Celestyal J2 : Ephèse et Patmos, deux styles deux ambiances !

La journée commence trèèèès tôt aujourd’hui… Nous accostons à Kusadasi, en Turquie, et avons réservé une excursion à Ephèse. A 7 heures nous sommes déjà dans notre minibus… qui sera moins rempli que prévu, puisque deux personnes ont finalement préféré rester dans leur lit. Nous ne sommes que cinq, notre guide est très sympa, ce sont des conditions idéales pour découvrir ce site archéologique majeur qu’est Ephèse. Il s’agit en effet de l’une des plus anciennes et importantes cités grecques d’Asie Mineure.

Nous sommes les premiers à entrer sur le site et nous profitons donc d’une grande tranquillité au début de notre visite. Le guide nous conduit d’un bâtiment à un autre, faisant revivre les temples, les bains publics… Comme toujours, je trouve émouvant d’imaginer la vie qui s’est tenue là, il y a plus de deux millénaires. Nous découvrons également les maisons en terrasse, qui étaient les maisons des grands notables de la ville. Seules sept familles habitaient là. On peut encore y observer des fresques et des mosaïques d’une grande finesse. C’est l’un des archéologues ayant participé aux fouilles et aux restaurations qui nous fait une partie de la visite, c’est passionnant ! Nous arrivons ensuite à la bibliothèque de Celsus et ses sculptures fines comme de la dentelle. C’était l’une des plus grandes bibliothèques au monde, jusqu’à ce qu’elle soit vidée de 90% de ses ouvrages (par Cléopâtre nous dit le guide ?) pour les mettre à Alexandrie, où ils brûlèrent. Nous terminons la visite par l’agora et le théâtre. Une belle découverte que ce site archéologique !

Arrivée à Ephèse

Nikê

Méduse

Les toilettes publiques !

Les maisons en terrasse

La bibliothèque de Celsus…

… et sa dentelle de pierre

Agora

Le théâtre

Après la culture, place au shopping (même si notre guide dirait que c’est aussi de la culture !) : notre guide nous emmène dans une boutique de fabrication et de vente de tapis. On nous montre tout le processus, des cocons de vers à soie au tapis terminé. C’est vrai que les tapis sont superbes… MiniChou est fasciné par la dextérité des employés qui les déroulent d’un coup de poignet rapide sous nos yeux. On nous annonce ensuite le « tapis volant » … un tapis qu’un employé fait tourner au-dessus de sa tête comme un pizzaiolo le ferait avec sa pâte. MiniChou tente de faire pareil, mais sans succès ^^ Par curiosité je demande le prix de l’un des plus grands : 30 000 euros. Bref, pour le shopping, on repassera ! Nous profitons ensuite d’une petite collation offerte avant de repartir en direction du port et du Celestyal Olympia.

Mon tapis préféré, celui à 30 000 euros donc ^^, c’était le très grand bleu

Petite collation à l’ombre

Le petit gâteau central, à la feta et aux herbes, était délicieux

Je passe ensuite un bon moment sur le pont à admirer la vue. C’était la première fois que je posais le pied en Turquie, et j’espère que nous aurons l’occasion de revenir ! Nous déjeunons en famille, et puis je ressors profiter de la navigation dans le détroit de Mycale qui sépare la côte turque de l’île grecque de Samos. Les deux pays sont vraiment tout proches…

Jolie surprise de retour à la cabine

Navigation entre la Turquie (à gauche) et la Grèce (à droite)

Plage à Samos

Benoît enchaîne quant à lui les activités : basket avec MiniChou et ses cousins, dégustation d’ouzo, atelier de sculpture de pastèque et autres fruits, et atelier de fleurs en papier. Pendant ce temps-là, je m’offre le luxe d’une petite sieste en solo à la cabine ^^

(et je récolte les fleurs à la fin ;-))

En fin d’après-midi nous retrouvons la Grèce et débarquons à Patmos, pour notre deuxième excursion de la journée. Nous avons pris un combiné grotte de l’Apocalypse/campagne, et après le mini groupe de ce matin cela nous fait bizarre de nous retrouver dans un gros bus de 30 ou 40 personnes, avec les groupes qui se succèdent non-stop dans la grotte. La grotte, classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, est le lieu où l’apôtre Jean aurait rédigé l’Apocalypse. Le monastère fut ensuite construit au XIè siècle, à proximité de la grotte. La visite n’est pas inintéressante mais la foule la gâche un peu. Impossible de s’isoler au calme une minute.

Entrée dans le petit musée précédant la grotte (j’ignore encore à ce jour comment j’ai pu faire cette photo sans âme qui vive !)

Photos interdites dans la grotte… je vous mets donc cette représentation de la grotte et de Saint-Jean.

Je fondais ensuite de grands espoirs sur le versant « campagne » de l’excursion, mais la randonnée espérée est en fait une petite balade dans le village de Chora. C’est décevant pour le côté marche et nature, mais la balade est agréable, avec un magnifique point de vue sur la côte et de petites ruelles blanches bien mignonnes. Nous avons d’ailleurs la surprise de nous retrouver nez à nez avec le reste de la famille, partis sur une autre excursion !  Nous terminons par un verre dans un café sur le port.

THE viewpoint

A la queue leu leu

Une très jolie boutique de jouets…

… avec plein de petits cochons !

Le monastère de Saint-Jean, sur les hauteurs de l’île

De retour sur le bateau, c’est dîner barbecue sur le pont 9, décidément bien agréable, puis de nouveau spectacle de cirque sur le thème de la mythologie grecque.

Fin de journée sur les Cyclades

Une chaloupe rentre au bercail

BBQ night

Encore un superbe spectacle ce soir

Tagué , , , , , ,

2 réflexions sur “Celestyal J2 : Ephèse et Patmos, deux styles deux ambiances !

  1. A priori vous avez fait l’impasse sur le temple d’Artémis… Et vous avez bien fait, il reste rien à part une colonne. Même avec beaucoup d’imagination, un détour inutile 😀

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :