J212 : Avoir 27 ans à Kathmandou :-)

Aujourd’hui c’est l’anniversaire d’Aurélie, et Benoît a plein d’idées pour faire de cette journée une journée inoubliable, même si nous venons tout juste d’arriver à Kathmandou. La journée commence ainsi par un bon petit déjeuner dans un joli jardin pas très loin de l’hôtel.

Nous partons ensuite nous balader du côté de Swayambunath, une colline surmontée d’un stûpa considéré comme le plus ancien de la vallée de Kathmandou. Les stûpas sont les symboles du monde bouddhiste, à la fois représentation aniconique de Bouddha et monument commémorant sa mort. Celui-ci est considéré comme l’un des plus anciens sanctuaires bouddhiques au monde (il aurait été fondé il y a 15 siècles), et de nombreux pèlerins viennent chaque jour y prier. Il abrite des reliques et des documents sacrés.

Nous y allons à pied, traversant une partie de Kathmandou que nous n’avions pas du tout vue la veille. Petits marchands, écoles, temples, là aussi il y a de l’animation mais ce n’est pas l’anarchie totale comme en Inde.

La rivière est jolie mais pas très propre

Petit autel dans la rue

Les canes se protègent du soleil…

… pendant que les petits canetons jouent entre eux !

Fabricant de bols chantants, des bols qui produisent un son lorsqu’on les frotte

Après une petite heure de marche nous arrivons à Swayambunath, et là, il va falloir grimper ! En effet le stûpa que nous sommes venus voir est tout en haut de la colline… Un escalier monumental y conduit, alors zou, c’est parti.

Au pied de la colline

Ça grimpe !

Lorsque nous arrivons face au stûpa nous ne regrettons pas les efforts demandés par la grimpette, cela en valait largement la peine… Ce stûpa, notre premier au Népal, est absolument magnifique avec ses murs blancs et son toit doré. Sous le toit sont peints les yeux de Bouddha, et des drapeaux de prière flottent au vent. Nous en faisons le tour dans le sens des aiguilles d’une montre comme le veut la tradition, nous sommes conquis !!

Le stûpa

De là-haut nous avons une belle vue sur Kathmandou

Il y a pas mal de singes à proximité du stûpa, et ils se faufilent partout : dans les autels, sous les cloches… Ils sont à l’affût de toute nourriture, et nous voyons ainsi une jeune femme reculer face à un singe très intéressé par la glace qu’elle venait d’acheter… avant de se la faire piquer par derrière par un singe qui s’était approché d’elle en douce. Il lui grimpe dessus pour lui chiper la crème glacée, brrr !

Le stûpa n’est en fait qu’un élément dans un ensemble beaucoup plus vaste. Nous voyons ainsi plusieurs monastères, d’autres stûpas plus petits et de nombreux moulins à prières.

D’autres stûpas

L’objectif est de  viser la boîte aux pieds de la statue…

…une dame vend de petites piles de pièces exprès pour cela !

Les drapeaux de prière

Les moulins à prière. On les fait tourner, et nos prières s’envolent ! En voilà un bon système…

Nous redescendons ensuite à pied à Kathmandou. Ça c’est de la balade !

Pause pastèque en chemin

Il y a des pagodes à tous les coins de rue

Et hop une autre pharmacie pour Céline !

De retour à Thamel Benoît s’éclipse un instant… et revient les bras chargés de victuailles. Noix de cajou, chips cream&onions… et surtout, une bouteille de jus de pomme pétillant ! Où l’a-t-il dénichée, mystère, mais… « un anniversaire d’Aurélie sans cidre n’aurait pas été un bon anniversaire », paraît-il 😉 Nous pique-niquons donc à la chambre, c’est bien sympa.

Après le repas nous ne nous attardons guère, Benoît a des plans bien établis pour l’après-midi. Il accompagne donc Aurélie  à travers Thamel jusqu’à un endroit mystère… qui s’avère être le « Tranquillity Spa ». Trop bien ! Nous entrons, Benoît attrape la brochure avec tous les soins et prononce la phrase que toute femme rêve d’entendre : « Ma, vas-y, prends ce que tu veux, je te l’offre ». Heu, vraiment tout ce que je veux ??? C’est donc ainsi qu’Aurélie se retrouve massée en long, en large et en travers durant 2H30 de pur bonheur. Rhaaaa…

Benoît avait ensuite prévu de compléter le massage par une séance shopping, puis d’aller boire un verre, avant d’aller dîner dans un resto-spectacle tibétain, malheureusement le 12 juin n’a que 24 heures… Mais qu’à cela ne tienne, il a plusieurs cordes à son arc et décrète qu’il y aura donc une « soirée d’anniversaire de rattrapage » la semaine prochaine pour faire ce que nous n’avons pas eu le temps de faire aujourd’hui. Nous terminons donc finalement la soirée dans une très bonne pizzeria, où nous avons bien de la peine à manger ne serait-ce que la moitié de nos pizzas, tellement elles sont énormes !

Cette année la carte d’anniversaire arrive en version puzzle…

Aurélie souffle finalement ses bougies à la chambre, et voilà la conclusion d’une journée d’anniversaire insolite… mais définitivement réussie !

Publicités
Tagué , , , ,

Une réflexion sur “J212 : Avoir 27 ans à Kathmandou :-)

  1. Céline dit :

    bonjour,
    merci pour toutes ces photos et surtout les dédicacées !!
    j’espère que les moustiques ne vous menent pas trop la vie dure ainsi que la mousson. je pense qu’en bons baroudeurs vous aviez tout prévu !!
    observez bien
    bisous
    Céline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :