De J280 à J281 : Chiang Mai, son fabuleux marché du dimanche, et son monk chat (19 et 20 août 2012)

On mange un morceau avant d’attaquer la visite ; ici des gaufres fourrées à la banane !

Dimanche matin nous partons en songthaew au Wat Doi Suthep, un temple situé sur le mont Suthep. Le songthaew n’est pas plein, du coup on négocie un tarif de groupe avec attente de deux heures au sommet comprise. Ce temple bouddhique est très beau, avec son immense chedi doré qui pointe vers le ciel et qui abriterait des reliques de Bouddha. De là-haut nous avons une jolie vue sur Chiang Mai en contrebas. Les deux heures d’attente du taxi ne sont pas de trop pour faire le tour du temple, admirer les fresques retraçant la vie de Bouddha… D’ailleurs ça fait plaisir, depuis notre super visite guidée au musée national de Bangkok on se repère beaucoup mieux qu’avant dans les épisodes de la vie de Bouddha. Nous inscrivons également nos noms sur un grand morceau de tissu orange qui sera noué dans quelque temps autour du chedi.

Le futur Bouddha quitte son palais et rencontre un homme âgé, un homme malade, un mort et un moine

Pas d’erreur sur ces plaques funéraires, il s’agit juste… du calendrier bouddhiste ! Nous sommes ainsi en 2555 cette année…

L’un des temples est orné de défenses d’éléphant impressionnantes

Nous nous faisons ensuite bénir par un moine, qui nous souhaite « Good luck » dans notre vie en général. Il noue un bracelet de coton blanc au poignet gauche de Benoît, et un assistant fait de même pour Aurélie (les moines ne peuvent pas toucher les femmes). Ce bracelet est un symbole d’unité, et est censé apporter bonheur, santé et chance à celui qui le porte. On apprend plus tard qu’il faut le garder au moins trois jours, et ne jamais le couper avec un outil tranchant mais le rompre soi-même si on désire le retirer. De même il ne faut pas le jeter ensuite, mais le garder quelque part.

Petit Bouddha

De retour à Chiang Mai nous rentrons à pied vers l’hôtel, en longeant les canaux qui entourent la ville fortifiée. Le grand marché du dimanche est en train de s’installer, et nous avons hâte de découvrir ce marché très réputé dans la région ! Parmi les stands déjà installés, deux attirent tout particulièrement notre attention : un stand de spaghettis, fantasme absolu d’Aurélie depuis quelques jours… et un stand de bagages où il y a le sac à dos/valise dont Benoît rêvait. Il va ainsi pouvoir remplacer son sac à dos qui commence à être en piteux état. On fait chauffer les Baths !!!

Nous nous posons un peu à l’hôtel avant de ressortir explorer le marché. Les deux rues principales de la ville sont piétonnes pour l’occasion, et nous flânons avec bonheur d’un stand à l’autre. Tout est hyper tentant, et pour une fois les différents stands sont très variés : babioles, artisanat, nourriture, vêtements… jusqu’à des poissons bleus dans des bocaux en verre ! L’ambiance est simple et bon enfant, et les stands envahissent jusqu’aux cours des temples. La réputation de ce marché n’est pas usurpée, et il vaut largement le détour ! Nous sommes ravis d’être restés à Chiang Mai ce dimanche. On restons plus que raisonnables sur les babioles, par contre on se lâche sur la nourriture et on teste tout un tas de trucs… Aurélie testera ainsi une quinzaine de gâteaux différents – taille petits fours on vous rassure !

Les poissons bleus

Si vous voulez manger attablés devant le chedi d’un temple bouddhiste, c’est ici qu’il faut venir 😉

Un panneau original pour indiquer les toilettes

Le lendemain nous commençons la journée par un tour au Wat Chedi Luang, un beau temple du XVè siècle. Il possède la particularité d’avoir un système de câbles le long du chedi, permettant d’arroser le sommet du temple d’eau bénite lors des fêtes religieuses. Astucieux, non ? Enfin, ce n’est pas que pour le visiter que nous sommes venus ici aujourd’hui… mais aussi et surtout car il y a un « monk chat », c’est-à-dire des tables pour parler avec les moines qui vivent dans le monastère associé au temple. Nous passons donc une demi-heure à discuter de bouddhisme, de Thaïlande et d’Occident avec un jeune moine. Nous apprenons pas mal de choses, et c’est intéressant de pouvoir parler comme ça face à face.

Nous repassons ensuite à l’hôtel pour récupérer nos bagages, et nous filons à la gare routière. Aujourd’hui nous continuons de monter au nord, direction Chiang Rai. A l’hôtel ils nous ont assuré que ce n’était pas nécessaire de réserver à l’avance les bus pour Chiang Rai, du coup on y va comme ça et effectivement on a deux places dans un bus qui part dans 30 minutes. Vive la simplicité… et vive les économies, car ça revient nettement moins cher que de passer par une agence de voyage.

Les quatre heures de route se passent bien et nous arrivons à Chiang Rai vers 15H30… A nous le triangle d’or !

Publicités
Tagué , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :