BILAN NEPAL

Le Népal fut une belle surprise pour nous deux, qui n’en attendions pas tant. Après 15 jours assez fatigants en Inde, nous avons vraiment apprécié de nous retrouver dans un pays plus calme, moins chaud et où il nous a globalement semblé plus facile de voyager. Pour paraphraser un blog ami, le Népal après l’Inde, c’est « le bisou après la claque ! ». Côté météo nous avons été assez chanceux ; certes c’était la mousson, mais juste le début… Du coup il ne pleuvait le plus souvent qu’en fin de journée, ce qui nous laissait le champ libre pour nous balader jusqu’à 16/17 heures.

Coincé entre les deux géants que sont l’Inde et la Chine, le Népal est un petit pays qui mérite qu’on s’y attarde. On peut en particulier y faire de très beaux treks de 10/15 jours, tout comme des balades sympas à la journée… Bref, le Népal est un pays qui sait s’adapter à ses visiteurs, que ce soit de grands marcheurs ou de grands farnienteurs (mmhhh, le massage à Kathmandou…). La variété de la nourriture disponible dans les zones touristiques en fait un pays où il est facile de voyager avec des enfants.

Ce séjour bien que trop court nous a donné un bon premier aperçu du Népal, et nous a donné envie d’y retourner lors d’une saison plus clémente, pour faire un trek plus long parmi les montagnes et les rhododendrons en fleur et sans sangsues  😉

Notre itinéraire

Le Népal en chiffres :

14  jours de traversée du pays

6 jours à Kathmandou et sa vallée (Patan, Bhaktapur, Bodhnath), 8 jours autour de Pokhara dont 2 jours de rafting et 3 jours de trek.

Une vitesse moyenne de 25km/h dans le bus entre Kathmandou et Pokhara

Hébergement spécial :

1 nuit sous la tente au bord de la Seti River

2 nuits en trek dans les Annapurnas

Budget :

Pour Benoît : 48068,5 roupies népalaises +  25 dollars, soit 457,14 euros

Soit  32,65 euros/jour

Pour Aurélie : 2639,1 roupies népalaises + 25 dollars, soit 356  euros

Soit   25,43 euros/jour

La différence entre nos dépenses s’explique principalement par l’anniversaire d’Aurélie, et par une alimentation un peu plus onéreuse pour Benoît (chocolat, viande).

Cours lors de notre séjour :

1 euro = 110 roupies népalaises (on aime ce genre de cours !)

1 euro = 1,24 dollars US

Ce que nous avons préféré :

–          La vue sur les sommets himalayens enneigés depuis notre avion, inoubliable

–          La journée d’anniversaire à Kathmandou, inoubliable elle aussi !

–          Pouvoir remanger un peu à l’occidentale dans les nombreux restos de Thamel, et le quartier de Thamel en général

–          La belle ville de Bhaktapur

–          Le stûpa de Bodhnath

–          L’accueil charmant de la « Royal Guesthouse » à Pokhara

–          Pouvoir déambuler dans les rues en (quasi) tranquillité, sans se faire sauter dessus toutes les minutes

–          Les délicieuses mangues népalaises, et les momos tibétains

–          Contempler une nature majestueuse

–          La poésie de la mousson sur le lac de Pokhara, en barque sous la pluie.

Ce que nous avons moins aimé :

–          Les sangsues lors du trek, un véritable cauchemar pour Aurélie

–          Le prix de nos 2 jours de rafting : 100 USD/personne, ce qui nous a paru raisonnable sur le moment… mais était en réalité bien plus cher que ce que proposaient d’autres agences. Il faut vraiment comparer les prix lorsque l’on va dans des agences de voyage conseillées par le Routard…

–          La difficulté à négocier les prix par moment, avec des commerçants qui préfèrent parfois ne pas vendre plutôt que de faire payer le prix habituel ou discrètement augmenté à un Occidental… cf les mangues un soir, que je n’ai jamais pu avoir à moins de 200 roupies le kg (au lieu de 70 normalement…)

–          Les faux billets en plastique que l’on a plusieurs fois tenté de nous refiler !

–          Les ordures omniprésentes, et l’absence de système de collecte et de traitement des déchets – probablement l’un de leur plus grand problème à venir.

–          Les cahots dans les bus, qu’ils soient locaux ou touristiques, la faute aux routes défoncées et aux bus sans amortisseurs. Parfois même la route paraissait plate, et ça cahotait quand même, cherchez l’erreur…

Publicités
Tagué ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :