De J129 à J130 : Nelson (21 et 22 mars 2012)

Le grand parc de Picton

Mercredi matin nous reprenons la route en direction de Nelson. Nous nous arrêtons à Picton, le port où nous étions arrivés lundi, pour prendre le petit-déjeuner. Il y a une balade qu’Aurélie ferait bien mais là encore, il ne fait pas beau… Du coup on laisse tomber. Aurélie rêve aussi d’une douche depuis le matin, et Benoît en trouve une près de la plage… il ne fait pas très chaud et il pleut, mais ni une ni deux c’est parti ! Ce n’est pas si horrible que ça, et tout près il y a des toilettes très grandes et très propres où elle peut finir de se préparer. Ah, on en aura eu des douches froides durant ce road trip ! Cela nous apprend à savourer encore plus le plaisir d’une bonne douche chaude lorsque nous en trouvons…

Des bancs originaux à Picton

Nous prenons ensuite le chemin des écoliers, à savoir la route panoramique qui longe le Queen Charlotte Sound. Ici les « Sounds », ce sont des fjords. Ce n’est pas le chemin le plus direct pour Nelson, mais nous avons le temps et on nous l’a recommandé. En effet la route est belle, et en dépit de la météo plus que moyenne nous avons de belles vues sur Picton puis sur le fjord. Un temps brumeux dans un fjord n’est pas vraiment un inconvénient, en fait, cela donne du charme !

Vue panoramique sur Picton et son port

Scierie près du port

Queen Charlotte Sound

Nous déjeunons en chemin puis faisons une petite balade qui nous emmène à un point de vue panoramique sur le fjord, c’est très beau.

Vue panoramique depuis le point de vue

Queen Charlotte Sound

Un coeur à marée basse

Un peu plus tard nous rencontrons un couple de Français, ils ont environ 50 ans et passent 2 mois en NZ. Nous discutons un bon moment, ils sont sympas et lui a roulé sa bosse aux quatre coins du monde.

Petit resto de moules sur la route, à la déco sympa !

Nous arrivons à Nelson en fin d’après-midi. Nous faisons un saut à la bibliothèque avant la fermeture, puis faisons quelques courses. Nous nous mettons ensuite en quête d’un endroit où dîner, voire dormir. Nous arrivons ainsi au bord d’une plage pas très loin du centre. Il y a un parking avec d’autres vans… et une antenne de police (fermée la nuit) juste devant. Nous n’aimons en général pas trop ce genre d’endroit pour dormir, mais il y a un groupe de Français qui nous disent qu’ils n’ont eu aucun problème la nuit précédente. Soit… Nous décidons de dîner sur place, le temps de réfléchir. Nous reprenons ensuite la voiture pour faire un tour dans Nelson by night mais ce n’est pas passionnant, du coup on finit par regarder un film (Le scaphandre et le papillon).

Coucher de soleil sur le port

Après pas mal d’hésitation et de discussion nous décidons de dormir quand même sur le parking près de la plage. Aurélie ne le sent pas trop, mais bon… Bref, on se couche, et on dort à poings fermés jusqu’à ce que… « TOC TOC TOC » à la fenêtre ! Un patrouilleur municipal vient nous réveiller pour nous dire que nous ne pouvons pas rester là. Heureusement nous n’avons pas d’amende, mais il faut filer… Voilà comment nous nous retrouvons à 3H du matin à devoir re-transférer les bagages de devant à derrière, et à reprendre la route. Nous conduisons une bonne demi-heure avant de trouver une petite route calme où nous nous installons pour la deuxième partie de nuit, on se serait bien passé de tout cela…

Nous nous réveillons moyennement frais le lendemain, et après le petit-déjeuner nous filons à l’office du tourisme pour organiser nos deux prochains jours dans le parc national Abel Tasman. C’est un peu compliqué car il s’agit d’un parc côtier et certains passages ne sont accessibles qu’à marée basse, mais on finit par réussir à organiser quelque chose qui tienne la route.

A Nelson il y a le « World of Wearable Art », un musée que nous n’avons pas eu le temps de visiter, exposant des vêtements-oeuvres d’art. En voici un exemple à l’office du tourisme.

Nous filons ensuite à la bibliothèque. Aurélie travaille un peu, Benoît bouquine. Après déjeuner nous partons visiter le Founders Heritage Park, un village qui montre comment était la vie autour de Nelson entre 1880 et 1930. On a failli ne pas pouvoir y rentrer d’ailleurs, car ils ne prennent pas la carte bleue et il ne nous reste presque plus de cash… Au final la dame nous propose de payer 6$ pour nous deux en cash, au lieu de 14, merci ! Il nous reste même de quoi nous acheter un cookie dans l’ancienne boulangerie. Il est hyper grillé et très bon, nous le partageons en nous baladant dans les rues de ce village reconstitué. Tout y est, l’école (toujours en service !), l’hôpital, la general store qui vend un peu de tout, l’église… Il y a même un grand avion duquel nous pouvons visiter l’intérieur, et deux cabines téléphoniques qui communiquent entre elles via de vieux téléphones à manivelle.

La boulangerie

L’avion vu de l’extérieur…

… et de l’intérieur !

L’une des cabines téléphoniques et derrière, l’église du village

Le moulin

Nous retournons ensuite dans le centre et visitons la cathédrale, tout en béton mais pas mal, puis South Street, la rue la plus ancienne de Nelson avec plein de jolies maisons en bois. La plupart de ces maisons sont d’ailleurs maintenant des B&B pour touristes.

Un camion recyclé !

La cathédrale de Nelson

South street, la rue conservée la plus ancienne de Nouvelle-Zélande

Maison en bois typique de South street

Nous reprenons la voiture pour aller faire la balade du « Center of New Zealand », qui nous amène après une bonne demi-heure de grimpette au point central de Nouvelle-Zélande (ou presque). La vue de là-haut est sympa malgré le temps couvert, et on est bien contents d’être montés.

En route pour le centre de la Nouvelle-Zélande !

On y est !

La nuit tombe très vite et c’est dans la pénombre puis dans le noir que nous redescendons à la voiture. On croit d’ailleurs s’être trompés de chemin, et puis finalement on retombe sur nos pattes, ouf !

Nous trouvons un petit chemin forestier où dormir, entre Nelson et le parc Abel Tasman où nous passerons les deux prochaines journées.

Tagué , , , , ,

2 réflexions sur “De J129 à J130 : Nelson (21 et 22 mars 2012)

  1. Véro & Nico dit :

    Coucou !
    Petite pensée pour vous : nous sommes à Mont Taranaki à l’heure qu’il est (ou plutôt à Stratford) et il fait un temps de chien : pluie, brouillard et vent !
    Du coup, on profite du WIFI gratuit à la bibliothèque héhé ! Bisous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :