De J131 à J132 : Abel Tasman National Park (23 et 24 mars 2012)

Sur la route en direction du parc… ça sounds good, déjà !

Nous étions crevés hier et avons donc décidé de ne pas mettre le réveil trop tôt ce matin. Nous nous réveillons après une bonne grasse matinée, et le temps de prendre notre petit-déj puis de continuer la route il est déjà presque 11H lorsque nous arrivons à l’entrée du parc Abel Tasman.

Le parc Abel Tasman est  le plus petit parc national de Nouvelle-Zélande, et il est célèbre pour sa belle randonnée côtière. La randonnée entière fait une quarantaine de kilomètres et s’effectue à pied en 3-4 jours. On peut aussi faire uniquement un tronçon de cette randonnée, grâce aux water-taxis qui peuvent nous récupérer à un point où à un autre. Il est également possible de faire une partie du chemin en par voie maritime, en kayak. Nous pensions à la base faire 1 jour de kayak puis 1 jour de randonnée mais c’était difficile à organiser seul, et trop cher à faire en passant par un tour. Qui plus est la météo peu favorable a terminé de faire pencher notre choix vers 1 journée et demie de marche.

Nous garons notre voiture sur un parking spécial, récupérons notre tente et zou, c’est parti ! Il ne faut pas trop tarder quand même, plus de 20km de marche nous attendent aujourd’hui de Marahau jusqu’à Bark Bay.

Dès le départ nous sommes conquis, le chemin est facile et les paysages sont vraiment beaux. Le chemin principal est émaillé de mini-balades de part et d’autres, qui nous font découvrir de petites criques, de jolies plages et des points de vue sympas. Un seul regret, le « chemin côtier » est parfois un peu loin de la côte, ou en tout cas en hauteur… et avec les arbres on ne voit alors plus grand-chose.

Et c’est parti pour 20km de marche !

Faune locale

Coquille Bay

A Abel Tasman il n’y a pas que des plages… il y a aussi des cascades sympas !

Sur le chemin

La belle baie d’Anchorage

Nous avons de la chance, après plusieurs journées maussades il fait aujourd’hui un temps magnifique, et nous profitons bien de cette journée de marche en plein air. Nous pique-niquons en route, faisons plusieurs petites pauses sur de petites plages, au soleil, c’est top. La marée basse nous permet de traverser l’estuaire à pied au niveau de Torrent Bay au lieu de faire un détour par les terres, ce qui nous fait gagner 1 heure de marche et 3 km, pas mal ! Par contre c’est quand même mouillé et on doit se déchausser plusieurs fois, dans du sable qui grouille littéralement de petits crabes (1-2 cm). Heureusement pour nous ils ont plus peur de nous que l’inverse.

C’est parti pour la traversée à pied de l’estuaire…

… version pêche aux moules !

Les petits crabes

Un peu plus tard nous traversons un grand pont suspendu, dans le plus pur style Indiana Jones, c’est marrant.

A musarder en chemin le temps commence à filer, et nous finissons la journée à un rythme un peu plus soutenu. Nous avons réservé un emplacement de tente sur la petite plage de Medlands Beach, juste avant Bark Bay, et lorsque nous y arrivons la nuit est quasiment tombée. Nous profitons des dernières lueurs du jour pour monter la tente face à la mer, le cadre est superbe. Nous ne sommes que 4 personnes sur toute la plage, au lieu d’une vingtaine, et on se sent comme Robinson Crusoé !

Notre super emplacement pour la nuit

Nous dînons dehors, et passons un bon moment à admirer les étoiles malgré le froid. Le ciel est très pur et il n’y a aucune lumière parasite, du coup nous voyons très bien la Voie Lactée, les nuages de Magellan… Et nous sommes bien contents ensuite de retrouver nos sacs de couchage bien chauds sous la tente.

Le lendemain nous prenons le petit-déjeuner sous la tente, puis Aurélie retourne un peu en arrière pour voir une petite plage et un point de vue que nous n’avions pas eu le temps de voir hier. Benoît en profite pour faire le tour de notre petite plage, et pour replier la tente.

Pas mal la vue au réveil ! (et ouh que les chemins sont poussiéreux !!!!)

Nous sommes moins chanceux qu’hier niveau météo, il fait très gris aujourd’hui… et au bout de quelques minutes de marche, il se met carrément à pleuvoir. Heureusement nous avons moins de distance à parcourir aujourd’hui (6km seulement), puisque nous avons réservé un water taxi à 12H45 pour nous récupérer à Onetahuti beach / Big Tonga.

La météo aujourd’hui, ce n’est vraiment pas ça…

Nous marchons surtout dans la forêt aujourd’hui, et arrivons avec près d’une heure d’avance au point de rendez-vous. En attendant nous nous mettons à l’abri sous une petite hutte, et sortons le pique-nique. Nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée !

Le water taxi nous récupère comme prévu (on lui a quand même fait de grands signes dès qu’on l’a vu apparaître à l’horizon, sait-on jamais…), et après une heure de voyage nous re-dépose au point de départ.

Le water taxi, notre sauveur !

Nous rendons la tente, récupérons la caution et reprenons la voiture en direction de Motueka. Nous y allons par le chemin des écoliers, qui passe à travers les vignes… Nous achetons également des pêches via un système inconnu en France : la boîte à fruits. Des fruits sont disposés dans de petites boîtes au bord de la route, on peut se servir et on met l’argent dans une boîte à côté.

La boîte à fruits

Les vignes

Pris en flagrant délit !

A Motueka, nous nous mettons en quête d’une douche. Il n’y a pas de piscine et nous avons le choix entre la douche froide de la plage, avec un vent à décorner les bœufs… ou un camping payant. Aurélie se faufile discrètement dans le camping et parvient à prendre la douche chaude dont elle rêvait depuis un moment, par contre pour Benoît ce sera douche de la plage, brrr !

Nous reprenons la route en direction de la côte ouest et avons la chance de trouver un camping gratuit officiel juste avant Murchison. Il n’est pas très tard et on pensait rouler plus, mais on profite de cette aubaine pour cuisiner pépère… et se regarder la fin de Scaphandre et le Papillon, décidément très bien et proche du livre.

Publicités
Tagué , , ,

2 réflexions sur “De J131 à J132 : Abel Tasman National Park (23 et 24 mars 2012)

  1. Martin dit :

    Superbes photos!

    Mention spéciale pour celle de la plage avec le coquillage en premier plan et celle de la baie d’Anchorage!

    Vous n’auriez pas dû vous refaire la scène de la poursuite sur le pont (Le temple maudit) : Benoît a l’air tout bizarre… 😉

  2. ChatLe dit :

    Cet article est un joli mélange d’Indiana Jones et de Koh-Lanta. J’espère que vous avez réussi l’épreuve d’immunité, mes amitiés à Denis Brogniart! Très jolies photos, comme d’habitude.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :