De J281 à J282 : Chiang Rai et le triangle d’or (20 et 21 août 2012)

EDIT DU 05/09/2012 : Depuis hier soir c’est le début du voyage en solo pour Aurélie ! Je suis bien arrivée au Laos, après… 24 heures de route, à cause d’un train qui a déraillé près du nôtre. Très rassurant tout ça… enfin, tout va bien ! Benoît quant à lui est bien arrivé à Londres, et ne devrait pas tarder à arriver à Paris 🙂

Notre chambre

Nous partageons un songthaew jusqu’au centre-ville avec un Américain rencontré dans le bus. Pour ces trois jours à Chiang Rai nous posons nos valises au Chat House, un hôtel plutôt sympa situé à 3 minutes à pied du marché central. Notre chambre est dans la partie ancienne de l’hôtel et est revêtue de parquet, ça change du lino et on se sent « comme à la maison » !

Nous ressortons rapidement afin de trouver de quoi déjeuner et surtout d’organiser notre séjour ici. Nous tombons sur « le marché des enfants », comme nous le surnommerons… un petit marché situé en face d’une école et où l’on vend – avec le sourire ! – des gaufres en forme de poisson, des crêpes avec des garnitures multicolores, des nouilles… C’est trop chou, et nos estomacs vides sont ravis !

Les gaufres fourrées à la banane de Benoît !

Il y a très peu de touristes en ce moment à Chiang Rai, ce qui est assez agréable. Le mauvais côté de la chose est qu’il est impossible de trouver des excursions en groupe dans le triangle d’or, comme nous pensions faire… Il faut privatiser un tour, ce qui revient beaucoup plus cher, ou bien louer un scooter et se débrouiller tout seul. Au départ on avait pensé à l’option deux-roues, et puis finalement ça ne nous tente plus trop… Nous finissons donc par trouver un chauffeur/guide qui propose de nous emmener découvrir les environs le lendemain. Nous ne serons que tous les deux, ce qui nous permet d’adapter le programme « classique » pour faire exactement ce que nous voulions en terme de visites, super ! Ceci booké, nous rentrons à l’hôtel en passant par le marché. Lui aussi est extra, nous savons où nous allons manger les prochains jours… Nous trouvons même des salades composées toutes fraîches et sans sauce, si, si ! ça change…

Des brochettes en forme d’angry bird

Ici les ananas sont… ronds !

Le soir, nous ressortons voir le spectacle « son et lumières » de Chiang Rai. Tous les soirs à 19, 20 et 21 heures l’horloge de la ville s’illumine en musique. Nous ne nous attendions pas à trouver un tel spectacle ici… C’est très réussi.

L’horloge…

… change de couleur !

Nous filons ensuite nous balader dans le Night Bazaar, le marché de nuit. Il y a plein de boutiques, et deux scènes de spectacles gratuits. Nous dînons devant l’une d’entre elles, où se produisent en alternance des danseuses et une chanteuse (très douée) accompagnée d’un musicien.

L’entrée du Night Bazaar

Le lendemain, mardi 21 août, nous passons la journée en excursion dans la région du triangle d’or. Premier arrêt de la matinée : la Black House, une maison-œuvre d’art construite par l’artiste thaï Thawan Duchanee. En voilà une demeure originale… Les meubles sont faits de peaux et de cornes d’animaux, tout est peint en noir, les bâtiments sont alambiqués… On se sent « in the dark side », dans le côté obscur de la force, là ! C’est un noir capharnaüm, on dirait la maison de campagne de la famille Addams 😀

Ventilateur en cornes de buffalo

Nous poursuivons jusqu’à un village où vivent plusieurs ethnies différentes, notamment les Karen aux longs cous, avec leurs femmes-girafes. A partir de l’enfance des colliers de métal sont progressivement posés autour du cou des petites filles. A l’âge adulte elles ont ainsi une quinzaine d’étages autour du cou, pesant jusqu’à 15kg ! Nous nous baladons dans le village, en essayant de discuter avec ses habitants mais ce n’est pas simple, personne ne parle anglais. La principale source de revenus de ce village est le tourisme, de toute façon : l’accès au village est payante, et sur place chaque ethnie essaie de vendre son artisanat… étrangement similaire d’une ethnie à l’autre. On se demande d’ailleurs si les personnes habitant vraiment sur place, on dirait que c’est plutôt un village construit de toutes pièces.

Ethnie Akkha

Ethnie Yao

Les fameuses « Karen long neck »

Nous rejoignons la voiture en coupant à travers champs et rizières ; la campagne dans les environs de Chiang Rai est bien belle, et luxuriante !

Nous reprenons la voiture jusqu’à Chiang Saen où nous visitons le Wat Chedi Luang. Il s’agit d’un temple très ancien mais toujours très vénéré, bien qu’il ne subsiste pas grand-chose de la structure originelle. On peut seulement voir une partie des murs, et le grand chedi. Quoi qu’il en soit c’est très paisible et romantique avec la végétation qui a investi les lieux !

Le chedi d’origine

Sur ces entrefaites, notre chauffeur nous emmène déjeuner dans un resto qu’il connaît, tenu par trois sœurs. Et bien, c’était une bonne adresse ! Pour une fois notre chauffeur s’attable avec nous, et nous passons le repas à discuter tous les trois. Il est très sympa, nous sommes bien tombés ! Il a vécu un an en Angleterre, ce qui explique son bon anglais. En sortant il s’arrête au bord de la route et nous offre des bananes et des patates douces frites, c’est  adorable.

Le long du Mékong…

Nous longeons les bords du Mékong jusqu’au fameux point de vue « du triangle d’or », c’est-à-dire le point de vue duquel on voit à la fois la Thaïlande, le Laos et la Birmanie, séparés par le Mékong et le Sop Ruak. Ce point de vue faisait partie des choses que nous ne voulions pas manquer dans la région, et nous sommes bien contents de pouvoir enfin l’admirer.

La Thaïlande est en bas de la photo, le Laos à droite et la Birmanie à gauche (en pointe)

Les casinos, interdits en Thaïlande, pullulent côté laotien

L’étape suivante était elle aussi très attendue : il s’agit de la visite du Hall of Opium, un grand musée sur l’opium… à ne pas confondre avec le « Museum of Opium », situé tout près mais bien moins intéressant ! Ce musée, créé par la reine mère, utilise les techniques les plus modernes pour informer le grand public sur l’opium, sa culture et les drogues qui en découlent. Le Hall of Opium s’intègre dans le projet national de lutte contre la culture et le trafic d’opium. Cela semble marcher, la Thaïlande est à ce sujet un modèle pour ses voisins. Très peu d’opium est produit en Thaïlande à ce jour, et les champs d’opium ont été remplacés par la culture du chou, des pommes de terre…

Comme nous nous y attendions la visite est absolument passionnante. Le musée est d’une modernité incroyable, films, supports multimédias divers et variés, reconstitutions historiques… Nous apprenons des tas de choses, sans voir le temps passer. Nous passons plus de deux heures et demie à l’intérieur.

Malgré le retard que nous avons pris notre chauffeur nous conduit avec le sourire à notre dernière étape (quand on vous dit qu’il était top !) : la grotte des singes. On fait un tour en vitesse, pour le coup cet arrêt était anecdotique pour nous. Nous voyons quelques singes, une petite grotte avec une statue de Bouddha au fond, rien d’extraordinaire. Nous voyons des escaliers partir à flanc de montagne à un moment mais pour le coup nous n’avons pas le temps d’aller voir s’il y a une plus grande grotte là-haut.

Nous rentrons ensuite sur Chiang Rai, voilà une journée bien remplie ! Nous avons pu voir tout ce que nous voulions dans la région, et nous profitons des dernières heures du jour pour regarder la campagne verdoyante défiler par la fenêtre de la voiture.

De retour à Chiang Rai nous dînons sur le marché avant de retourner voir le son et lumières qui nous a décidément beaucoup plu. En dessert nous testons les mini-ananas… plus mignons que bons en définitive, ils n’avaient pas beaucoup de goût !

Publicités
Tagué , , , , , , , , , ,

2 réflexions sur “De J281 à J282 : Chiang Rai et le triangle d’or (20 et 21 août 2012)

  1. Martin dit :

    Voilà un article qui présente bien des choses originales!!

    Les femmes « long neck » sont très impressionnantes! Je les plains pour l’arthrose précoce…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :