Sienne, sienne, sienne… qui devient mienne, mienne, mienne ! (9 et 10 novembre 2014)

P2470137Après mon expédition à Volterra le samedi, je consacre le dimanche et le lundi matin à la visite de Sienne. Le coup de cœur amorcé de nuit se confirme totalement de jour, et à chaque découverte je tombe un peu plus sous le charme de Sienne, où l’expression « couleur terre de Sienne » prend tout son sens ! Les rues, les maisons, les toitures sont toutes dans des tonalités brun-ocre, ce qui donne une belle unité à l’ensemble. Il fait très beau le dimanche, et
je profite de pouvoir me balader ainsi au hasard des petites rues qui montent et descendent. Les rues sont animées, les boutiques sont ouvertes et je flâne le nez au vent, sans contrainte et sans planning établi… Le bonheur ! Il ne me manque que mes lunettes de soleil 😉

Mes pas commencent par me conduire à la basilique San Domenico, qui expose actuellement des photographies de Jean-Paul II. L’intérieur de l’église est assez dépouillé, par contre depuis le jardin public à l’arrière de la basilique la vue sur Sienne et ses monuments est superbe.

P2460976

P2460996

Vue sur la cathédrale

Vue sur la cathédrale

Un peu plus bas se trouve le sanctuaire Ste Catherine, qui fut autrefois la maison de Catherine – on peut même visiter sa chambre ! -, puis la fontaine Branda qui est la plus grande fontaine de Sienne. Elle servait autrefois à la fois d’abreuvoir pour les animaux, de lavoir pour le linge et de fontaine pour les humains ! Aujourd’hui l’endroit est agréable, avec sous un arbre juste devant la fontaine un banc fort bien placé que je m’empresse d’investir un moment.

Le sanctuaire Ste Catherine

Le sanctuaire de Ste Catherine

P2470015

P2470030

P2470032

Fontaine Branda et arrière de San Domenico

Fontaine Branda et arrière de San Domenico

P2470053

Je suis beaucoup descendue pour aller jusqu’à la fontaine Branda, et un escalator me ramène en haut de la ville, près de la cathédrale. Je repars de la cathédrale pour poursuivre ma balade, direction le sud-est de Sienne. Dès que l’on s’éloigne du centre touristique les rues deviennent très calmes, quasiment campagnardes… la nature reprend ses aises ! Les rues sont bordées d’arbres, et en de nombreux endroits de superbes panoramas sur la campagne environnante se dévoilent, oliviers et cyprès inclus… je me sens au cœur de la Toscane !

P2470086

P2470089

P2470100

P2470106

Basilica di San Clemente

Basilica di San Clemente

Place du marché

Place du marché

P2470151

Je poursuis dans le bucolique pour le déjeuner, et je m’attable dans le petit restaurant d’une coopérative agricole, au bout d’une allée de terre traversant champs et potagers. Le lieu est insolite, et la cuisine absolument merveilleuse… Je garde un souvenir ému de mon risotto aux artichauts, à refaire à la maison !

Au bout de ce chemin, mon déjeuner ^^

Au bout de ce chemin, mon déjeuner ^^

P2470166

P2470180

Je reprends ensuite ma promenade et je continue ensuite jusqu’à la basilique di San Clemente, depuis le parvis de laquelle un superbe panorame sur Sienne se dévoile. On se rend bien compte du côté vallonné de la ville depuis ce point de vue ! Je suis à peu près sur le même niveau que la cathédrale, si ce n’est qu’il y a une vallée entre nous… ! Si vous voulez vous muscler les jambes, venez à Sienne !

P2470208

P2470225

P2470255

De retour dans le centre j’utilise mon fameux pass acheté hier pour visiter la cathédrale. Vue de l’extérieur elle est déjà superbe, avec ses statues et sa façade en marbre polychrome… c’est la première fois que je vois une cathédrale blanche, rose et verte ! La polychromie continue à l’intérieur : les murs et les piliers sont intégralement rayés en blanc et noir. Au sol s’étalent de magnifiques mosaïques de marbre. Afin de les protéger elles ne sont pas toutes visibles, mais celles qui sont découvertes sont impressionnantes… Il faut par ailleurs savoir que cette cathédrale devait à la base être beaucoup plus grande ; ce qui est aujourd’hui la nef devait initialement être simplement le transept. On peut encore voir à l’extérieur certaines arches qui devaient poursuivre la nef (cf photo).

La cathédrale de Sienne

La cathédrale de Sienne…

... et l'ange qui la surmonte

… et l’ange qui la surmonte

A l'intérieur

A l’intérieur

P2470292

Au sol

Au sol

Le pass donne accès à la bibliothèque Piccolomini, créée par le cardinal Piccolomini (futur Pie III) et dédiée aux épisodes de la vie de son oncle, le pape Pie II. Comme le résume une guide qui était là avec un couple en même temps que moi : « c’est notre chapelle Sixtine ! » C’est peut-être un peu exagéré mais les fresques sont effectivement très belles, et de beaux livres enluminés sont exposés.

P2470271

Bibliothèque Piccolomini

Détail d'une fresque

Détail d’une fresque

Je termine mon pass au Museo dell’Opera. On y trouve quelques chefs d’œuvre de la peinture, notamment la Maesta de Duccio, mais le clou de la visite selon moi c’est le superbe panorama sur la ville et les environs que l’on a depuis ce musée… On peut en effet monter sur l’une des arches abandonnées de la cathédrale, et de là-haut embrasser le paysage à 360°. J’aime, j’aime, j’adore ! Malheureusement le soleil qui avait brillé toute la journée a décidé de se cacher derrière les nuages en cette fin de journée et la luminosité n’est pas terrible… La vue au coucher du soleil un jour de beau temps doit être spectaculaire.

La cathédrale et les arches abandonnées (à droite de la photo)

La cathédrale et les arches abandonnées (à droite de la photo)

Piazza del Campo

Piazza del Campo

P2470352

La nuit est tombée lorsque je sors du musée. Ça me fait un peu bizarre, j’ai l’impression qu’ici la nuit tombe beaucoup plus tôt… à 17H le soleil est couché ! Je ne sais pas si c’est parce que je suis plus à l’est que d’habitude, ou si c’est simplement que je m’en rends moins compte lorsque je travaille… En tout cas ici cela me frappe à chaque fois. J’ai un petit creux et je me lance alors dans un comparatif de Ricciarelli… Ce petit biscuit typiquement siennois est à base d’amande, de sucre et de blanc d’œuf et ressemble un peu à nos macarons. Bilan : il y a souvent un chouia trop d’amande amère dedans pour moi, mais c’est tout de même bien bon. Je fais ensuite quelques courses au supermarché avant de rentrer cuisiner à l’appartement. Au menu : raviolis frais ricotta/épinards, je me régale ! Je ressors ensuite pour le traditionnel combo Sienne by night + glace, parfum kaki ce soir, surprenant mais très bon.

Ricciarelli di Siena

Ricciarelli di Siena

P2470371

Lundi matin je range mes affaires avant de partir pour ma dernière visite à Sienne : le musée d’histoire naturelle dell’Academia dei Fisiocritici. Du fait de sa faible fréquentation le musée n’est pas ouvert, ou plutôt il faut sonner aux horaires d’ouverture pour que quelqu’un vienne ouvrir. Je sonne donc et suis accueillie par un genre de savant fou à longue barbe et blouse blanche, qui me sert toute une diatribe en italien en gesticulant avant de me laisser seule dans le musée. Je n’ai bien entendu absolument rien compris à ce que qu’il m’a raconté… ! Une fois à l’intérieur, je me sens comme propulsée 150 ans en arrière… De grandes armoires en bois abritent des milliers d’échantillons de minéraux, de fossiles, de plantes… Une partie des collections a été léguée par Nereo Perini, voyageur au long cours, et c’est sympa de voir où il est allé et ce qu’il en a ramené. Une aile du musée est consacrée aux animaux, avec des centaines d’animaux taxidermisés, des vers les plus basiques au lion en passant par des oiseaux. La salle des échantillons humains me plaît moins, je la trouve assez impressionnante et je dois dire que la vision impromptue d’une tête humaine momifiée me fait assez rapidement tourner les talons ! PS pour les lecteurs sensibles, ne vous inquiétez pas, il n’y a pas de photo effrayante ci-dessous 😉

P2470436

Collection d'eaux thermales

Collection d’eaux thermales

Cette visite termine ma découverte de Sienne, et après être repassée chercher ma valise à l’appartement je file à la gare routière pour prendre le bus. Direction : Florence ! J’ai de la chance et j’arrive pile au moment pour sauter dans un bus qui s’apprête à partir. La route entre Sienne et Florence traverse le Chianti, et arbres et vignes sont parés de leurs plus belles couleurs d’automne… Quel beau spectacle !

En route pour Florence !

En route pour Florence !

Publicités
Tagué , , , , , , ,

11 réflexions sur “Sienne, sienne, sienne… qui devient mienne, mienne, mienne ! (9 et 10 novembre 2014)

  1. Emeline dit :

    bonjour Aurélie, c’est vrai que Sienne est une ville magnifique. A visiter également au moment du Palio, la course hippique la plus fole du monde. Après Sienne j’ai adoré Florence ( évidemment ) San Gimignano et ses gratte-ciels ..et bien sûr la campagne Toscane si belle .. bonne route et encore merci pour ces belles photos

  2. Bonjour Emeline ! Merci pour ton passage ici, et pour ton petit mot. J’ai découvert ce qu »était le Palio lors de mon séjour à Sienne, et cela m’a donné envie de voir cela en vrai… Un jour, j’espère ! Quant à la Toscane, c’est une superbe région…
    A bientôt 🙂
    A.

  3. j.p et Gisele dit :

    Bravo pour ton reportage sur Sienne, notre ville italienne préférée. Nous avons assisté en live au Palio, des heures de folie !!! Nous serons a Paris du 19 au 31 décembre. Bisous.

    • Waouh ça c’est la super classe, il faut que vous me racontiez !!!! Je suis curieuse de savoir où vous étiez placés. Nous serons à Paris du 19 au 22 décembre, puis du 29 au 31, on devrait réussir à se voir…
      Grosses bises !

  4. Didier dit :

    Merci pour ce partage. Tu es très fortiche quant aux proportions texte/photos. C’est très agréable à lire.

    Nous avions aussi beaucoup aimé la région et Sienne en particulier.
    Dans le genre et pas très loin de là je vous conseille aussi la région du Piémont, au sud de Turin (véhicule obligatoire à mon sens, et top-top en moto). De jolis petits villages, des paysages (qui valent largement ceux de Toscane d’après moi), et du vrai bon vin à boire avec modération sur les petites terrasses, hmmmmmm.

    • Merci Didier pour ce sympathique commentaire, cela me fait plaisir de te lire par ici ! Je note ta suggestion pour le Piémont, pour un prochain voyage… il faut juste que je me mette à la moto, ce qui fait partie de mes projets mais pour le moment je n’ai pas encore sauté le pas ! Grosses bises et bon retour 🙂
      Aurélie.

  5. Tes articles sur la Toscane me donne envie d’y retourner! Cela fait quelques années maintenant et j’en garde un souvenir impérissable!
    J’avais eu un gros coup de cœur pour Sienne, et sa superbe cathédrale notamment…
    Bon continuation de voyage!

    • Bonjour Justine,
      Merci pour ton message ! Je suis contente d’avoir pu te rappeler un peu ton propre voyage 🙂 Sienne fut effectivement mon gros coup de coeur lors de ce périple toscan…
      Bises et à bientôt !
      Aurélie.

  6. […] comme de nuit ! By night les rues sont un peu plus calmes, les monuments sont bien éclairés et comme à Sienne les  promenades nocturnes sont bien […]

  7. […] et autant vous dire que je n’ai pas été déçue 🙂 J’ai enfin eu l’occasion de découvrir Sienne, qui fut le gros coup de cœur de ce voyage… J’ai également pu passer plus de temps à […]

  8. […] le plan des commentaires, l’article le plus commenté en 2014 fut Sienne, Sienne, Sienne… qui devient mienne, mienne, mienne ! Je suis ravie de vous avoir fait partager le gros coup de cœur que fut cette ville toscane 🙂 […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :