J2 : Trajet Londres-Lima

On est bien chargés quand même !

Le réveil sonne à 4H45, après 5H de sommeil, au début notre cerveau refuse cette évidence ^^ Enfin, il faut bien se lever… On se prépare rapidos, et on part à la gare pour prendre le premier métro direction l’aéroport, à 5H40. 

Moi dans le métro londonien

Une fois arrivés à Heathrow, une adorable dame nous aide à enregistrer. Malheureusement il ne reste plus de place fenêtre pour le vol Londres-Miami, et juste une pour le Miami-Lima. Nous la prenons, espérant pouvoir changer une fois dans l’avion et être côte à côte.

Il faut 9H pour rejoindre Miami depuis Londres. La télé ne marche pas, dommage pour un aussi long vol ! On dort 4H chacun, on rédige notre journal de bord… On est très contents du service Br*tish  A*rways, ils nous donnent une brosse à dents, le repas est bon… Benoît mange trois mousses au chocolat, les deux de nos plateaux plus une rapportée par le steward, impressionné par l’état de raclage avancé des pots 😀

A Miami c’est la galère pour la correspondance. Il faut tout faire comme si on restait aux USA : on repasse l’immigration, la douane, re-la sécurité… Et on cavale à notre porte d’embarquement, évidemment située à l’autre bout de l’aéroport. Aurélie, qui meurt de faim (merci les sandwichs mayo de l’avion précédent…), s’achète une petite frite chez Wendy’s et une salade au « Café de Versailles », ça ne s’invente pas ! On a le temps de la manger, puisque finalement l’avion a plus de deux heures de retard.

Miami au loin

Café Versailles !

Bonne nouvelle, nous parvenons à échanger l’une de nos places grâce à une adorable hôtesse, et sommes donc finalement côte à côte, et près d’un hublot (ou plutôt, d’un demi hublot ^^). Aurélie passe une bonne partie du vol suivant (6H) à dormir, pendant que Benoît bouquine et regarde La Vague sur le mini PC.

Nous arrivons à Lima à 00H25 au lieu de 22H15. Nous récupérons assez rapidement nos bagages (ouf, ils ont bien suivi !), et Benoît trouve un taxi qui n’a pas l’air mal. Quelques négociations plus tard, nous partons direction Miraflores, le quartier touristique au bord de l’océan où nous avons réservé notre première nuit. On croise els doigts pour qu’il y ait un réceptionniste de nuit… Nos portables ne captent pas, et nous n’avons pas pu les prévenir de notre retard. Heureusement, il y a bien quelqu’un, et nous pouvons nous installer dans notre chambre ! Après avoir envoyé quelques mails et s’être douchés, on se couche à 2H45. La chambre donne sur une avenue, mais grâce aux super boules Quiès de Benoît nous dormons comme des bébés 🙂

Publicités
Tagué , , , ,

5 réflexions sur “J2 : Trajet Londres-Lima

  1. Laetichou dit :

    Question existentielle : que contenait cette fameuse salade au « Café de Versailles » ??
    Trop contente que le voyage n’ait pas été trop galère !!!!
    Bisoux !!!

  2. Martin dit :

    Traverser l’atlantique, dormir moins de 10 heures en 48h,… tout ça pour aller manger une salade au café de Versailles… Si ça c’est pas d’la frime!!! 😉

    En tout cas je reconnais bien là le Benoît que je connais : rendre les pots de mousse au chocolat plus propres qu’au sortir du lave-vaisselle et en récupérer un troisième! Je suis maintenant rassuré: je suis sur le bon blog!

    Bon repos après ce long voyage et ce fichu décalage horaire!!!

  3. Tonton ChatLe dit :

    Seulement 3 mousses au chocolat?… C’est surtout ça le plus étonnant!
    Ravi que tout se passe bien pour vous en tout cas, bonne conquête du Pérou et de toute l’Amerique du Sud, et n’oubliez pas de faire attention à vous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :