De J159 à J160 : Sydney, part 5… et retour dans les Blue Mountains ! (20 et 21 avril 2012)

Vendredi matin Aurélie part se balader avec Véronique à Cremorne. La balade longe la mer sur un petit chemin, et offre de belles vues sur Sydney. On trouve d’ailleurs sur la balade la piscine municipale ayant la plus belle vue de la ville, pile sur la baie de Sydney. Sur le chemin du retour nous nous arrêtons dans un grand supermarché de fruits et légumes, pas mal du tout !

Aaaah la baie de Sydney… on ne s’en lasse pas, et on espère que vous non plus !

La piscine municipale de Cremorne, pas mal hein !

Le joli port de Cremorne

Le soleil est revenu et nous déjeunons tous ensemble sur la terrasse. Benoît file ensuite au consulat, il semblerait que son visa soit prêt… Victoire, c’est le cas ! Aurélie en profite pour passer racheter un jean à Chatswood, le grand centre commercial près de chez Véronique. Finies donc les photos de jean troué sur ces pages !

Nous nous retrouvons dans le centre de Sydney, pour une fin d’après-midi placée sous le signe du ferry ! En effet nos pass « illimités » se terminent demain, et les ferrys coûtent tellement chers sans ces pass que nous décidons d’en profiter tant que c’est gratuit pour nous. Sydney étant construite autour d’une baie, il y a plusieurs lignes de ferry qui desservent au total plus d’une vingtaine d’arrêts tout autour de la baie. Nous prenons donc le ferry pour Darling Harbour, et pour la première fois de notre séjour nous effectuons par voie maritime ce trajet que nous avons maintes fois fait par voie terrestre. Nous longeons la baie, et les vues sur Sydney sont très belles.

Sur le ferry, et sous le pont !

Le ferry passe juste devant le Luna Park, un grand parc d’attractions.

Le Luna Park

Des falaises a Sydney !

Harbour Bridge et Sydney Tower, une tour panoramique

C’est tellement sympa que nous décidons de reprendre le ferry dans l’autre sens ! La nuit commence à tomber et Sydney s’illumine peu à peu pendant que le ciel se colore, c’est magnifique. Benoît descend en cours de route, à Milsons Point, ce qui raccourcit son trajet pour rentrer dîner à Lindfield.

Le ciel se teinte de rose au-dessus du musee maritime

See you soon !

Aurélie reste sur le ferry… ce soir, elle doit retrouver Laurane pour une soirée « Titanic » en 3D à l’IMAX, entre filles ! Elle reste donc une fois de plus sur le ferry pour retourner à Darling Harbour… mais là, misère, le ferry change de direction et met cap au nord ! Kirribilli, North Sydney, Neutral Bay, Kurraba Point… heureusement c’est assez rapide, et la vue de Sydney complètement by night cette fois est toujours aussi top.

Partout dans la baie, les buildings s’illuminent…

Malgré ce contretemps Aurélie arrive à l’heure à l’IMAX… mais là, déception, la séance est déjà complète, en dehors de deux sièges pas ensemble au premier rang. On laisse donc tomber, et nous réservons deux sièges bien placés pour dimanche. Avec un voucher trouvé dans un guide, et la carte d’étudiante la place revient à 20,5$ au lieu de 30, c’est déjà ça !

Nous ne nous laissons pas abattre et nous filons boire un verre au Cargo Bar, avant d’aller nous balader dans le quartier chinois, où se tient un grand marché tous les vendredi soirs. On rigole bien !

Je ne pensais pas sortir ce soir, moi…

Les ours s’attablent… sur la peau d’un de leurs congeneres, cherchez l’erreur !

Essayage de chaussures… le chic a la chinoise !

Samedi nous nous levons tôt : aujourd’hui, nous retournons dans les Blue Mountains ! Nous partons moins loin que le WE dernier et après seulement une heure de train nous arrivons à Glenbrook. Il a beaucoup plu ces derniers jours (en une journée, il y a eu 10% de la pluie annuelle !) et nous devons nous déchausser pour traverser une route qui est complètement inondée ! Une fois sur le chemin ça va, ce n’est pas trop gadouilleux. La balade est facile, le chemin serpente parmi les eucalyptus.

La route… ou ce qu’il en reste !

Sur le chemin

Exemple de grotte ayant probablement servi d’abri aux Aborigenes (il y a longtemps…)

Il y a la encore pas mal d’arbres calcines

Un drole d’oiseau !

Après deux petites heures de marche nous arrivons au but de notre balade, la fameuse Red Hands Cave, une grotte avec des peintures aborigènes sous forme de traces de mains, c’est très chouette et nous sommes bien contents d’être venus jusqu’ici. Certaines mains ont été « imprimees » directement avec de la peinture sur les paumes, d’autres ont été « soufflees autour » par un genre de brumisateur a peinture, on voit bien la difference sur les murs de la grotte.

Et voila la Red Hands Cave !

Nous pique-niquons face à la grotte avant de prendre le chemin du retour. Sur le chemin nous devons traverser une autre petite rivière en crue, Benoît passe facilement avec ses chaussures mais Aurélie se déchausse pour ne pas abîmer ses nouvelles chaussures… et se retrouve « pied à nez » avec une énorme tarentule sauteuse, posée sur l’un des rochers qui affleure au milieu de la rivière. Gloups !! Benoît tente de la faire fuir, puis finit par la noyer devant l’échec des tentatives précédentes. Ouf ! Nous finissons ensuite la balade sans encombre.

Brrr !!!!! elle faisait bien 10cm de diametre…

De retour à Sydney nous prenons un grand chocolat chaud à partager au Starbucks, avant de refaire un tour de ferry. Cette fois nous filons vers Rosebay. La nuit tombe, Sydney s’illumine, et nous on ne s’en lasse pas, et on regarde tout ça depuis laproue du bateau, les cheveux dans le vent et les yeux grand ouverts.

Le Luna Park by night

Le soir nous nous baladons un peu à Darling Harbour avant d’aller admirer le feu d’artifice du samedi soir… notre troisième, et notre dernier ! Nous terminons en beauté cette belle journée avec un verre au Hard Rock Café, en terrasse face à Darling Harbour. Bière pour Benoît, et cidre pression pour Aurélie… Ici ils en ont, alors elle en profite !

Grand Triton en legos a l’entree de l’aquarium de Sydney

Tagué , , , , , , ,

2 réflexions sur “De J159 à J160 : Sydney, part 5… et retour dans les Blue Mountains ! (20 et 21 avril 2012)

  1. ChatLe dit :

    À votre place je pense que c’est la tarentule qui m’aurait noyé. En tout cas, après le découpage d’abeilles dans l’assiette, Benoît passe à l’étape supérieure!… La prochaine fois, je le sens bien se frotter un alligator. En Asie peut-être (si tant est qu’il y en ait là-bas)?… Bel article en tout cas, j’adore réellement Sydney et cette sublime baie!

  2. >> Ben tu sais, pour la tarentule moi je voulais qu’elle se bouge du passage pour qu’Aurélie passe. Elle a fait le mauvais le choix, elle a simplement connu une fin prematurée.
    Pour les crocodiles/alligators, c’est marrant que tu en parles, nous en avons vu très exactement hier à Darwin.
    Et bien, euh …. non mieux vaut ne pas s’y frotter.

    B.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :