De J283 à J284 : Chiang Rai, la suite… White Temple et farniente ! (22 et 23 août 2012)

Nous retrouvons notre chauffeur adoré le lendemain matin. Il nous a tellement plu lui aussi que nous avons décidé de reprendre ses services ce matin. Il commence par nous emmener du côté de la gare routière, afin que nous puissions acheter nos billets de retour pour Bangkok. Nous pensions aller tout bêtement au guichet, mais il connaît bien son affaire et nous emmène directement dans les locaux de la compagnie qu’il prend lorsqu’il doit aller à Bangkok, et qu’il nous recommande vivement (Sombat Tours).

Ceci fait, nous partons en direction du White Temple, l’exact opposé de la Black House que nous avions visitée la veille.

Bye bye la noirceur et les peaux d’animaux, place à la blancheur immaculée ! Ce temple bouddhiste est l’œuvre de Chalermchaï Kosipipat, un artiste thaï. Il est toujours en construction, et est censé à terme être composé de 9 bâtiments. La fin des travaux est prévue pour… 2070, c’est un travail de longue haleine !

 

Seul le premier bâtiment est terminé pour l’instant. On y accède par un petit pont au-dessus d’une rivière pleine de mains qui se tendent vers le promeneur, et qui symbolisent l’enfer que l’on doit traverser avant d’arriver au paradis. Le temple en lui-même est en stuc blanc extrêmement ouvragé, voire… surchargé ! A l’intérieur, de grandes fresques représentent à la fois les héros et les démons du monde moderne : Alien et les Twin Towers en flammes voisinent avec Superman et Batman… et tout au fond, des statues de Bouddha regardent tout cela de leurs yeux impassibles.

Le monstre de la pelouse !

Détail d’une fresque

Nous sommes plus qu’emballés par cette visite, on adore ! Le style, mais aussi les idées et les concepts derrière… Ainsi,  les travaux sont exclusivement financés par les revenus que l’artiste tire de la vente de ses œuvres, et par les dons qu’on lui fait. Lesdits dons sont d’ailleurs plafonnés à quelques milliers de Baths (quelques centaines d’euros), « pour que cette œuvre reste la propriété de l’artiste ». Quant à la visite du temple en lui-même, elle est gratuite…

“Money and possession are insignificant. They are not mine but are only make-beliefs. Merits belong to me ; therefore, money is of no-value to me. Money is valuable only as a way to make merit for further journey of the soul”

« L’argent et les biens matériels sont négligeables. Ils ne m’appartiennent pas, mais sont seulement des fantaisies. Le mérite m’appartient ; pour cette raison, l’argent est sans valeur pour moi. L’argent n’a de valeur qu’en tant que moyen permettant à l’âme de voyager plus loin ».

L’artiste !

De petites amulettes sont également en vente, un autre moyen de contribuer au financement de l’œuvre

Un peu plus loin, les travaux continuent !

Nous faisons ensuite un tour dans la galerie d’art associée. Les prix sont étonnamment bas, et Aurélie est bien tentée… Elle finit d’ailleurs par craquer pour une reproduction signée de la main de l’artiste.

De retour à Chiang Rai nous disons au revoir pour de bon à notre super chauffeur… non sans lui donner l’une des petites tours Eiffel que nous avons emmenées avec nous, pour les distribuer à nos rencontres sympas ! Nous voulions déjeuner au marché mais il est trop tôt, les stands de nourriture ne s’installent que vers 17H. Du coup nous nous rabattons sur un resto de brioches salées et sucrées. On n’oubliera pas de sitôt la brioche fourrée à la crème pâtissière, grand moment gustatif !

On en ramènerait bien une à Paris !

Le restaurant à brioches

Nous passons le reste de l’après-midi à l’hôtel, et nous ne ressortons qu’une fois la nuit tombée pour aller voir… le son et lumière ! Aurélie ne s’en lasse pas, et Benoît la suit volontiers… 😉 Nous retournons ensuite dîner au Night Bazaar, mais il pleut du coup c’est bien moins animé que d’habitude.

Jeudi 23 c’est « farniente à Chiang Rai » ! Grasse matinée, check out puis lecture, blog, lèche-vitrines…  Nous déjeunons ensemble dans un resto végé pas extra avant d’aller nous balader dans une partie de Chiang Rai que nous ne connaissions pas encore. On tombe d’ailleurs sur la gare routière où nous étions arrivés le premier jour… On aurait pu aller à l’hôtel à pied ! Nous entrons dans un ou deux temples, mais on flâne plus qu’on ne visite. A peine sommes-nous sortis de table que nous nous installons dans un salon de thé où ils font de bonnes pâtisseries.

Benoît rentre ensuite à l’hôtel pendant qu’Aurélie va à l’Alliance Française, histoire de lire quelques magazines en français. Comme souvent celle-ci est assez excentrée, et Aurélie finit par se perdre dans le dédale des petites rues non indiquées sur notre plan. Un ado sympa et motorisé tente de la remettre sur le droit chemin, mais la perd encore plus… C’est finalement un gérant de resto qui la ramènera au bon endroit, en deux minutes de scooter ! La gentillesse des Thais n’est décidément pas une légende…

En fin d’après-midi nous prenons un taxi direction la gare. Nous découvrons notre bus avec émerveillement… notre chauffeur nous a vraiment bien conseillés, et le bus est super luxueux et confortable. Nous avons même des coussins pour le cou ! Un dîner léger nous est servi, nous complétons avec nos provisions et puis nous nous couchons. Ils ne nous passent qu’un seul film et pas trop fort, c’est le rêve ! Ce sera l’une de nos meilleures nuits en bus, et cette fois c’est sûr… Cruz del Sur (la super compagnie de bus chilienne) est détrônée ! (Ben ‘s note : oui mais le dîner était un peu moins bon)

Notre bus…

… et nos super coussins de cou !

Publicités
Tagué , , , , ,

4 réflexions sur “De J283 à J284 : Chiang Rai, la suite… White Temple et farniente ! (22 et 23 août 2012)

  1. Martin dit :

    La dernière photo est la meilleure de l’article!!! Si, si!!

  2. Incroyable comme endroit 😮 on se croirait dans un épisode de Game of Thrones ou du Seigneur des anneaux, c’est magique ! Merci d’avoir fait partager ça !

    • Oui ce temple est complètement fou 🙂 On a adoré 😀 Je serais d’ailleurs curieuse d’y retourner d’ici quelques années, vu qu’il était toujours en « agrandissement » je serais curieuse de voir où cela en est… Merci pour ton petit mot, et bienvenue ici en tout cas 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :