultra-confortable, et je commence la journée du bon pied avec le petit-déjeuner buffet inclus dans le prix de la chambre. Il y a des matins plus faciles que d’autres !

Aujourd’hui j’ai décidé de retourner à Humberstone, la ville-fantôme où je suis passée hier avec le tour. Cette visite rapide m’a vraiment laissée sur ma faim ! Il faut dire aussi que Humberstone fut quelque part le déclencheur de ce deuxième voyage au Chili… En 2012, alors que je feuilletais notre guide, j’étais en effet tombée sur la description de cette ville abandonnée, classée au patrimoine mondial de l’humanité, et j’avais immédiatement eu envie d’aller la voir de plus près. Or ce n’était pas possible, géographiquement ce n’était pas du tout pratique pour nous qui étions dans le sud du Chili. Je m’étais donc dit que je retournerais au Chili pour découvrir cet endroit… Et bingo, me revoilà ! Bref, vous comprenez sans doute mieux maintenant pourquoi 45 minutes de visite au pas de course hier, cela m’a paru un peu frustrant…

P2300759

P2310100

Sac de nitrate

Sac de nitrate

Le nitrate était beaucoup utilisé comme engrais

Le nitrate était utilisé comme engrais dans le monde entier

Je retourne donc seule sur le site aujourd’hui, afin de pouvoir découvrir cet endroit un peu plus en profondeur. Comme toutes ces villes minières, Humberstone (ou plutôt La Palma, son nom original…) est organisée en différents quartiers bien séparés.

Vue générale d'Humberstone depuis le mirador

Vue générale d’Humberstone depuis le mirador

Dans le quartier industriel se trouvaient tous les édifices nécessaires à la production du nitrate. Cette partie est assez similaire à ce que j’ai vu la veille à Santa Laura avec l’usine à proprement parler, et puis plein de bâtiments industriels à côté, des locomotives, des outils…

Le quartier industriel

Le quartier industriel

P2310138

Endroit où était déchargé le salpêtre

Endroit où était déchargé le salpêtre

P2310162

A l'arrière-plan la cheminée de l'usine

A l’arrière-plan la cheminée de l’usine

P2310127

A l’opposé s’étendent les quartiers d’habitation, différents selon le statut social et marital des personnes. Il y a les belles maisons des familles aisées, puis des maisons de taille décroissante pour les travailleurs mariés en fonction de leur emploi. Les plus petites maisons sont dans le quartier des ouvriers célibataires, où ils s’entassaient à plusieurs dans de petites pièces. L’état de conservation de ces maisons est très variable. Quelques une ont été restaurées, et sont meublées avec des meubles d’origine, mais la plupart sont vides et à moitié en ruine.

Au bout de la rue, le désert...

Au bout de la rue, le désert…

P2310107

Dans une belle maison, un père Noël oublié prend la poussière...

Dans une belle maison, un père Noël oublié prend la poussière…

P2310282

P2310322

Certaines maisons ont de petites cours intérieures

Certaines maisons ont de petites cours intérieures

P2310391

P2310541

Les maisons des plus pauvres

Les maisons des plus pauvres

Parmi ces maisons se trouve la maison du médecin de la ville… C’est intéressant de voir tous ces anciens instruments !

La maison du médecin

La maison du médecin

Le cœur social et géographique de la ville est organisé autour d’une grande place. Autour de celle-ci se trouvent des magasins, un marché, un hôpital, l’école, un hôtel… mais aussi un immense théâtre pouvant accueillir plusieurs centaines de personnes et un club servant de bar et de salle de bal. Un peu plus loin se trouvent une piscine, un cours de tennis, un terrain de basketball. C’est étrange de se dire qu’il y a eu un jour toute cette vie au beau milieu du désert… Aujourd’hui tout est rouillé, vide, désert.

La piscine

La piscine

Le court de tennis

Le court de tennis

De retour sur les bancs de l'école !

De retour sur les bancs de l’école !

P2310373

Le théâtre

Le théâtre

Le club Cirio, qui faisait aussi salle de bal et de réception

Le club Cirio, qui faisait aussi salle de bal et de réception

P2310488

Vue sur la place

Vue sur la place

Je passe au total quatre heures à marcher dans Humberstone. Contrairement à hier, où j’y étais en même temps que tous les groupes de la région (c’est-à-dire entre 12H et 13H), aujourd’hui j’ai le site pour moi. Je déambule de-ci, de-là, entrant dans les bâtiments importants comme dans les bicoques à moitié effondrées. Le vent du désert fait claquer et grincer les toits et les portes en tôle, ce qui participe à l’ambiance particulière de ce lieu. Les outils et les objets, oubliés ici depuis 70 ans, sont souvent recouverts d’une épaisse couche de poussière. Le plus émouvant est la visite des maisons et des lieux de vie abandonnés, tel le grand théâtre où seuls les fantômes jouent désormais… Humberstone, autrefois si active et florissante, est désormais figée dans le temps. Il règne ici un parfum doux et triste de nostalgie, le parfum des choses qui ont été et qui ne seront plus.

Le hangar aux mille étoiles

Le hangar aux mille étoiles

P2310221

Je rêvais d’arpenter cette ville dans le désert, de la sentir, d’y passer du temps… Et c’est ce que je fis. Je m’imprègne de ce lieu comme je voulais le faire, et c’est fatiguée mais comblée que je retourne en fin d’après-midi à Iquique.

Après cette journée dans le soleil et la poussière, je suis ravie de retrouver ma chambre climatisée ! Je mange un morceau et puis je file me baigner à la plage. L’eau est plus fraîche qu’à Arica et il y  a beaucoup d’algues, mais j’en profite bien quand même.

Vue sur Iquique depuis le 13è et dernier étage de l’hôtel (je suis pour ma part au 5è)

Vue sur Iquique depuis le 13è et dernier étage de l’hôtel (je suis pour ma part au 5è)

C’est ensuite depuis ma chambre que j’admire un beau coucher de soleil sur l’océan Pacifique. Je pensais ressortir un peu et puis finalement la fatigue l’emporte et je passe la soirée tranquillement à la chambre, descendant juste à un moment au bar pour prendre mon « verre de bienvenue » 😉

P2310631

Combien ça coûte ?

–          Entrée individuelle à Humberstone : 3000 pesos

–          Aller en collectivo (se prend près du marché central) : 2300 pesos et retour en bus : 1000 pesos

Publicités
Tagué , , ,

8 réflexions sur “[Chili J9] – Humberstone

  1. Julie dit :

    Super intéressant comme tout depuis le début de ton voyage! Ça me fait penser à Bodie ville fantôme aux USA…. Tout est figé dans le temps….

    • Bonjour Julie,
      Merci pour ces compliments ! C’est drôle parce que justement en me baladant à Humberstone je me disais qu’aux USA il y avait sûrement des villes similaires, datant de la ruée vers l’or… Je vais aller me renseigner sur Bodie du coup, merci de l’info ! A bientôt 🙂

  2. Papounet encore et toujours ! dit :

    Je suis d’accord… très intéressant ! Ce qui me fait sourire – me touche en fait – c’est le comportement de vouloir y retourner – je ne peux pas te renier !!!

    Pour la petite histoire : ça t’a laissé sur ta faim que même le petit dej n’a pas pu rassasier… oui.. oui… c’est facile !

    BTW – quid du livre photo du TDM ?

  3. Géraldine dit :

    J’adore – et je comprends ton besoin d’y retourner. En Australie aussi il y a pas mal de villes fantômes dans le désert, ruée vers l’or, passionnant !

    • Y retourner permet d’avoir plus de temps, et de bien voir les choses comme on veut ! Je ne savais pas l’Australie mais quand on y pense c’est logique… Je vais me renseigner, merci pour l’info ! Bisous

  4. […] j’étais allée à Iquique pour Humberstone, c’est sans conteste pour la réserve nationale des pingouins de Humboldt que je suis allée à […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :