[Martinique 2022] – Martinique, nous (re)voilà ! Première semaine à l’hôtel Carayou (du 3 au 10 novembre 2022)

Nouveau mois, nouvelle aventure… direction la Martinique pour moi, avec MiniChou, ma mère et ma sœur. Benoît est quant à lui resté à Paris et profite de sa vie de célibataire 😉 Voilà déjà une semaine que nous sommes arrivées, et je retrouve avec plaisir cette île que je n’avais pas revue depuis… 17 ans ! Pour cette première semaine nous sommes basées à l’hôtel Carayou, à la Pointe du Bout. C’est un hôtel un peu spécial pour nous, car c’est celui où nous logions quasi systématiquement lorsque nous venions ici autrefois. Quelques bâtiments ont été construits, la plage a été agrandie (et a perdu un peu de son charme au passage), une deuxième piscine a fait son apparition, mais sinon tout est resté pareil… Parfois un peu trop, un petit coup de peinture à certains endroits ne serait pas du luxe 😉

L’entrée de notre hôtel

Mariage à l’hôtel !

Les fruits de la passion sont bien remplis mais un peu acides

La piscine de notre enfance au Carayou…

… et la piscine récente

La plage du Carayou

Dring dring… un inconnu a été appelé le premier matin vers 4H ! Ensuite on a débranché le téléphone…

Nous profitons bien de la plage, des piscines, du jardin de l’hôtel et des délicieux buffets matin et soir. Côté faune nous voyons plein de lézards et de margouillats… et malheureusement quelques blattes aussi, dont une qui a surgi auprès de moi alors que je donnais son biberon à MiniChou. Brrr ! La météo est assez pluvieuse, cela n’aide pas. Des pélicans viennent également tous les jours sur la plage, des sternes volent dans le ciel, et plein de petits oiseaux super mignons tentent de chiper quelques miettes au petit-déjeuner 😉

Petit-déjeuner buffet

Le restaurant…

… et ses beaux buffets

Petit oiseau qui a trouvé quelque chose !

Bernard l’hermite

Les pélicans

Margouillat

Matinée à la plage

Le quartier autour de l’hôtel est très touristique, avec une agréable marina, plein de boutiques et plusieurs hôtels. A peine plus loin se trouve l’anse Mitan, réputée pour ses étoiles de mer… Il va falloir que j’aille jeter un coup d’œil à cela.

La marina

Le quartier créole touristique

L’Anse Mitan

L’hôtel La Pagerie possède une superbe piscine…

… une déco originale avec des feuilles peintes…

… et d’adorables petits ananas de jardin !

Nous avons également visité pas mal de choses durant cette première semaine martiniquaise, cela fera l’objet d’un autre post !

 

Tagué , ,

10 réflexions sur “[Martinique 2022] – Martinique, nous (re)voilà ! Première semaine à l’hôtel Carayou (du 3 au 10 novembre 2022)

  1. Marie Claude dit :

    Coucou Les vacanciers…. Et bien dis donc c’est le dépaysement complet et « notre » Minichou ne va plus pouvoir se passer de la grande eau…. Il va devenir un As de la Baignade car il a l’air de beaucoup aimer. Il est bien stable avec le téléphone…. et on le sent bien sûr de lui. Il change beaucoup.
    Que de belles couleurs autour de vous, les 2 Ananas et la fleur en finale sont magnifiques. Votre hôtel fait super moderne et est super grand. Y-a-t’il beaucoup de monde actuellement dans hôtel ?
    La piscine de la Pagerie est magnifique et vous avez un ciel bleu superbe, qu’il fait bon vivre quand il fait beau !!!!
    Que dire de tous ces animaux, c’est surprenant et, tu les as bien pris en photo, je n’avais jamais vu de Bernard l’hermite vivant… Et, l’oiseau qui met sa patte sur la Pastèque semble nous dire : « Attention c’est à moi »
    Par contre, la présentation du plat qui se trouve au début, après la voiture des mariés ne me fait pas du tout envie !!!! Mais qu’est-ce ????? Je vous le laisse déguster… ce n’est pas pour moi.
    Profitez au maximum de ces beaux paysages et de l’eau qui n’a pas l’air trop froide… Que notre Trésor en profite aussi. Merci de nous faire partager ces instants de détente et de découvertes. Bises de Marie Claude

    • Coucou ! Merci pour ton message 🙂 Les hôtels sont complets ou presque. Au début de notre séjour c’était encore les vacances scolaires, et maintenant c’est le week-end prolongé du 11 novembre… Beaucoup de raisons d’aller àl’hôtel en somme 😉
      Quant au fruit, c’est un fruit de la passion ! Ou maracuja. Très bon quoique un peu acide pour ceux-là.
      Gros bisous !

  2. […] cette première semaine martiniquaise au Carayou, nous changeons d’hôtel et posons nos valises au Bakoua, un quatre étoiles situé dans le même […]

  3. MaxRnd972 dit :

    On dit mabouya 😅

  4. François Gerbo dit :

    Superbe reportage comme d’hab. Ah… l’hôtel d’enfance en arrivant aux Antilles. Moi j’en ai eu un traumatisme…en 1964: après avoir connu la première classe du paquebot de ligne italien, entre Cannes et Pointe-à-Pître; le pater avait choisi un des hôtels…les plus minables du centre-ville, le temps de prendre notre logement, alors passer du presque luxe au 2* locales!
    Quant aux bernard-l’hermite, je m’en voudrai toujours d’en avoir ramené un ou deux de la plage (Pointe des Châteaux, en Guadeloupe) ..à notre immeuble en ville (bon j’étais gamin) et depuis j’essaye de les aider quant à la crise du logement qu’ils connaissent, victimes qu’ils sont du tourisme planétaire: les coquilles de coquillages finissent dans des sachets souvenirs en vente dans les boutiques…et les pauvres n’ont plus de quoi se loger quand ils muent! Du coup, quand nous sommes allés aux Maldives ou à Maurice…nous avons amené quelques coquilles vides!

    • Arf oui le changement de standing a dû être un peu rude ! J’espère que le logement trouvé par la suite fut un peu plus confortable. Pourquoi aviez-vous fait le trajet en bateau entre la France et la Guadeloupe ? Par plaisir ou il y avait une autre raison ?
      Sympa pour les bernard-l’hermite ! C’est une bonne idée de ramener quelques coquilles tiens, je ferai ça la prochaine fois. J’en ai vu un dans la salle de resto du Carayou, dans un petit coin, j’ai voulu le remettre dehors mais il s’est carapaté sous un meuble, j’espère qu’il s’en est sorti…

      • François Gerbo dit :

        pour te répondre, mon père- qui a toujours fait sa carrière outre-mer, a systématiquement voyagé par bateau (Indochine, Afrique et Guadeloupe en dernier donc): il faut dire aussi que c’était l’époque qui voulait cela…mais il trouvait ce moyen de transport particulièrement confortable et plaisant…première classe oblige, payée par l’Etat…mais il a aussi pris des cargos qui acceptaient les passagers, d’où notre retour des Antilles en cargo en 67, quand il a pris sa retraite pour la France.
        Les chiens ne font pas des chats…d’où mes nombreux voyages en cargos depuis…

      • Merci pour la petite histoire ! Comme tu dis les chiens ne font pas des chats 😉

  5. […] hôtels, outre le Carayou, la Pagerie et le Bakoua, il faut citer le nouvel hôtel Bambou. Nous ne l’avons pas testé mais je suis […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :